Etiquette d'archives: lycée

Novembre 2017 : séances et animations du CDI

Passée l’effervescence des séances d’ESCAPE CDI, à retrouver dans les articles précédents, j’ai eu un mois de novembre relativement calme sur le plan des séances pédagogiques, avant une bonne reprise pour la dernière semaine de novembre et le mois de décembre.

Redirection !

La grande nouvelle de ce mois-ci n’est cependant pas un projet pédagogique ou une exposition, mais la transformation de Cinéphiledoc en site internet : vous retrouverez donc les articles désormais à l’adresse suivante :

https://cinephiledoc.com

Plus de publicités, et des pages qui chargent plus rapidement, malgré mon côté « je suis gourmande et je mets plein de choses ». Il y a quelques petites choses qui risquent de changer (apparence du site), d’autres que je ne maîtrise pas encore totalement, je compte sur votre indulgence !

Mais revenons-en aux activités !

Expositions

  • Une expo ciné à la hauteur de Cinéphiledoc

Ce mois-ci, j’avais décidé d’installer au CDI une grande exposition entièrement consacrée à différents aspects du cinéma. Comme d’habitude, j’ai voulu proposer des documentaires, des fictions, une offre numérique, et quelque chose de visuel et qui attire le regard des élèves.

Affiche :

Comme toujours, j’essaye de réaliser une affiche pour l’événement, et de la rendre la plus agréable à l’œil possible. Cette fois-ci, j’ai utilisé Canva, qui proposait un modèle très satisfaisant pour cette thématique.

Côté documentaires :

J’ai fait une sélection assez simple de ressources sur le cinéma, ce qui est facilité par le fait que c’est moi qui m’occupe du rayon « arts » au CDI.

Côté fictions :

En collaboration avec Sandrine Duquenne, j’ai fait une sélection des romans adaptés au cinéma, et je les ai mis à disposition des élèves, avec des marques-pages (toujours réalisés avec Canva). Sur les marques-pages les élèves pouvaient retrouver l’affiche du film et, en flashant le QR-code, accéder directement à la bande-annonce.

Marques-pages :

Les élèves étant particulièrement demandeurs, j’ai également fait une petite sélection de marques-pages avec des répliques cultes de films (la sélection allait d’Autant en emporte le vent à Star Wars en passant par Forrest Gump). Je rajoute ci-dessous les fichiers PDF de mes marques-pages.

Avec les bandes-annonces :

marques pages livres films 1

marques pages livres films 2

marques pages livres films 3

Avec les répliques de films :

Répliques de films

Exposition d’affiches sous forme de nuages de tags :

Enfin le clou du spectacle, c’était des affiches réalisées avec des photos de réalisateurs, d’acteurs, ou renvoyant à un genre de films ou à l’histoire du cinéma, et transformées en nuages de tags, puis plastifiées. Je voulais d’abord les accrocher au plafond, mais leur manque total de bonne volonté m’a poussé à les accrocher plutôt sur l’escalier de la mezzanine, ce qui me permet de le rendre beaucoup moins moche et de « customiser » un espace du CDI jusque-là délaissé.

Le fichier réalisé sur Genially, et dont les élèves ont le QR-code, permet de voir le travail de transformation, de l’image originelle au nuage de tags.

  • Mini-expo : Journée nationale de lutte contre le harcèlement

L’expo ciné occupant pas mal de place, j’ai fait juste une petite sélection consacrée à la journée nationale de lutte contre le harcèlement, qui avait lieu le 9 novembre 2017.

  • Mini-expo : 1917-2017, Cent ans de Révolution russe

Même chose pour cette exposition, il s’agit d’une petite sélection afin de faire un petit focus sur les ressources disponibles sur le sujet en histoire-géographie.

Séances

Comme je l’ai indiqué en début d’article, pas trop de nouveauté concernant des séances pédagogiques ce mois-ci…

  • TPE

J’ai produit deux ressources à destination des élèves et des enseignants, sur la bibliographie et la note de synthèse individuelle. Le contenu des présentations a été réalisé en concertation, je me suis contentée de mettre en forme ces documents, cette fois-ci via Piktochart.

  • EMC Première L

Avec mon collègue d’histoire, nous avons reconduit le partenariat de l’an dernier en EMC, avec comme l’an dernier deux séances introductives de débat sur la thématique : « Les médias sont-ils un risque pour la démocratie ? ».

Pour faire la synthèse de ces deux séances, j’ai utilisé Framindmap, ce qui me permettait d’avoir une restitution assez visuelle et dynamique, mais aussi de voir entre les deux demi-groupes les thématiques et les idées qui revenaient, et les divergences.

Ces deux séances ont servi d’amorce à une bonne séquence de 4h (au moins) sur la désinformation, que nous démarrons le 24 novembre et dont je parlerai donc dans l’article du mois de décembre.

Projet jeux (suite)

A la suite d’une déconvenue sur laquelle je ne reviendrai pas ici, j’ai dû faire remonter à mon chef d’établissement une fiche projet sur le futur espace jeux du CDI, fiche projet qui a été validée.

