cinephiledoc

Blog pour cinéphiles et profs docs

Octobre 2018 : séances et animations du CDI

Voici un article #profdoc qui sera beaucoup plus court que celui du mois de septembre, et où je reviens sur mes activités entre le 24 septembre et le 19 octobre (avec quelques petits flashbacks de mi-septembre).

Séances

Après un mois de septembre très occupé et riche (43 heures de séances), j’ai eu un mois d’octobre beaucoup plus calme (16h sur trois semaines).

Ces séances étaient principalement des visites de classes de secondes, des heures de TPE (1S, ES et L), des heures d’enseignement d’arts visuels et un projet sur lequel je reviendrai le mois prochain.

Visites des classes de secondes

Cette année, j’ai pu voir 6 classes sur 12 (je rappelle que je suis en double poste) : la première classe le 13 septembre, deux classes le 14, une le 18, une le 27 et la dernière le 4 octobre.

Le premier code à flasher

Pour ces séances, j’ai repris « Escape CDI », le scénario co-réalisé avec Sophie Gronfier l’an dernier, et que nous avions présenté à Ludovia au mois d’août – j’y reviens dans l’article du mois de septembre.

Je n’ai pour l’instant rien modifié, même si j’aimerais bien, pour l’an prochain, rendre ce scénario un peu moins linéaire… j’espère pouvoir retravailler là-dessus durant l’année avec Sophie !

TPE

Pour les TPE, je suis en charge de 4 classes, mais du fait d’un autre projet, l’organisation de cette année est un peu particulière.

Je vois les 1S1 le mardi matin, les 1S2 le mardi soir, les 1L le jeudi matin et les 1ES1 (presque) le jeudi soir.

Comme l’an dernier, j’ai adressé ce mail à mes collègues de discipline :

Bonjour chers collègues,
Un petit mail pour vous indiquer, qu’a priori, c’est sur mes horaires de présence que se dérouleront vos TPE. Afin de faciliter leur organisation, je vous propose de choisir tout à fait librement entre 3 types d’utilisation du CDI, et après concertation avec votre binôme, de me répondre ce que vous décidez.
1ère option : formule « indépendante »
« Tu es très gentille et le CDI est très beau, mais je pense qu’avec mon binôme et nos loulous, on va pouvoir se dépatouiller tout seuls dans une salle informatique. Par contre, si jamais tu avais un petit quelque chose pour leur rappeler comment faire une recherche et une bibliographie ce serait top, et si jamais je change d’avis ou si j’ai besoin exceptionnellement du CDI ou si le réseau du lycée tombe en rade et qu’il nous faut des livres et des articles, je t’envoie un petit mail pour te prévenir. »
2e option : formule « intermédiaire »
« Je ne vais pas avoir besoin du CDI tout le temps, mais ce serait chouette si en début de TPE, par exemple à partir de la semaine du 17 septembre (voire avant mais je précise ma date dans la réponse), tu pouvais consacrer 4/5 séances à rappeler la base à nos loulous :
– utilisation du CDI dans le cadre des TPE
– démarche heuristique et problématique
– méthodes de travail et recherche
– citation des sources »
3e option : formule « accro au CDI »
« Nous on est des fous, on viendra toutes les semaines, soit l’un soit l’autre, sauf si tu n’es pas là, on veut bien des séances au début, comme dans la formule intermédiaire, et puis on adore les livres, les périodiques, le portail esidoc et si nous on aime, y’a pas de raison que nos loulous ils n’aiment pas aussi… bref, on se voit le …»

En ce qui concerne l’organisation et la communication avec les élèves, je pensais pouvoir m’appuyer très rapidement sur le déploiement de l’ENT au lycée, mais comme je n’ai rien vu venir au bout d’une semaine, je me suis rabattue sur l’utilisation de l’application Postclass, même si cette utilisation reste pour l’instant encore rudimentaire avec les élèves.