Pour celles et ceux qui en aurait l’utilité, et qui souhaiterait mettre en place une action équivalente, consultez le PDF ci-dessous :

Projet Jeux

Réunions et autres rencontres

Deux temps forts ce mois-ci, sur lesquels je vais revenir en quelques mots et en images…

Retour sur une journée à Educatice…

J’étais à Educatice le mercredi 15 novembre, voici les quelques « moments » de cette journée…

  1. en arrivant, j’ai suivi une petite présentation sur le stand du ministère sur le site Genrimages, qui étudie les représentations sexuées dans les images et les vidéos
  2. j’ai retrouvé @DmonirePitrolle
  3. j’ai fait enfin la connaissance en vrai de Sophie Gronfier (co-ESCAPE CDI) qui venait à Educatice pour participer au Hackathon.
  4. j’ai retrouvé mon référent numérique qui se rendait sur le stand de CANOPÉ
  5. j’ai assisté à la présentation des comptes Twitter Eduscol par Brigitte Pierrat, et deux présentations sur l’EMI par Richard Galin. J’ai revu Aude Thépault (rencontrée au mois d’avril) – cela m’a confirmé que l’on va dans ce genre d’événement autant pour découvrir des choses que pour revoir des gens sympas…
  6. après le déjeuner, j’ai assisté à la conférence du CLEMI sur les Fake News avec @infoprofdoc et @Flashtweet qui présentaient le projet du #FlashTweetEdu
  7. j’ai assisté à la présentation de Glose sur le stand du ministère
  8. j’ai rencontré Aurélie Julien et Éric Fourcaud sur le stand de Ludomag / Ludovia afin de leur demander s’il était possible de faire de #LudoDOC un événement associé à Ludovia et… c’est bon !

Voilà pour cette petite journée, j’ai aussi suivi par la suite ce qui s’est passé sur Twitter, les résultats du #HackEduc17…

Pendant ce temps là, dans l’académie de Dijon…

… Escape CDI était présenté en journée de formation, avec le support suivant !

Eurêkoi Remix

Le 20 novembre, j’ai participé au Centre Pompidou à Eurêkoi Remix. Eurêkoi est un service de questions / réponses proposé par la BPI : les bibliothécaires répondent aux questions des internautes en moins de 72h, et leur font des suggestions de lecture.

Le but de la réunion était de proposer des idées de nouveaux services sur Eurêkoi, à partir d’un brainstorming sur les attentes des usagers, avec trois groupes de 4 à 5 personnes.

Les trois idées ayant émergé ont été : la création d’un service de rencontres entre internautes à partir des centres d’intérêts, l’organisation de rencontres avec des passionnés via la géolocalisation, et la possibilité d’obtenir des réponses et des suggestions de lecture en fonction du temps dont on dispose et du degré d’implication que l’on souhaite avoir par rapport au service.

Ce fut une journée très enrichissante et qui m’a permis aussi d’approfondir mes connaissances en terme de design thinking.

Voilà pour les quelques activités que j’ai menées en tant que profdoc ce mois-ci, je publie cet article avant la fin du mois afin une nouvelle fois d’équilibrer les articles entre novembre et décembre et de faire alterner à nouveau un article profdoc et un article cinéphile.

L’outil d’Outils Tice

Ce mois-ci, pour des raisons sur lesquelles je reviendrai en décembre, l’article qui m’a intéressée était consacré à la création d’images enrichies :

https://outilstice.com/2017/11/5-outils-en-ligne-pour-creer-des-images-enrichies/

Je connaissais déjà Genially, et j’ai déjà réussi à faire des images enrichies avec (et je continue à en faire, ce que, une fois encore, vous pourrez voir au mois de décembre).

Par contre, l’article m’a donné l’occasion de tester Thinglink, que je connaissais de réputation, mais que je n’avais encore jamais essayé.

Un exemple donc, avec les fameux marques-pages de répliques de film :

https://www.thinglink.com/scene/989587936066404355

A très bientôt sur Cinéphiledoc !

3 Commentaires

Classé dans Tics de doc

Juin 2017 : activités du CDI

Pour ce dernier article avant les grandes vacances, quelques petits ajustements.

En effet, les cours se sont arrêtés le 10 juin dans mon lycée, et étant en déplacement professionnel du 6 au 15 juin, je ne suis revenue que pour les tâches de fin d’année au CDI.

C’est donc un article thématique que je vous propose ce mois-ci, et cela en deux temps.

Dans un premier temps, je vous proposerai une petite réflexion autour du bilan d’activités (ainsi que le bilan d’activités que j’ai produit cette année, et que j’ai déjà communiqué via Twitter).

Dans un second temps, vous trouverez une petite rubrique que j’ajouterai désormais systématiquement aux articles #profdoc.

Les aventures du bilan d’activités…

Cette année a été le théâtre pour moi d’une intense réflexion sur les contenus et les enjeux du bilan d’activités.

Si j’ai commencé ma « carrière » (je ne sais pas pourquoi, cela me fait bizarre d’employer ce mot) en étant convaincue de la nécessité de présenter, au moins au chef d’établissement, mais également au conseil d’administration, un bilan annuel d’activités, et sous la forme généralement d’un document qui allait parfois jusqu’à une trentaine de pages, statistiques compris, j’ai très vite été convertie à la présentation de bilans d’activités en format « light ».

En effet, malgré leur richesse, qui a envie de présenter et de se plonger dans la lecture oh combien captivante des statistiques de fréquentation et de la politique de conservation ?

Bref, dès ma troisième année d’exercice, j’ai commencé à proposer à mon chef d’établissement des formats lights à côté des formats lourds : d’abord sous forme de schéma heuristique, puis sous forme d’infographie sur Piktochart.

Cette année, pour des raisons sur lesquelles je ne reviendrai pas ici, j’ai été amenée à douter : doit-on présenter les activités pédagogiques dans un bilan d’activités ? Le doute s’installant, j’ai posé la question sur Twitter, et j’ai obtenu, évidemment, des réponses quasi unanimes et qui m’ont rassurée : j’étais dans le vrai.