J’ai fait une séance par classe avec comme présentations :

  • l’utilisation du CDI dans le cadre des TPE (via une infographie)
  • un rappel de méthodologie de recherche sur Internet et sur E-SIDOC ainsi que de citation des sources (sur Genial.ly)
  • un point sur des propositions d’outils avec lesquels travailler en groupes (également sur Genial.ly)
  • l’installation de l’application (au minimum un élève par groupes) grâce à laquelle je partage également aux élèves le padlet de ressources que je mets à leur disposition.

En ce qui concerne ce Padlet, j’ai vraiment voulu le réorganiser pour qu’il fasse moins « fouillis » que le précédent, et j’ai opté pour le padlet en « étagères », avec un classement chronologique – tout au long du TPE – des ressources.

Une fois cette séance menée dans les classes, j’ai un mode de fonctionnement différent pour chacune d’elles :

  • je vois les 1L à chaque séance et je les accompagne tout du long normalement, de septembre à février.
  • j’ai vu les 1S2 durant la séance de présentation, puis les deux enseignants ont choisi de commencer les expérimentations dans les salles de sciences – je devrais normalement les revoir avant la fin des TPE pour des séances de rappel sur la citation des sources et la note de synthèse.
  • je vois les 1S1 chaque semaine au CDI au moins jusqu’aux vacances de Toussaint, ensuite moins régulièrement (seulement un rappel sur la citation des sources et la note de synthèse).
  • enfin la petite particularité qui m’a donné le plus de difficultés : les 1ES1. Leurs horaires de TPE sont le jeudi de 16h à 18h – tandis que les heures d’arts visuels sont de 16h à 17h30. Je vois donc les 1ES1 de 17h30 à 18h pour un « suivi express » de leurs recherches, et c’est aussi pour eux à l’origine que j’avais choisi d’utiliser Postclass.
Arts visuels

Comme l’an dernier, je suis impliquée avec ma collègue d’histoire-géo dans l’enseignement d’arts visuels, qui a donc lieu le jeudi après-midi de 16h à 17h30. Les objectifs sont les suivants : faire découvrir aux élèves l’univers et les métiers du cinéma, et leur faire réaliser un film (court-métrage).

L’an dernier, nous devions travailler en collaboration avec le centre hospitalier du Perray-Vaucluse. À notre travail autour du cinéma s’ajoutait une sensibilisation auprès des élèves à un élément du patrimoine local et des recherches entre autres sur la folie, la psychiatrie…

Cette année (en théorie dernière année pour les enseignements d’exploration), nous avons voulu travailler sur la thématique du cinéma au cinéma.

Voici comment les premières séances se sont déroulées :

  • 6 septembre : séance de présentation, traditionnelles fiches à faire remplir aux élèves, premiers éléments sur les métiers du cinéma
  • 13-20-27 septembre : début de travail sur l’écriture scénaristique avec le visionnage en parallèle de Sunset Boulevard, de Billy Wilder. Nous avons demandé plusieurs travaux d’écriture aux élèves en lien avec ce film : après les premières vingt minutes, imaginez la suite / trouvez des éléments indiquant que Norma est amoureuse du narrateur / trouvez des éléments indiquant qu’elle est malade / enfin expliquez en quoi le film fait une critique de Hollywood.
  • 4 et 11 octobre : poursuite du travail sur l’écriture scénaristique. Comment écrit-on un scénario ? À partir de plusieurs extraits d’ouvrages racontant le passage du muet au parlant (voir fiche réalisée par mes soins ci-dessous), les élèves devaient s’imaginer dans la peau d’un scénariste qui veut mettre en scène l’arrivée du parlant. Puis, nous leur avons présenter et fait étudier deux scènes de Chantons sous la pluie et de The Artist. Enfin ils devaient expliquer laquelle de ces deux scènes était leur préférée.

En raison d’un déplacement professionnel sur lequel je reviens plus bas, je n’ai pas pu assister à la séance avant les vacances.