Mais cette période de doute a eu le mérite de me faire réfléchir à mon positionnement, au contenu et à la forme de ce bilan d’activités.

Ce sont les fruits de cette réflexion que je vous soumets, ainsi que les articles qui m’ont permis de l’enrichir :

 

Évidemment, cette réflexion est loin d’être exhaustive, mais elle redonnera quelques éléments clefs de manière rapide à ceux qui, comme moi, viendraient à douter ou souhaiteraient revenir à l’essentiel.

Finalement…

Après quelques insomnies et mûre réflexion, j’ai donc décidé de dissoudre de produire un document qui se concentrerait sur les actions de formation, d’ouverture culturelle et sur la production de ressources numériques, la partie gestion faisant l’objet d’un document séparé.

Une nouvelle fois, j’ai choisi Genially pour ce travail, étant tombée en arrêt devant un modèle proposé qui, à la base, présente l’histoire de la chimie.Ce modèle pré-conçu a exigé de moi une certaine concision et m’a permis de bidouiller afin que l’an prochain, je puisse travailler sur une présentation 100% maison.

Trêve de discours, voici le bébé :

L’ensemble des capsules est cliquable et renvoie soit vers une description de l’action, soit vers un lien, soit vers une photo. Le QR-code en bas de la présentation, véritable boite de vache-qui-rit sur la boite de vache-qui-rit, m’a permis d’imprimer l’image qui, une fois agrandie en format A3, pourra être diffusée au sein de l’établissement.

Grâce à cette présentation, je donne un aperçu de mes activités durant l’année, laissant les personnes libres de cliquer ou non pour en avoir les détails.

« Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours »

J’en arrive à la petite rubrique qui fait son apparition sur ce blog.

L’outil d’Outils Tice

Depuis longtemps, je suis sur Twitter le site Outils Tice, animé par Fidel Navamuel. De temps en temps, je clique, je retweete, mais bien souvent, j’oublie les outils qui viennent de m’être présentés. Afin d’être plus attentive et d’enrichir mes pratiques, j’ai donc décidé d’expérimenter tous les mois un des outils proposés, qui répond à cet instant T à une question que je me pose ou à un besoin en particulier.

Je testerai donc chaque mois un outil qui a retenu mon attention dans un article d’Outils Tice. Je choisirai indifféremment les articles évoquant un seul outil et les articles évoquant un type d’outils avec plusieurs propositions.

Pour ce mois-ci, j’ai choisi l’article du 22 mai 2017, proposant « 3 outils pour faire de belles images avec des citations ». En effet, cela répondait à mon besoin du moment : proposer un message d’accueil sur le portail esidoc du CDI, message qui serait à la fois agréable pour les élèves et enrichissant.

L’article est disponible à l’adresse suivante :

https://outilstice.com/2017/05/3-outils-pour-faire-de-belles-images-avec-des-citations/

Il me fallait deux choses :

  • un résultat esthétique satisfaisant
  • la possibilité d’intégrer l’image sur la page d’accueil du portail esidoc

J’ai donc choisi Recite : un outil qui ne demande pas de connexion préalable, qui est simple d’utilisation tout en proposant des images plutôt sympas, et que l’on peut télécharger d’un clic.

La petite subtilité, c’est qu’à moins d’avoir zappé quelque chose (et c’est fort possible au demeurant), en dessous de « Bienvenue au CDI », on peut intégrer du code HTML mais on ne peut pas télécharger une image.

Donc j’ai pu certes télécharger via Recite une image avec une citation :

Mais après, j’ai été prise au piège : et maintenant, comment je fais pour l’intégrer sur la page d’accueil d’esidoc (sans avoir à s’enquiller toute la documentation en lecture de chevet) ?

J’ai donc dû réfléchir à un plan B à quelques jours d’intervalle. L’une des options de Recite est un permalien, j’ai donc ouvert le lien et récupéré l’adresse de l’image. Il me restait juste à bidouiller un code HTML pour l’ajouter sur la page d’accueil du portail.

Pour intégrer une image, il faut les balises suivantes :

<img src= »? »> ajoute une image à votre page et ne nécessite pas un marqueur de fin.

<img src= »? » align= »? »> aligne l’image en ajoutant à la place du 2e point d’interrogation « left », « right » ou « center » (pour l’instant c’est le seul paramètre que je n’ai pas encore réussi à changer)

<img src= »? » width=… height=… > règle la taille de l’image en fonction de sa dimension d’origine (mon image était à la base de largeur 600 et de hauteur 720, j’ai donc tout réduit de moitié pour obtenir le résultat final)

Une fois toutes ces manip’ réalisées, voilà le résultat que j’ai obtenu sur esidoc :

Évidemment, j’ai encore à m’améliorer et à corriger des choses pour que le rendu soit fidèle à ce que j’imaginais, mais c’est déjà un point de départ à ce que je souhaitais :

quand je n’ai pas d’événements particulier à annoncer aux élèves, je peux toujours ajouter une citation d’auteur en message de bienvenue !

Mais pour l’heure, cette citation sera le mot de la fin, je vous souhaite un bel été et de bonnes vacances pour ceux qui ont la chance d’en avoir !

À très bientôt !

PS : Pour rappel, je serai à partir du 22 août et jusqu’au 25 août à Ludovia, avec une présentation le 23 août après-midi. Cette présentation a fait l’objet d’un article sur Ludomag. Pour ceux qui le souhaite, je vous attends donc le 23, et même les autres jours, via Twitter (MP, mentions si vous voulez me croiser) et avec un seul L à FILIOL 😉

http://www.ludovia.com/2017/06/lire-en-affiches-et-qr-codes-au-cdi/

Laisser un commentaire

Classé dans Tics de doc

Mai 2017 : séances et animations du CDI

Malgré un mois de mai bien grignoté par les ponts et les week-ends prolongés, voici les projets que j’ai pu mener, et qui sont arrivés à leur conclusion (c’est malheureusement le cas pour les séances pédagogiques, les cours s’arrêtant le 10 juin).

Formation « Pratiques innovantes et outils numériques au CDI »

Comme certains d’entre vous ont pu le constater, j’ai publié début mai le support de la formation que j’ai animée avec Catherine Besse (@docalfred1).

Il s’agissait de la deuxième session du stage « Pratiques innovantes et outils numériques au CDI », avec une quinzaine de stagiaires, et nous avons profité de cette deuxième session pour mettre à jour notre présentation, présentation que je vous invite à consulter ci-dessous :

Support de formation 2017

La première session de la formation s’était déroulée dans mon lycée au mois de janvier, la seconde s’est donc déroulée dans le lycée de Catherine, à Cergy.

J’en profite pour signaler l’excellent travail de Catherine, publié il y a quelques jours : « Réviser avec YouTube »

J’espère pouvoir intégrer très prochainement cette ressource sur mon portail e-sidoc !

Animations du CDI

Étant peu présente du coup, fin avril et début mai au CDI, j’ai profité d’un rare moment où j’étais disponible pour organiser une exposition, après avoir désinstallé avec retard celle du Printemps des poètes.

Je ne sais pas à quel libraire, bibliothécaire ou professeur documentaliste rendre hommage, ni qui a eu en premier l’idée de s’inspirer des propos de lecteurs, mon hommage sera donc anonyme et collectif, pour cette exposition consacrée à « Je ne me souviens plus du titre… mais la couverture est bleue ».

Exposition déclinable dans toutes les couleurs (et qui m’a rappelé les numéros de Blow Up sur le jaune, le rouge, le bleu… au cinéma – voir ci-dessous), qui se monte rapidement quand on manque de temps et d’idées pour attiser la curiosité des élèves…

Voici l’affiche proposée, et dont j’imagine déjà les déclinaisons en rouge ou en jaune :

Et voici ce que cela donne sur le présentoir :

Petit clin d’oeil aux cinéphiles avec le numéro de Blow-Up qui correspond :

C’est la seule exposition que j’ai pu mettre en place ce mois-ci, avec bien entendu l’exposition des nouveautés…

Quant à l’harmonisation des cotes et de la signalétique, je l’ai pour l’instant laissé de côté au profit de la gestion des séries de français…

Séances (suite et fin, jusqu’à septembre prochain !)

  • Webradio

Au retour des vacances de printemps et durant le mois de mai (jusqu’au 19 mai), j’ai pu assister à chaque quinzaine (sauf lorsque j’animais un stage…) à « l’inclusion » d’une autre classe dans le projet webradio, et aux progrès des élèves.

Si nous ne pouvons toujours pas mettre en ligne les émissions, j’ai pu prendre les élèves sur le vif (en utilisant Prisma). Les enregistrements se sont complexifiés, passant d’une chronique avec musique à un dialogue, et abordant des sujets aussi variés que le harcèlement scolaire, le sport, les animaux, ou encore la première guerre mondiale.

Petit aperçu en images de ces quelques séances :

En relation avec les médias scolaires, j’en profite pour indiquer que le premier numéro d’un journal du lycée a été publié.

Mon intervention s’est certes résumée à apporter un encouragement aux élèves impliqués, à donner accès à la mezzanine du CDI quand ils en faisaient la demande, mais j’ai tout de même eu droit à mon propre exemplaire en couleurs !

  • Recherches sur les nouvelles du 19e siècle, 2nde4

Pour ces deux heures de séance en demi-groupe, j’ai été abordée fin avril par une de mes collègues de français.

Elle souhaitait faire faire à ses élèves des recherches par groupes de trois ou quatre sur une nouvelle en particulier, avec un temps d’analyse (en classe) de la nouvelle, et un temps, relativement restreint, de recherche au CDI.

J’avais préparé, en m’inspirant du travail de Françoise Cahen sur Les Années d’Annie Ernaux, toute une structure avec un Padlet permettant aux élèves de cibler leur recherche et d’ajouter sur leurs Padlets respectifs des ressources et des informations.

Made with Padlet

Évidemment, pris par le temps, tous les élèves n’ont pas pu consulter cette ressource ni se l’approprier…

  • Créer des Unes révolutionnaires

Entre mars et mai, j’ai beaucoup travaillé avec une de mes collègues professeure d’histoire : c’est avec elle que j’ai mené une bonne partie des séances sur les présidentielles avec ses deux classes en EMC : les 2nde6 et les 2nde8.

Durant les vacances de printemps, elle m’a proposé de travailler sur une autre thématique et j’ai immédiatement accepté.

Il s’agissait de faire réaliser aux élèves des Unes de presse consacrées aux événements de la Révolution française. À partir du support qu’elle m’a transmis, je lui ai proposé cette présentation :

Les élèves devaient travailler par binômes sur des thèmes tirés au sort, avec un premier temps de recherche (2h) puis deux heures en salle informatique pour réaliser leur Une sur Piktochart. Ils pouvaient poursuivre le travail chez eux durant une semaine.

Une fois le travail terminé, nous avons enregistré et rassemblé leurs Unes sur un Padlet, et ma collègue souhaitait également les imprimer pour les afficher dans sa salle.

Voici le résultat avec une Une que j’avais réalisée à titre d’exemple pour les élèves, et l’ensemble de leurs productions :

Made with Padlet

J’en profite pour afficher en grand la Une dont nous sommes particulièrement fières, car elle a répondu à toutes les consignes avec un résultat visuel des plus satisfaisants, à savoir celle sur les États-Généraux :

Cette Une respecte toutes les consignes que nous avions données :

  1. un titre de journal (réel ou inventé)
  2. le titre de la Une, avec la date
  3. un texte qui ne soit pas du copier-coller et, si possible, adopte un point de vue
  4. une belle mise en page avec des images cohérentes
  5. un travail signé

Je trouve qu’il s’agit d’un bien beau projet pour clore l’année, et ma collègue m’a déjà assurée vouloir renouveler l’expérience l’an prochain !

Quelques mots pour conclure…

Une petite info d’abord : ma candidature comme intervenante à Ludovia a été retenue, je serai donc présente à Ax-les-Thermes, pour ceux qui y seront aussi, du 22 au 25 août, mon intervention se déroulant a priori le mercredi 23 août après-midi.

Concernant le mois de juin : après 4 ans en collège je renoue au lycée, avec des cours qui s’arrêtent relativement tôt, et les tâches de fin d’années qui arrivent… En fonction du temps que j’aurai, vous aurez donc droit pour le mois de juin à un article #profdoc qui s’attardera sur le bilan d’activités (comme tous les ans), sous une forme qui est déjà prête, et peut-être sur une question thématique, comme je le promets depuis longtemps.

D’ici là, bon mois de juin à tous et bon courage !

Laisser un commentaire

Classé dans Tics de doc

Avril 2017 : séances et animations du CDI

Comme promis dans l’article précédent, cet article fera le point sur les activités menées au CDI entre le 22 mars et le 18 avril. Je pourrai ainsi revenir sur la suite (et fin) des séances menées dans le cadre de la semaine de la presse. Je rajouterai quelques petites choses d’ici la fin de la semaine…

Pour ceux qui me suivent sur Twitter, j’ai déjà tweeté un certain nombre de choses, mais l’article me permettra de détailler ces différentes actions.

En fin d’article, j’en profiterai pour répondre à l’invitation de Petite Noisette sur blog-o-noisettes.

Séances #SPME2017

  • Les présidentielles : Seconde 6, Seconde 7, Première STMG3

Avec ma collègue d’histoire-géo, nous avons poursuivi les séances en demi-groupe avec ses deux classes de seconde sur les présidentielles. Pour rappel, les élèves devaient tirer au sort un candidat aux présidentielles, faire une recherche sur son parti puis sur sa présence numérique (site, compte Twitter), et enfin comparer son programme avec celui d’un autre candidat. J’ai publié le formulaire à remplir par les élèves dans l’article du mois de mars.

Pour ces séances, nous nous sommes rendues compte qu’une heure n’était pas suffisante. Nous avons donc organisé pour chaque classe une deuxième heure durant laquelle les élèves se concentraient plus spécifiquement sur la comparaison de deux programmes.

En fin de séance, j’ai proposé à ma collègue de remplir avec les élèves une infographie sur la manière dont ils s’informaient activement ou étaient informés sur les présidentielles.

J’ai d’abord fait l’exercice pour moi-même :

Puis j’ai préparé des modèles « vierges » à destination des élèves, et voici ce que les différents groupes ont renseigné :

Suite à ces séances, la collègue d’histoire-géo qui s’occupe des 1STMG3 et avec laquelle je travaille depuis novembre, a souhaité elle aussi faire des séances sur les présidentielles. J’ai donc « mixé » le formulaire réalisé pour l’EMC et celui pour les lettres, cette collègue souhaitant à la fois travailler sur l’histoire des partis et l’analyse des professions de foi des candidats :

Pas de travail sur infographies pour cette classe là, les séances sur les présidentielles clôturent pour cette année une belle collaboration amorcée au mois d’octobre et que j’espère reprendre l’an prochain.

  • Unes de presse : Première L2 et Première STMG1

Avec mon 3e collègue d’histoire-géo, nous avons repris une collaboration qui implique deux de ses classes (séances sur la représentation des femmes dans la société avec les Premières L et sur le complotisme avec les STMG).

Dans le cadre de la semaine de la presse, nous avons décidé de faire produire aux élèves des Unes de presse sur Piktochart. Il a fallu créer un compte Piktochart pour le CDI et tenir compte des aléas du réseau et des versions obsolètes de Firefox sur les ordinateurs du lycée.

Pour les séances, nous avons prévu à l’origine une heure, mais nous sommes passés rapidement à deux heures par demi-groupe avec l’organisation suivante :

  1. veille de séance : collecte des dépêches AFP, téléchargement des images proposées sur Piktochart ;
  2. première heure : présentation de la séance, de l’outil, travail en autonomie des élèves par groupes de deux ou trois. En conservant l’identifiant et le mot de passe, certains d’entre eux ont pu poursuivre le travail chez eux.
  3. deuxième heure : finalisation du travail, « défense » de la Une proposée, réalisation d’une deuxième Une avec les infos de la veille.

Pour l’heure, j’ai rassemblé les Unes les plus abouties sur le Padlet ci-dessous, que j’essaierai d’enrichir si jamais je récupère d’autres travaux :

Made with Padlet

Les élèves parviennent généralement à prendre en main assez facilement l’outil et à organiser la Une en fonction des informations qui les intéressent le plus (certains se spécialisant dans le sport) mais il faut toujours lutter contre les aléas informatiques…

  • Projet webradio : Première L/ES

Comme indiqué dans l’article précédent, nous avons amorcé, mon collègue d’histoire et moi-même, un projet de webradio avec Jean-Pierre, le référent numérique de notre lycée.

Le jeudi et le vendredi de la semaine de la presse, nous avons pu faire notre première séance de présentation aux élèves de Première L/ES, classe que nous avions choisi pour démarrer ce projet.

Lors de la séance avec le premier demi-groupe, nous bénéficiions de l’aide et de l’expertise de Jean-Pierre, qui avait déjà travaillé sur des webradios. Il avait préparé l’organisation suivante :

  1. présentation d’une émission de radio enregistrée en direct, avec un décryptage des différents rôles (animateur, chroniqueur) et de l’équipement : en gros, analyser tout ce qui s’entend et se voit ;
  2. présentation du matériel avec complexification progressive : d’abord deux élèves qui parlent au micro, un troisième chargé de la technique, on ajoute une piste pour la musique, puis l’enregistrement. La séance se termine avec l’écoute de ce qui a été enregistré.

Pour l’exemple, nous avons utilisé la chronique « TubesAndCo » de Rebecca Manzoni sur France Inter :

Retour en images sur ce premier temps :

Pour le deuxième demi-groupe, Jean-Pierre n’étant pas présent, nous avons tenté de reprendre au plus près sa trame, en veillant à ne rien oublier.

A l’issue des deux séances, rendez-vous a été pris avec les élèves pour un deuxième temps qui devrait intervenir fin avril ou début mai, en leur demandant de réfléchir par groupes de trois à un sujet de chronique avec pour chaque groupe deux chroniqueurs et un technicien.

Dans tous les cas, ce début de projet est très prometteur, les élèves se sont montrés très motivés et nous pensons déjà à l’élargir à d’autres classes.

Voilà pour ces quelques séances en lien avec la semaine de la presse, je me tourne désormais vers les deux ou trois projets restants d’ici la fin de l’année et dont je reparlerai certainement au mois de mai ou juin en fonction de leur avancée.

Expositions / Gestion

Le mois d’avril étant bien grignoté par les vacances, je n’ai pas installé de grande expo autre que celle déjà en place de la semaine de la presse.

En revanche, j’ai commencé à plastifier et à installer les affiches réalisées avec Sandrine Duquenne et mises en ligne sur le Padlet ci-dessous (déjà mentionné plusieurs fois) :

Made with Padlet

Voilà ce que cela donne en photos sur certaines étagères :

J’ai également proposé une petite sélection autour des présidentielles, comme je l’avais fait pour la journée internationale des droits des femmes :

Et il y a toujours l’exposition des nouveautés.

J’ai profité du mois de mars pour finir mon travail d’harmonisation des cotes et de signalétique pour le rayon Arts (700), et j’ai amorcé le même travail pour le rayon Littérature (800).

Voilà pour ces derniers travaux de gestion…

Je finis donc cet article avec la réponse à Petite Noisette.

Liebster Award Livresque

Le principe : Dire 11 choses sur soi, répondre aux 11 questions posées par la personne qui vous a nominé(e), poser 11 nouvelles questions aux 11 blogs que vous aurez choisi ! (j’ai choisi, plutôt que de sélectionner 11 blogs, étant donné mon retard, de vous laisser répondre si vous le souhaitez aux 11 questions en commentaire).

  • 11 choses sur moi et les livres
  1. Je rêve de vivre dans un endroit où la bibliothèque sera une pièce à elle-seule car pour l’instant, mes livres montent jusqu’au plafond, et débordent des étagères…  et je pourrai ainsi classer mes livres sur le cinéma : livres sur les réalisateurs, sur les films…
  2. Je suis très possessive de mes livres, on m’en offre et si deux personnes m’offrent le même livre, c’est un cadeau, je ne parviens pas à me séparer d’un des deux exemplaires. En gros mon « désherbage » est restreint à 2 ou 3 livres par an, pas plus.
  3. J’arrive à lire en anglais et j’ai un faible pour les romancières anglaises.
  4. Je lis beaucoup moins de livres de fiction qu’avant, et beaucoup moins de livres en général, car je me concentre sur les ouvrages sur le cinéma.
  5. J’ai lu deux fois et en entier À la recherche du temps perdu, et ce n’était pas sous la contrainte.
  6. Le seul livre qui m’ait fait pleurer – et j’ai vraiment éclaté en sanglots devant mes parents éberlués – était Mon bel oranger. Je revois précisément la scène : je lisais le livre pendant le journal télévisé et j’ai fondu en larmes.
  7. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois avant d’arriver à lire L’Étranger de Camus, et pourtant, quand j’ai réussi j’ai adoré.
  8. Par contre je n’ai jamais pu dépasser le début de Madame Bovary et de Voyage au bout de la nuit.
  9. J’adore Beauvoir et Sagan.
  10. Je cherche l’équivalent pour toutes les villes du monde de Barcelone pour L’Ombre du vent.
  11. Henri-Pierre Roché, qui a publié Jules et Jim à 74 ans, me laisse penser qu’il n’est jamais trop tard pour écrire un livre (et cela contrecarre le sadisme de mes anciens profs de prépa qui nous sortaient régulièrement que nous étions déjà plus vieux que Rimbaud).
  • Mes réponses aux 11 questions

1.Ton dernier coup de coeur livresque ? Blitz de Connie Willis, ça date un peu mais ça reste pour moi le meilleur livre de science-fiction que j’ai lu récemment !

2.Pourquoi faire ce blog ? Pour donner envie à mes amis de découvrir le métier de « dame du CDI » sous un nouveau jour, pour donner des idées aux copains copines profs docs, pour partager ma passion pour le cinéma, bref pour allier l’agréable professionnel à l’agréable personnel.

3.Quelle adaptation de livre en film as-tu préférée ? Pourquoi ? Il y en a une tonne ! Une version introuvable du Comte de Monte-Cristo avec Jean Marais, justement parce qu’elle est introuvable. J’attends encore l’adaptation parfaite des Hauts de Hurlevent. En plus récent, Le Seigneur des anneaux et Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban.

4.Quel est ton genre préféré ? Tous et aucun, j’aime tout du moment que l’histoire est prenante.

5.Quel est le genre que tu aimes le moins ? Aucun (voir question précédente).

6.Ton métier est-il en rapport avec les livres, et si oui, que fais-tu au quotidien en rapport avec la lecture ? Et comment ! Je range, je classe, je catalogue, je tente de donner envie de lire autrement, j’expose, je commande, je désherbe…

7.Quel est ton premier souvenir de lecture ? Pomme d’api, Astrapi et J’aime lire, car mes premières lectures, c’était surtout des abonnements…

8.Es-tu plutôt bibliothèque ou librairie ? Librairie : j’aime avoir les livres à moi et ne pas avoir à penser à les rendre…

9.Participes-tu à des challenges lecture ? Pourquoi et lesquels ? Non, par manque de temps et parce que je n’aime pas m’imposer une lecture et un calendrier donné.

10.Comment choisis-tu ta prochaine lecture ? en librairie, sur internet, dans les rayons cinéma, romans et bandes-dessinées, et en fonction du résumé, des premières pages et de la date de sortie.

11.Quel personnage de livre te ressemble ? Quand j’étais ado, j’adorais le personnage de BD Henriette (qui me faisait penser aussi à Daria), mais sinon j’aime beaucoup Hermione dans Harry Potter évidemment…

  • Mes 11 questions
  1. Le livre préféré de votre enfance ?
  2. Une lecture que vous avez abandonnée et que vous regrettez ?
  3. Le livre au-dessus de votre PAL ?
  4. Un auteur que vous rêvez de rencontrer ?
  5. On vous donne le pouvoir de créer en vrai un univers imaginaire : lequel ?
  6. Les genres / sujets de livres dont on pourrait se passer ? (fictions ou documentaire)
  7. Papier ou numérique (ou les deux) ?
  8. Une fin qu’on vous a spoilé ?
  9. Où lisez-vous ?
  10. En silence ou en musique ?
  11. Un livre, un seul, à emporter, maintenant, tout de suite ?

Voilà pour ce questionnaire, à vous de jouer, si vous le souhaitez ! Et à bientôt sur Cinéphiledoc !

1 Commentaire

Classé dans Tics de doc

Mars 2017 : séances et animations du CDI

En raison d’une fin mars bien remplie de séances et d’un mois d’avril rabioté par les vacances, je publie à nouveau le compte-rendu de mes activités un peu avant la fin du mois.

Cela me permettra, entre autres, d’équilibrer l’article d’avril, et de commencer à parler de la semaine de la presse PENDANT la semaine de la presse (puisque, pour moi, la semaine de la presse a commencé le 10 mars et se terminera début mai).

Une fois n’est pas coutume, je présenterai les choses de manière thématique et plus ou moins chronologique. Cela aidera à mieux organiser l’article.

Printemps des poètes

L’une des grandes expositions que j’ai mis en place au CDI, avant le départ de notre aide-documentaliste, qui m’a beaucoup aidé dans son installation, c’est l’exposition consacrée au Printemps des poètes.

Pour cela, j’ai recyclé ma machine à écrire Underwood, qui s’ennuyait quelque peu dans ma cave, et nous avons imprimé quelques poèmes, pour donner un côté visuel à la poésie.

L’affiche de l’expo se présentait ainsi :

https://magic.piktochart.com/output/20576939-printemps-des-poetes

Quant à l’exposition en elle-même, elle était en deux parties, à la fois du côté « documentaires » (à l’entrée) et du côté « fictions », ce qui permettait de mettre à l’honneur les ouvrages du rayons 800 (théorie, figures de style, manuscrits…) et les recueils et anthologies.

La machine à écrire a bien attiré l’attention des élèves, et quelques ouvrages ont été empruntés. En discutant avec une collègue de français, elle m’a indiqué qu’elle souhaitait faire déposer aux élèves des PV poétiques sur les voitures du parking des enseignants.

Le 16 mars, les fenêtres du CDI donnant sur le parking, j’ai donc vu avec amusement des élèves courir d’une voiture à l’autre pour déposer ces petits papiers sous les essuie-glaces.

Il va de soit que je me suis acquittée dès le lendemain de mon amende, en déposant La Bohème de Rimbaud dans le casier de ma collègue.

8 mars : Journée internationale des droits des femmes

Parallèlement à cette grosse expo sur le Printemps des poètes, il m’a semblé important de dédier un espace, même un peu moins imposant, à la journée internationale des droits des femmes.

J’ai donc fait une petite sélection de ressources :

Et j’ai affiché à l’extérieur du CDI l’exposition en ligne des « Découvreuses anonymes » :

Vous pouvez retrouver cette exposition en format PDF ci-dessous :

Les découvreuses anonymes – expo WAX Science Animafac

Entre ces deux expositions, et après, nous avons reçu des commandes au CDI et j’ai poursuivi dans le rayon philo et le rayon arts une harmonisation des cotes et de la signalétique :

Enfin, suite du projet « Lire en affiches et QR-codes au CDI », j’ai profité d’avoir reçu en anniversaire une plastifieuse :

pour imprimer quelques affiches réalisées par Sandrine et moi-même et pour les afficher au CDI. Je vous tiendrai aux courants des éventuelles réactions qu’elles susciteront chez les élèves.

Salons et réunions

Durant ce mois de mars, j’ai participé à quelques réunions : les 8 et 9 mars, j’étais à Eduspot, la première journée avec les Interlocuteurs académiques au Numérique de toutes les disciplines.

  • Le 8 mars au matin, j’ai donc assisté à une table-ronde sur les humanités numériques, avec des exemples de pratiques numériques en lettres qui étaient vraiment enthousiasmantes (je pense notamment au blog I-voix de Jean-Michel Le Baut). Puis il y avait des présentations assez courtes d’initiatives académiques. L’après-midi nous étions en ateliers, toutes disciplines confondues, pour proposer des projets autour de la formation et de l’innovation…

  • Le 9 mars, j’étais avec les Interlocuteurs académiques au numérique en documentation, pour une journée d’échanges et de travail.

Le 13 mars, j’étais en réunion de bassin au collège du Pont du bois de Saint-Chéron, avec comme thématique principale EMI et EMC, EPI et AP. En fin de réunion, j’ai proposé à mes collègues animatrices de bassin de faire un petit point rapide sur ce que j’avais reçu comme infos institutionnelles à Eduspot. Voici le support de cette intervention :

Enfin, le 20 mars, j’ai assisté à la commission TICE de mon lycée, notamment pour une question sur laquelle je reviendrai dans la présentation des activités durant la semaine de la presse, c’est-à-dire tout de suite.

Semaine de la presse et des médias à l’école

Comme je l’avais indiqué dans mon article de janvier, sitôt l’inscription faite du lycée à la SPME 2017, j’ai commencé à proposer des idées de collaborations à mes collègues (en particulier ceux avec lesquels j’avais déjà travaillé, donc principalement des collègues de lettres et d’histoire).

Avec mon collègue référent numérique, nous avons également amorcé un échange sur un projet de webradio, impliquant pour l’instant une classe de Première L/ES à la fin de la semaine de la presse, je parlerai donc de ces séances dans l’article du mois d’avril.

Cependant, voici le projet, tel que nous l’avons formalisé pour le chef d’établissement, ce qui peut éventuellement être utile aux personnes souhaitant se lancer dans l’aventure :

Le 17 mars, j’ai installé l’exposition consacrée à cette semaine de la presse :

Toujours avec la fidèle machine à écrire et avec mes affiches de Unes, que j’avais déjà utilisées l’année dernière, ce qui m’a fait jouer les équilibristes dans le CDI… j’espère qu’elles ne se décrocheront pas trop souvent et ne m’obligeront pas à remonter sur les tables !

Je profite de cet article pour remercier Nathalie Mignot, IAN doc de Lille, avec laquelle j’ai beaucoup discuté pendant Eduspot, et qui m’a permis d’insérer sur le portail e-sidoc du lycée l’expo virtuelle de la BnF « La presse à la Une : de la gazette à Internet » : http://0911346u.esidoc.fr

Comme je ne garantis pas la pérennité de cette exposition virtuelle sur le portail du lycée au-delà du 25 mars, voici tout de même pour les curieux le lien de l’exposition : http://expositions.bnf.fr/presse/

Merci encore Nathalie !

Pour accompagner et informer les enseignants durant cette semaine, j’ai proposé, comme les années précédentes, un hors-série à ma lettre de diffusion hebdomadaire :

https://magic.piktochart.com/output/21052537-e-instant-cdi-spme17

La forme en est un peu plus attrayante qu’à l’accoutumée, avec quelques infographies et images supplémentaires.

Enfin du côté des séances, je ne présente que celles s’étant déroulées entre le 10 et le 21 mars, et je garde la fin pour plus tard…

  • Séance EMC STMG3 : j’ai poursuivi avec ma collègue d’histoire-géographie les séances déjà amorcées le mois dernier sur les théories complotistes, dans des conditions relativement difficiles, puisque ce jour-là, internet était décédé au lycée. Les élèves ont donc fait leurs recherches sur leur portable, et deux groupes sont passés à l’oral, sur 2PAK et sur Kennedy.
  • Séance EMI et EMC Seconde : avec une autre collègue d’histoire-géo, nous avons programmé des séances avec ses deux classes de seconde, qui nous emmènent jusqu’à la fin avril. Il s’agit d’un travail sur les présidentielles : chaque groupe d’élèves tire au sort un parti qui se présente, fait une recherche sur ce parti puis sur la présence numérique des candidats. Pour finir, il compare deux programmes : celui tiré au sort et celui de son choix. J’ai proposé le support suivant aux élèves :
  • Séance EMI et Lettres Seconde : la collègue de français avec laquelle j’avais travaillé sur le théâtre antique en février a elle aussi voulu travailler sur les élections, en préambule de sa séquence sur l’argumentation. Si nous avons conservé la partie sur la présence numérique des candidats, le gros du travail portait cette fois-ci sur leur profession de foi et la présentation de leur projet. Le support servait moins à garder une trace du travail des élèves qu’à avoir un déroulé de séance clair :

Voilà pour ces quelques séances sur la #SPME2017. Je posterai au fur et à mesure sur Twitter la suite et fin des autres séances, et ferait un article global un peu avant la fin du mois d’avril.

D’ici là, bonne semaine de la presse à tous et à très bientôt !

Laisser un commentaire

Classé dans Tics de doc