Animations

Deux temps forts ont marqué mon mois d’octobre cette année.

Semaine de l’hispanité / Semana hispanidad

En mai dernier, j’ai collaboré avec un collègue d’histoire-géo qui voulait proposer au lycée une « semaine de la Russie ».

Cette initiative a eu beaucoup de succès, et lorsque les enseignants d’espagnol ont voulu profiter de la semaine de l’hispanité, je leur ai proposé de m’associer à leurs initiatives, ce qui a été très bien accueilli.

  • affiches de l’événement

J’ai proposé aux collègues de réaliser les affiches de l’événement, une plaquette globale avec l’ensemble des animations et des affiches dédiées pour chacune d’entre elles. Voilà le résultat :

  • exposition thématique

Comme pour la semaine de la Russie, j’ai organisé une exposition thématique avec les ressources disponibles au CDI, voilà ce qu’elle donnait une fois installée :

  • ressources en ligne

Comme pour l’exposition russe, j’ai proposé deux autres affiches, l’une réalisée par Sandrine Duquenne et consacrée à la littérature espagnole :

L’autre consacrée aux séries et au cinéma :

  • jeu « Le code espagnol »

Enfin j’ai repris le modèle du « Code russe » que j’ai adapté en « Code espagnol », une petite série de jeux avec à chaque fois un indice à récolter pour résoudre une énigme finale :

Je tiens à saluer l’implication de ma collègue d’espagnol, Carla, avec qui j’ai beaucoup échangé, et qui a organisé beaucoup de choses, m’a aidée dans l’installation et la mise à disposition de ressources, a fait venir une danseuse de flamenco, m’a fait la surprise d’un drapeau espagnol au dessus de la porte du CDI, a organisé avec Sandrine, prof d’EPS, une démo de step dans le hall du lycée un jeudi soir et a permis que l’on ait un superbe repas hispanique à la cantine…

Fête de la science #FDS2018

Après un gros travail l’an passé, notamment avec le tableau périodique des éléments cliquable, je souhaitais mettre en place quelque chose de plus modeste, mais je tenais tout de même à profiter de la thématique de cette année, qui semblait incontournable : « Idées reçues et fausses informations ».

J’ai proposé à Sophie Gronfier, ma copine d’ESCAPE CDI, de travailler avec moi et elle a accepté.

Affiches Idées reçues et fausses infos

Nous avons décidé de proposer une sélection d’affiches (reproduites ci-dessous) sur les idées reçues, les complots, les fake news et les contestations de faits scientifiques. Chaque affiche propose un jeu permettant à l’élève de démêler le vrai du faux, et des sites de référence pour assouvir sa curiosité.

Sophie a réalisé l’affiche de présentation, ainsi que les suivantes : « La terre serait plate », l’affiche sur le sida, celle sur les vaccins et celle sur l’alimentation.

J’ai réalisé celles sur les femmes scientifiques, le climat, l’homme sur la Lune et la théorie de l’évolution.

Les affiches sont à retrouver ici sur Genial.ly

À la fin de chaque jeu, nous avons laissé des indices que les élèves peuvent collecter, pour résoudre le problème réalisé par un collègue de maths de Sophie – que j’en profite pour remercier : « Si la Terre n’est pas plate, prouve-le avec Eratosthène ».

J’ai bénéficié de la complicité de mes collègues de SVT, maths et physique-chimie pour afficher le tout au 3e, 4e et 5e étages du lycée.

Marques pages

En prolongement de ces travaux, j’ai à nouveau mis à disposition les marques-pages réalisés l’an dernier :

Marques pages savants

ainsi qu’un nouveau, renvoyant vers le tableau périodique cliquable réalisé avec Sandrine Duquenne :

 

Tableau périodique Fête de la science

Tableau dont je remets le lien ci-dessous, si vous voulez retourner le voir…

Sortie avec les Terminales S

Le 12 octobre, j’ai accompagné deux classes de Terminales S en sortie à l’université d’Evry.

Les élèves participaient à 4 ateliers : un quiz mené par des étudiants en 3e année de licence sur des connaissances scientifiques, une présentation sur des idées reçues en informatique et environnement, une séance de retrogaming avec quelques jeux d’arcade (dont Pac Man et Space Invaders) qui a eu beaucoup de succès, et une visite d’un laboratoire de biologie.

J’ai pu faire quelques photos que je glisse ci-dessous :

Gestion

Pour ce mois-ci, le gros de mon travail de gestion a été consacré au renouvellement du rayon histoire-géo. J’ai passé 3 commandes, dont pour l’instant seulement la première est arrivée.

En voici un petit aperçu, avec quelques ouvrages de fictions…

Réunions, formations, interventions

  • le 28 septembre, j’ai assisté à la réunion de rentrée du département A2 de la DNE.
  • le 2 octobre, j’ai assisté à une dernière réunion de formation de formateurs consacrée à la formation des T1 et des T2 dans l’académie de Versailles.
  • le 5 octobre, j’ai co-animé la réunion nationale des TraAM Documentation
  • enfin les 18 et 19 octobre, je suis intervenue dans les journées départementales des professeurs documentalistes de l’académie de Besançon, et je mets à votre disposition ci-dessous mon support de présentation. Merci encore à Laure Luchez et à toutes les personnes du réseau CANOPÉ qui nous ont accueillies, avec Brigitte Pierrat.

Lectures septembre / octobre

Pour terminer cet article, voici un point sur mes lectures de ces deux derniers mois.

  • début septembre, j’ai fini Jours barbares, de William Finnegan, l’histoire d’un gamin passionné de surf, que l’on suit tout autour du monde pendant qu’il cherche des vagues… un conseil de lecture de Gaël @daddidoc, et que j’ai commandé pour le CDI.
  • j’ai enchaîné avec la biographie de Romy Schneider, dont j’ai fait le compte-rendu dans l’article cinéphile du mois d’octobre ;
  • ensuite, j’ai beaucoup aimé Les Derniers jours de nos pères, de Joël Dicker, un conseil de lecture de @perrinechambaud
  • je me suis engouffrée dans Au revoir là-haut, que je n’avais pas lu au moment de sa sortie ni au moment de la sortie du film, et du coup j’ai commandé la suite pour le CDI…
  • puis j’ai lu Une vie, l’autobiographie de Simone Veil, qui m’a beaucoup touchée, et où j’ai apprécié les portraits des politiques qu’elle fait entre 1950 et les années 2000.
  • j’ai fini le mois de septembre par Les Suprêmes, d’Edward Kelsey Moore, l’histoire tantôt drôle, tantôt émouvante, de trois noires américaines entre les années 50 et 2000, sur fond de ségrégation et de droits civiques ;
  • j’ai entamé le mois d’octobre avec un superbe roman de fantasy, avec pour décor Marseille pendant les guerres de religion : Royaume de vent et de colères, de Jean Laurent del Socorro ;
  • ensuite : deux livres sur le cinéma, dont j’aurai l’occasion de reparler, les Courses poursuites et Chaplin’s world ;
  • pour l’instant je suis plongée dans La Maison de l’Âprevent (Bleak House) de Dickens, sur les conseils de @PierreNobis et j’ai prévu pour fin octobre – début novembre la lecture d’une sorte d’uchronie sur fond de Première guerre mondiale, Frankenstein 1918.

D’ici là, je vous souhaite de bonnes vacances. À bientôt sur Cinéphiledoc !

Précédent

Romy Schneider, biographie féministe

Suivant

Retour sur des terres cinéphiles, de Vevey à Paris

  1. Emilie Afriat

    Merci pour ce partage. Je trouve tes affiches sur les idées reçues en science ainsi que ton support de présentation sur la veille particulièrement réussis ! Bonnes vacances 🙂

Répondre à juliettefiliol Annuler la réponse.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén