cinephiledoc

Blog pour cinéphiles et profs docs

Étiquette : lycée (Page 1 sur 3)

Octobre 2018 : séances et animations du CDI

Voici un article #profdoc qui sera beaucoup plus court que celui du mois de septembre, et où je reviens sur mes activités entre le 24 septembre et le 19 octobre (avec quelques petits flashbacks de mi-septembre).

Séances

Après un mois de septembre très occupé et riche (43 heures de séances), j’ai eu un mois d’octobre beaucoup plus calme (16h sur trois semaines).

Ces séances étaient principalement des visites de classes de secondes, des heures de TPE (1S, ES et L), des heures d’enseignement d’arts visuels et un projet sur lequel je reviendrai le mois prochain.

Visites des classes de secondes

Cette année, j’ai pu voir 6 classes sur 12 (je rappelle que je suis en double poste) : la première classe le 13 septembre, deux classes le 14, une le 18, une le 27 et la dernière le 4 octobre.

Le premier code à flasher

Pour ces séances, j’ai repris « Escape CDI », le scénario co-réalisé avec Sophie Gronfier l’an dernier, et que nous avions présenté à Ludovia au mois d’août – j’y reviens dans l’article du mois de septembre.

Je n’ai pour l’instant rien modifié, même si j’aimerais bien, pour l’an prochain, rendre ce scénario un peu moins linéaire… j’espère pouvoir retravailler là-dessus durant l’année avec Sophie !

TPE

Pour les TPE, je suis en charge de 4 classes, mais du fait d’un autre projet, l’organisation de cette année est un peu particulière.

Je vois les 1S1 le mardi matin, les 1S2 le mardi soir, les 1L le jeudi matin et les 1ES1 (presque) le jeudi soir.

Comme l’an dernier, j’ai adressé ce mail à mes collègues de discipline :

Bonjour chers collègues,
Un petit mail pour vous indiquer, qu’a priori, c’est sur mes horaires de présence que se dérouleront vos TPE. Afin de faciliter leur organisation, je vous propose de choisir tout à fait librement entre 3 types d’utilisation du CDI, et après concertation avec votre binôme, de me répondre ce que vous décidez.
1ère option : formule « indépendante »
« Tu es très gentille et le CDI est très beau, mais je pense qu’avec mon binôme et nos loulous, on va pouvoir se dépatouiller tout seuls dans une salle informatique. Par contre, si jamais tu avais un petit quelque chose pour leur rappeler comment faire une recherche et une bibliographie ce serait top, et si jamais je change d’avis ou si j’ai besoin exceptionnellement du CDI ou si le réseau du lycée tombe en rade et qu’il nous faut des livres et des articles, je t’envoie un petit mail pour te prévenir. »
2e option : formule « intermédiaire »
« Je ne vais pas avoir besoin du CDI tout le temps, mais ce serait chouette si en début de TPE, par exemple à partir de la semaine du 17 septembre (voire avant mais je précise ma date dans la réponse), tu pouvais consacrer 4/5 séances à rappeler la base à nos loulous :
– utilisation du CDI dans le cadre des TPE
– démarche heuristique et problématique
– méthodes de travail et recherche
– citation des sources »
3e option : formule « accro au CDI »
« Nous on est des fous, on viendra toutes les semaines, soit l’un soit l’autre, sauf si tu n’es pas là, on veut bien des séances au début, comme dans la formule intermédiaire, et puis on adore les livres, les périodiques, le portail esidoc et si nous on aime, y’a pas de raison que nos loulous ils n’aiment pas aussi… bref, on se voit le …»

En ce qui concerne l’organisation et la communication avec les élèves, je pensais pouvoir m’appuyer très rapidement sur le déploiement de l’ENT au lycée, mais comme je n’ai rien vu venir au bout d’une semaine, je me suis rabattue sur l’utilisation de l’application Postclass, même si cette utilisation reste pour l’instant encore rudimentaire avec les élèves.

J’ai fait une séance par classe avec comme présentations :

  • l’utilisation du CDI dans le cadre des TPE (via une infographie)
  • un rappel de méthodologie de recherche sur Internet et sur E-SIDOC ainsi que de citation des sources (sur Genial.ly)
  • un point sur des propositions d’outils avec lesquels travailler en groupes (également sur Genial.ly)
  • l’installation de l’application (au minimum un élève par groupes) grâce à laquelle je partage également aux élèves le padlet de ressources que je mets à leur disposition.

En ce qui concerne ce Padlet, j’ai vraiment voulu le réorganiser pour qu’il fasse moins « fouillis » que le précédent, et j’ai opté pour le padlet en « étagères », avec un classement chronologique – tout au long du TPE – des ressources.

Une fois cette séance menée dans les classes, j’ai un mode de fonctionnement différent pour chacune d’elles :

  • je vois les 1L à chaque séance et je les accompagne tout du long normalement, de septembre à février.
  • j’ai vu les 1S2 durant la séance de présentation, puis les deux enseignants ont choisi de commencer les expérimentations dans les salles de sciences – je devrais normalement les revoir avant la fin des TPE pour des séances de rappel sur la citation des sources et la note de synthèse.
  • je vois les 1S1 chaque semaine au CDI au moins jusqu’aux vacances de Toussaint, ensuite moins régulièrement (seulement un rappel sur la citation des sources et la note de synthèse).
  • enfin la petite particularité qui m’a donné le plus de difficultés : les 1ES1. Leurs horaires de TPE sont le jeudi de 16h à 18h – tandis que les heures d’arts visuels sont de 16h à 17h30. Je vois donc les 1ES1 de 17h30 à 18h pour un « suivi express » de leurs recherches, et c’est aussi pour eux à l’origine que j’avais choisi d’utiliser Postclass.
Arts visuels

Comme l’an dernier, je suis impliquée avec ma collègue d’histoire-géo dans l’enseignement d’arts visuels, qui a donc lieu le jeudi après-midi de 16h à 17h30. Les objectifs sont les suivants : faire découvrir aux élèves l’univers et les métiers du cinéma, et leur faire réaliser un film (court-métrage).

L’an dernier, nous devions travailler en collaboration avec le centre hospitalier du Perray-Vaucluse. À notre travail autour du cinéma s’ajoutait une sensibilisation auprès des élèves à un élément du patrimoine local et des recherches entre autres sur la folie, la psychiatrie…

Cette année (en théorie dernière année pour les enseignements d’exploration), nous avons voulu travailler sur la thématique du cinéma au cinéma.

Voici comment les premières séances se sont déroulées :

  • 6 septembre : séance de présentation, traditionnelles fiches à faire remplir aux élèves, premiers éléments sur les métiers du cinéma
  • 13-20-27 septembre : début de travail sur l’écriture scénaristique avec le visionnage en parallèle de Sunset Boulevard, de Billy Wilder. Nous avons demandé plusieurs travaux d’écriture aux élèves en lien avec ce film : après les premières vingt minutes, imaginez la suite / trouvez des éléments indiquant que Norma est amoureuse du narrateur / trouvez des éléments indiquant qu’elle est malade / enfin expliquez en quoi le film fait une critique de Hollywood.
  • 4 et 11 octobre : poursuite du travail sur l’écriture scénaristique. Comment écrit-on un scénario ? À partir de plusieurs extraits d’ouvrages racontant le passage du muet au parlant (voir fiche réalisée par mes soins ci-dessous), les élèves devaient s’imaginer dans la peau d’un scénariste qui veut mettre en scène l’arrivée du parlant. Puis, nous leur avons présenter et fait étudier deux scènes de Chantons sous la pluie et de The Artist. Enfin ils devaient expliquer laquelle de ces deux scènes était leur préférée.

En raison d’un déplacement professionnel sur lequel je reviens plus bas, je n’ai pas pu assister à la séance avant les vacances.

Animations

Deux temps forts ont marqué mon mois d’octobre cette année.

Semaine de l’hispanité / Semana hispanidad

En mai dernier, j’ai collaboré avec un collègue d’histoire-géo qui voulait proposer au lycée une « semaine de la Russie ».

Cette initiative a eu beaucoup de succès, et lorsque les enseignants d’espagnol ont voulu profiter de la semaine de l’hispanité, je leur ai proposé de m’associer à leurs initiatives, ce qui a été très bien accueilli.

  • affiches de l’événement

J’ai proposé aux collègues de réaliser les affiches de l’événement, une plaquette globale avec l’ensemble des animations et des affiches dédiées pour chacune d’entre elles. Voilà le résultat :

  • exposition thématique

Comme pour la semaine de la Russie, j’ai organisé une exposition thématique avec les ressources disponibles au CDI, voilà ce qu’elle donnait une fois installée :

  • ressources en ligne

Comme pour l’exposition russe, j’ai proposé deux autres affiches, l’une réalisée par Sandrine Duquenne et consacrée à la littérature espagnole :

L’autre consacrée aux séries et au cinéma :

  • jeu « Le code espagnol »

Enfin j’ai repris le modèle du « Code russe » que j’ai adapté en « Code espagnol », une petite série de jeux avec à chaque fois un indice à récolter pour résoudre une énigme finale :

Je tiens à saluer l’implication de ma collègue d’espagnol, Carla, avec qui j’ai beaucoup échangé, et qui a organisé beaucoup de choses, m’a aidée dans l’installation et la mise à disposition de ressources, a fait venir une danseuse de flamenco, m’a fait la surprise d’un drapeau espagnol au dessus de la porte du CDI, a organisé avec Sandrine, prof d’EPS, une démo de step dans le hall du lycée un jeudi soir et a permis que l’on ait un superbe repas hispanique à la cantine…

Fête de la science #FDS2018

Après un gros travail l’an passé, notamment avec le tableau périodique des éléments cliquable, je souhaitais mettre en place quelque chose de plus modeste, mais je tenais tout de même à profiter de la thématique de cette année, qui semblait incontournable : « Idées reçues et fausses informations ».

J’ai proposé à Sophie Gronfier, ma copine d’ESCAPE CDI, de travailler avec moi et elle a accepté.

Affiches Idées reçues et fausses infos

Nous avons décidé de proposer une sélection d’affiches (reproduites ci-dessous) sur les idées reçues, les complots, les fake news et les contestations de faits scientifiques. Chaque affiche propose un jeu permettant à l’élève de démêler le vrai du faux, et des sites de référence pour assouvir sa curiosité.

Sophie a réalisé l’affiche de présentation, ainsi que les suivantes : « La terre serait plate », l’affiche sur le sida, celle sur les vaccins et celle sur l’alimentation.

J’ai réalisé celles sur les femmes scientifiques, le climat, l’homme sur la Lune et la théorie de l’évolution.

Les affiches sont à retrouver ici sur Genial.ly

À la fin de chaque jeu, nous avons laissé des indices que les élèves peuvent collecter, pour résoudre le problème réalisé par un collègue de maths de Sophie – que j’en profite pour remercier : « Si la Terre n’est pas plate, prouve-le avec Eratosthène ».

J’ai bénéficié de la complicité de mes collègues de SVT, maths et physique-chimie pour afficher le tout au 3e, 4e et 5e étages du lycée.

Marques pages

En prolongement de ces travaux, j’ai à nouveau mis à disposition les marques-pages réalisés l’an dernier :

Marques pages savants

ainsi qu’un nouveau, renvoyant vers le tableau périodique cliquable réalisé avec Sandrine Duquenne :

 

Tableau périodique Fête de la science

Tableau dont je remets le lien ci-dessous, si vous voulez retourner le voir…

Sortie avec les Terminales S

Le 12 octobre, j’ai accompagné deux classes de Terminales S en sortie à l’université d’Evry.

Les élèves participaient à 4 ateliers : un quiz mené par des étudiants en 3e année de licence sur des connaissances scientifiques, une présentation sur des idées reçues en informatique et environnement, une séance de retrogaming avec quelques jeux d’arcade (dont Pac Man et Space Invaders) qui a eu beaucoup de succès, et une visite d’un laboratoire de biologie.

J’ai pu faire quelques photos que je glisse ci-dessous :

Gestion

Pour ce mois-ci, le gros de mon travail de gestion a été consacré au renouvellement du rayon histoire-géo. J’ai passé 3 commandes, dont pour l’instant seulement la première est arrivée.

En voici un petit aperçu, avec quelques ouvrages de fictions…

Réunions, formations, interventions

  • le 28 septembre, j’ai assisté à la réunion de rentrée du département A2 de la DNE.
  • le 2 octobre, j’ai assisté à une dernière réunion de formation de formateurs consacrée à la formation des T1 et des T2 dans l’académie de Versailles.
  • le 5 octobre, j’ai co-animé la réunion nationale des TraAM Documentation
  • enfin les 18 et 19 octobre, je suis intervenue dans les journées départementales des professeurs documentalistes de l’académie de Besançon, et je mets à votre disposition ci-dessous mon support de présentation. Merci encore à Laure Luchez et à toutes les personnes du réseau CANOPÉ qui nous ont accueillies, avec Brigitte Pierrat.

Lectures septembre / octobre

Pour terminer cet article, voici un point sur mes lectures de ces deux derniers mois.

  • début septembre, j’ai fini Jours barbares, de William Finnegan, l’histoire d’un gamin passionné de surf, que l’on suit tout autour du monde pendant qu’il cherche des vagues… un conseil de lecture de Gaël @daddidoc, et que j’ai commandé pour le CDI.
  • j’ai enchaîné avec la biographie de Romy Schneider, dont j’ai fait le compte-rendu dans l’article cinéphile du mois d’octobre ;
  • ensuite, j’ai beaucoup aimé Les Derniers jours de nos pères, de Joël Dicker, un conseil de lecture de @perrinechambaud
  • je me suis engouffrée dans Au revoir là-haut, que je n’avais pas lu au moment de sa sortie ni au moment de la sortie du film, et du coup j’ai commandé la suite pour le CDI…
  • puis j’ai lu Une vie, l’autobiographie de Simone Veil, qui m’a beaucoup touchée, et où j’ai apprécié les portraits des politiques qu’elle fait entre 1950 et les années 2000.
  • j’ai fini le mois de septembre par Les Suprêmes, d’Edward Kelsey Moore, l’histoire tantôt drôle, tantôt émouvante, de trois noires américaines entre les années 50 et 2000, sur fond de ségrégation et de droits civiques ;
  • j’ai entamé le mois d’octobre avec un superbe roman de fantasy, avec pour décor Marseille pendant les guerres de religion : Royaume de vent et de colères, de Jean Laurent del Socorro ;
  • ensuite : deux livres sur le cinéma, dont j’aurai l’occasion de reparler, les Courses poursuites et Chaplin’s world ;
  • pour l’instant je suis plongée dans La Maison de l’Âprevent (Bleak House) de Dickens, sur les conseils de @PierreNobis et j’ai prévu pour fin octobre – début novembre la lecture d’une sorte d’uchronie sur fond de Première guerre mondiale, Frankenstein 1918.

D’ici là, je vous souhaite de bonnes vacances. À bientôt sur Cinéphiledoc !

Septembre 2018 : séances et animations du CDI

Ceci est mon septième mois de septembre en tant que professeure documentaliste et j’en profite pour vous souhaiter à nouveau, avec un peu de retard une excellente année scolaire.

Comme chaque année depuis maintenant 4 ans, la mienne a débuté sous la bannière de Ludovia, je profite donc de cet article pour faire un petit retour sur cette 15e édition.

Retour sur #LudoDOC

Cette année, je ne vous propose pas, comme les années précédentes, un article spécifique et en temps réel de Ludovia – je me contente d’un petit moment sur Twitter déjà publié, mais je vais tout de même revenir sur deux choses qui me tiennent à coeur : la première édition de #LudoDOC (et les coulisses de cet événement associé) et les animations que j’ai pu présenter, seule ou à plusieurs, entre le 20 et le 24 août.

Historique de #LudoDOC

Comme vous le savez peut-être, j’ai eu l’idée de #LudoDOC durant la précédente édition de Ludovia, en discutant avec Florence Canet et Anne Delannoy.

En septembre 2017, j’ai créé le compte Twitter et quelques visuels pour mettre en valeur l’initiative, à savoir : un groupe de profs docs connectés, accros au numérique et à tous les aspects ludiques de la pédagogie.

En octobre-novembre, j’ai commencé à échanger avec Aurélie Julien, organisatrice de Ludovia, pour savoir comment faire de #LudoDOC un événement associé de Ludovia. J’ai aussi rencontré (en vrai) Sophie Gronfier et j’ai commencé à pas mal échanger sur Twitter avec Sandrine Geoffroy et Sophie qui sont devenues mes acolytes officielles de #LudoDOC.

En décembre, j’ai pu proposer à Aurélie un premier article qu’elle a publié dans Ludomag avec un logo.

Entre janvier et mai, avec Sandrine et Sophie, nous avons pu avancer en pointillé sur l’organisation, le programme, les intervenants, et nous avons commencé à communiquer. Nous avons également lancé un questionnaire afin de recueillir les premières inscriptions.

Sophie a créé une chaîne YouTube avec une première vidéo de valorisation, j’ai fait une présentation sur Genially, le tout régulièrement relayé sur le compte Twitter @doc_ludo, en alternant avec la valorisation d’initiatives de profs docs.

Puis nous avons préparé un site internet, commencé à regrouper quelques goodies (stylos, badges…).

En juillet, ça s’accélère : préparation des différents temps #LudoDOC (supports de présentation, échanges par téléphone), relance des dernières personnes inscrites, et impression des badges.

En août, enfin, communication la semaine avant Ludovia, avec des visuels rappelant les temps #LudoDOC et leur localisation.

Le 20 août, top départ : lancement du site ↓

Vous y retrouverez tout ce qui s’est passé pendant Ludovia. Je rajoute simplement ci-dessous les temps où je suis intervenue plus spécifiquement.

J’ajoute que durant Ludovia, à notre grand plaisir, nous avons recruté une quatrième personne dans l’équipe, Bénédicte Langlois (@reporterlego sur Twitter), professeure documentaliste dans l’académie de Montpellier.

Mes différentes interventions
  • Hackathon spécial #profdoc et numérique

Le 20 août après-midi, j’ai co-animé un mini-hackathon avec Sophie Gronfier sur l’usage des téléphones portables au CDI. Présentation et article de compte-rendu à venir sur LudoDOC.

  • Temps sur « Les profs docs vous présentent… »

Le 22 août après-midi, j’ai proposé sur le stand de LudoDOC une présentation sur la thématique : « Proposer aux élèves des contenus thématiques interactifs en lien avec l’ouverture culturelle et les actions éducatives ».

La présentation a fait l’objet d’une annonce sur Ludomag :

Proposer aux élèves des contenus thématiques interactifs en lien avec l’ouverture culturelle et les actions éducatives

Mon support de présentation est disponible ci-dessous :

Les profs docs vous présentent : Proposer aux élèves des contenus thématiques interactifs en lien avec l’ouverture culturelle et les actions éducatives

  • Barcamp avec Bérengère Stassin

Le matin du 23 août, j’ai co-animé un barcamp avec Bérengère Stassin sur la thématique « Comment aborder les différentes formes de désinformation du secondaire au supérieur ? » J’y ai fait un compte-rendu de ma séquence menée l’an dernier avec les Premières L.

La présentation est disponible ici :

Un compte-rendu du barcamp a été proposé sur Ludomag par Stéphanie de Vanssay :

Comment aborder les différentes formes de désinformation, du secondaire à l’université

  • Explorcamp avec Sophie Gronfier

Enfin, le jeudi après-midi, j’ai co-animé un explorcamp avec Sophie Gronfier pour présenter notre séance « Escape CDI : découvrir le CDI autrement ».

Un article présentant l’explorcamp avait été publié sur Ludomag :

Escape CDI : découvrir le CDI autrement

Vous retrouverez la présentation sur LudoDOC, en suivant le lien ci-dessous :

Explorcamp : Escape CDI : découvrir le CDI autrement

  • Interviews

Pendant ce Ludovia, nous avons eu la chance d’être interviewées deux fois pour présenter le collectif LudoDOC, dont une fois par eteachers et Nipedu.

La seconde fois, par François Jourde pour Ludomag TV :

Et j’ai aussi été interviewée par la chaîne Via Occitanie :

https://viaoccitanie.tv/ecole-30-le-ministre-de-leducation-en-ariege/

Encore une super expérience de Ludovia, et je profite de cet article pour remercier Aurélie Julien et Éric Fourcaud pour leur accueil et leur confiance !

Avant la reprise

Après Ludovia, et avant la pré-rentrée, je suis allée travailler sur différents projets de l’année que nous avons ensemble, ma copine d’histoire-géo et moi.

Elle m’a aussi demandé si je pouvais préparer, pour une copine prof doc et elle, un petit atelier sur Genially.

J’avais donc réalisé pour l’occasion la présentation ci-dessous, qui est loin d’être exhaustive, mais qui donne un aperçu de ce qui peut être fait avec Genially.

Une petite manière sympathique de se remettre dans le bain, d’échanger sur les projets à venir et d’avoir de nouvelles idées.

Séances pédagogiques

Durant ce mois de septembre, je me suis très vite impliquée (plus rapidement que les années précédentes) dans des séances avec les élèves, car j’ai participé dès le 4 septembre à des projets, que je vais détailler dans l’ordre chronologique (comme d’habitude, j’en garde quelques-uns pour le mois d’octobre, pour équilibrer les articles).

Journée d’intégration des Premières STMG

Mes collègues d’éco-gestion ont souhaité mettre en place, en fin d’année dernière, une journée d’intégration pour les quatre classes de premières STMG.

J’ai été conviée aux réunions et j’ai participé à la première demi-journée (durant la seconde, j’ai préparé avec des collègues les séances que je vous présenterai juste après).

La matinée se déroulait ainsi :

  • Accueil
  • Prise de contact « Apprendre à se connaître » (les élèves s’appuyaient sur un mini-questionnaire de Proust et devaient par binômes se présenter l’un l’autre) – 30mn
  •  « Ma STMG » : découvrir la filière, recenser ses craintes, ses représentations et ses objectifs, et réaliser une présentation par groupes – 2h30

Je suis intervenue plus spécifiquement sur le troisième temps, durant lequel j’ai rappelé aux élèves les sites ONISEP et Oriane.info (tout en profitant pour présenter E-SIDOC). J’étais « affectée » plus particulièrement à un demi-groupe, mais j’ai pu aller voir les 3 autres demi-groupes pour des petites présentations de 5 minutes.

Voilà le travail réalisé par quelques élèves.

Pour la deuxième demi-journée, comme je l’ai indiqué, je n’ai pas pu faire le même travail, puisque j’étais accaparée par la préparation d’une autre séance, à destination des secondes.

Escape Game Sciences / CDI

Depuis le mois de juin, nous réfléchissons avec mes copines de physique-chimie et SVT à une séance sous forme d’escape game pour présenter aux élèves de Seconde les séances de TP de sciences et le CDI.

Je vais tâcher de reconstituer le plus fidèlement possible les différentes étape de l’escape game, ce qui sera complété par les quelques photos que j’ai pu prendre.

  • 2 équipes (les verts et les rouges) et deux tables d’équipe.
  • on introduit la séance par une vidéo : les élèves doivent aider Einstein à retrouver son badge d’accès à un centre hyper-sécurisé. Le badge est dans un coffre fermé par un cadenas à combinaison à trois chiffres.
  • sur chaque table d’équipe : un jeu DEBLOK à reconstituer, les badges des élèves, un curieux QR-code, un portefeuille, une blouse, un gant en latex. Dans la blouse : un petit papier. Dans le portefeuille, une grille de loto et un petit papier avec la lettre F. Chacune de ces énigmes une fois résolue va conduire les élèves à des protocoles qu’ils auront à réaliser pour récupérer à chaque fois un élément du code final.
  1. le jeu DEBLOK conduit à la cote d’un livre qui permet de trouver le protocole « Volume via burette graduée »
  2. les badges permettent de compléter le QR-Code pour récupérer un protocole et mesurer une molécule via RASTOP
  3. le loto est à flasher avec HP-Reveal, ce qui révèle une couverture de livre, dans lequel on trouve le protocole de mesure d’une cellule via une lame micrométrique étalonnée
  4. le papier dans la blouse renvoie vers E-SIDOC, où les élèves doivent récupérer le protocole de mesure de la masse volumique d’une roche
  5. Sur les gants sont inscrits 3 lettres renvoyant vers les casiers de magazines du CDI pour permettre de mesurer un fossile avec une loupe binoculaire
  6. le petit papier avec la lettre F, passé à la loupe, révèle un code (police 0,5) à saisir sur un genially. L’élève a ensuite accès à un learning apps sur les atomes, molécules…

De 1 à 5, les élèves doivent récupérer des chiffres, pour le 6 ils doivent trouver 3 lettres. Le tout leur donne la cote d’un livre, dans lequel ils récupère une roue de César. Les élèves traduisent les 3 lettres en chiffres et obtiennent le code du coffre où se trouve le badge d’Einstein.

La réalisation de cet escape game a demandé un temps de travail considérable, et exige à chaque séance un temps d’installation lui aussi important. Mais les élèves apprécient vraiment cette séance et se prêtent au jeu.

J’ai pu voir 6 classes sur cette séance, et je profite de cet article de compte-rendu pour remercier mes collègues de sciences !

Dans le cadre de ce projet, j’ai acheté ces trois ouvrages pour le CDI :

J’ai également pu obtenir une plastifieuse pour le CDI.

Pour compléter cette présentation, voici un bilan pédagogique de ce que j’attendais des élèves en terme de compétences :

Compétences transversales aux sciences et à la formation aux recherches documentaires :
– Recenser, extraire et organiser des informations.
– Exprimer et exploiter des résultats, à l’écrit, à l’oral, en utilisant les technologies de l’information et de la communication.
– Manifester sens de l’observation, curiosité, esprit critique.
– Être capable d’attitude critique face aux ressources documentaires

Ces compétences ont été particulièrement mobilisées sur les épreuves suivantes détaillées ci-dessous :

Jeu déblock :

Objectif : décoder une cote de documentaires

Les élèves de chaque équipe devaient reconstituer à l’aide des différents blocs le dessin figurant sur une carte et devaient aligner les chiffres et les lettres pour former la cote d’un livre.

Cela supposait d’observer l’organisation du CDI, des rayons documentaires et de connaître le fonctionnement d’une cote :

Suite de chiffres = thème général et sous-thème du livre (son rayon)

3 lettres = 3 premières lettres du nom de famille de l’auteur

Utilisation de HP Reveal :

Objectif : retrouver un livre à partir de sa couverture

Identifier les différents éléments : illustration de la couverture, titre, auteur, éditeur, autres étiquettes permettant de l’identifier (hors-prêt, codes barres…)

Les 3 doigts du gant :

Sur les 3 doigts de deux gants étaient indiquées les lettres T, D, C et G, É, O. Un indice supplémentaire “revue” a été ajouté dans le gant.

Il s’agissait de faire explorer aux élèves le rayon des périodiques pour retrouver les casiers de ces deux revues.

Le papier dans la blouse :

Sur ce papier était indiqué : “Allez sur E-SIDOC (ordi poste 3 ou 6) http://0911346u.esidoc.fr

Cliquez sur “Articles pour ouvrir le document”

Le but de cet indice était que les élèves aient un premier contact avec le portail documentaire du CDI, et se repère dans son organisation. Ils devaient trouver la rubrique “articles” sur la page d’accueil, cliquer dessus pour découvrir les consignes rattachées à un protocole.

Code final :

L’ensemble des énigmes résolues renvoient vers la cote d’un livre.

Le but est que les élèves comprennent que s’ils n’ont qu’une partie de l’information (les chiffres ou les lettres) ils ne peuvent pas – en théorie – trouver le code.

Je détaillerai les autres séances organisées durant la fin de ce mois de septembre dans un autre article.

Expositions / Gestion

Outre les quelques nouveautés reçues en juin et début septembre, mises en exposition, j’ai proposé pour ce début d’année des actions de valorisation autour des Journées européennes du patrimoine.

J’ai donc installé une exposition thématique :

J’ai mis en page d’accueil d’E-SIDOC la carte proposée par le site officiel des Journées (mais l’affichage n’était pas terrible, j’ai donc aussi ajouté le lien).

Les travaux et le portail E-SIDOC de Laureline Lemoine, professeure documentaliste dans l’académie de Nancy-Metz, m’ont inspiré une nouvelle rubrique dans le portail E-SIDOC du lycée « Visites et expositions virtuelles ». Merci Laureline !

http://0911346u.esidoc.fr/rubrique/view/id/45

Communication

Pour les élèves, j’ai remis à jour et distribué mes marques-pages réalisés pour la journée portes ouvertes du lycée :

Pour les enseignants, j’ai repris mon E-INSTANT CDI, avec toujours un mail qui tente d’inciter à y voir de plus près…

Pour le numéro 3 :

Au menu cette semaine :
– côté éducation : le numéro 12 des P’tits fascicules sur les webmedias scolaires, les essentiels de la littérature de la BnF et une encyclopédie de l’énergie
– côté culture : un focus sur les frères au cinéma, une conversation avec Romy Schneider et une édition enrichie de Au bonheur des dames
– côté numérique : découvrir la pop culture et la culture geek, intégrer un PDF dans un Genially
J’ai aussi remis en service le compte Twitter du CDI qui dormait paisiblement depuis cet été.

Réunions

Le jour de la pré-rentrée, j’ai animé auprès de quelques collègues un atelier sur la politique documentaire.

Je leur ai proposé cette présentation (déjà envoyée par mail par l’administration du lycée) :

Je leur ai ensuite proposé de répondre à un petit questionnaire rapide :

https://goo.gl/forms/B1Sq7eojd75jay4h1

J’ai ensuite transmis un compte-rendu de cet atelier, en vue de préparer la suite du calendrier, mais je n’ai pour l’instant pas eu de retour sur ce compte-rendu.

Enfin, durant ce mois de septembre, j’ai assisté à deux réunions de formation de formateurs, les 17 et 24 septembre.

Petit teasing pour le mois prochain…

(cela me servira aussi de mémo, accessoirement !)

  • TPE et visites du CDI
  • Semaine hispanique et fête de la science
  • Déplacement dans l’académie de Besançon

Bon courage et belle fin de mois à tous !

Juin 2018 : séances et animations du CDI

Un petit article relativement court pour cette fin d’année, et qui reviendra sur trois gros dossiers qui m’ont occupée en juin.

Fin du projet « Arts visuels »

  • Visite du CNAM

Je m’étais arrêtée à la fin du mois de mai avec les mésaventures que nous avons rencontrées, avec ma collègue, durant la réalisation et le montage final du film consacré à l’hôpital du Perray-Vaucluse.

Au milieu de ces péripéties, nous avons tout de même pu emmener les élèves passer une demi-journée au conservatoire national des arts et métiers, pour visiter, évidemment, les salles consacrées à la photographie et au cinéma.

Petit retour en images de cette visite :

  • Exposition et présentation des travaux des élèves

J’avais expliqué dans les articles précédents que les élèves, à partir des objets personnels des anciens patients de l’hôpital, et avec l’aide d’un artiste, avaient réalisé un certain nombre de travaux, avec une autre classe. Les uns ont fait des montages photos, les autres ont écrit des lettres fictives entre les patients et leurs familles.

Nous avons également assisté à une projection du film, film que je ne peux pas partager ici, car en raison des problèmes techniques, ma collègue d’histoire géo a fait quelques petites entorses au droit d’auteur dans le montage (musique et extraits de films).

Toute la partie du travail en collaboration avec l’artiste Sébastien Remy a fait l’objet d’un article dans le Parisien :

http://www.leparisien.fr/essonne-91/l-histoire-du-perray-vaucluse-racontee-par-des-lyceens-dans-une-exposition-11-06-2018-7765413.php

Ma collègue et moi-même sommes très fières de leur travail !

Jouer au CDI

Le dernier mois de l’année a été en grande partie consacrée aux projets « pédago-ludiques » du CDI.

J’ai organisé des sessions jeux avec mes collègues :

J’ai co-animé le stage « Jouer au CDI, et pourquoi pas ? » avec Isabelle Poulain, et dont voici le support sur Genially :

Suite à ce stage, j’ai décidé d’enrichir le fonds jeux du CDI :

Et j’ai proposé une sélection de jeux numériques ainsi qu’une rubrique dédiée et enrichie sur le portail E-SIDOC du lycée.

Voilà pour ces activités très thématiques de fin d’année.

Au niveau de la gestion, j’ai fini d’équiper mes rayons en codes-barres et d’archiver mes périodiques, j’ai catalogué mes dernières nouveautés, et j’ai passé une bonne partie du mois de juin à préparer mes projets de l’an prochain… mais je ne vous dis rien avant septembre !

Mise en place d’une politique documentaire

Avec ma collègue, nous avons été sollicitée par notre chef d’établissement afin d’élaborer une politique documentaire pour le lycée, dans le cadre de l’élaboration du nouveau projet d’établissement.

J’ai lu pas mal de documents sur la question, et j’ai beaucoup échangé avec Perrine Chambaud et Sandrine Duquenne, qui m’ont été d’un grand secours sur la question, Sandrine ayant proposé une infographie de présentation sur Genially, qu’elle m’a autorisé à adapter pour l’utiliser au lycée.

Ce début de réflexion a pris du temps, car ma proviseure ne m’avait pas donné de réponse, faute de temps, sur cette première présentation.

La voici :

Elle sera envoyée fin août à l’ensemble de l’équipe éducative, ainsi qu’une première enquête. Cela permettra de constituer un petit groupe de travail et, pour l’enquête, de faire participer ceux qui souhaitent une implication de moins grande ampleur…

Bilan d’activités 2017-2018

Cette année j’ai réussi à faire mon bilan d’activités relativement tôt, et sa conception a été facilité car j’ai gardé le même modèle que l’an dernier, en changeant simplement les couleurs.

Voici donc le bébé, en format image, PDF et en lien vers sa version en ligne sur Genially :

Version PDF :

genially-5aed7e16e243235e9f95da9d

Voilà pour ces quelques infos, je sors de cette année très riche fatiguée mais très heureuse d’avoir pu mener à bien tout ça, et impatiente de mettre en place (et de vous montrer) ce que j’ai prévu pour l’an prochain.

Avant de vous laisser pour l’été (durant lequel je ne posterai que 2 articles de promenades littéraires et cinéphiles), un petit point Ludovia / LudoDOC.

Ludovia / #LudoDOC

Pour rappel, vous avez jusqu’au 15 juillet pour vous inscrire via le Google Form à l’événement associé #LudoDOC, puis pour vous inscrire directement sur le site de Ludovia.

Lien du Google Form : https://goo.gl/forms/lHG1fR8SkfZCjjek2

Lien pour s’inscrire à Ludovia (en n’oubliant pas de cocher « Ludodoc » dans le formulaire d’inscription) : http://ludovia.org/2018/sinscrire/

Nous avons pu mettre notre programme en ligne sur le site, à retrouver ici :

http://ludovia.org/2018/programme/

L’agenda général est également disponible ici :

http://ludovia.org/2018/agenda-general/

En attendant de, peut-être, vous y retrouver, je vous souhaite à tous un très bel été !

À très vite sur Cinéphiledoc !

Mai 2018 : Séances et animations du CDI

Après deux articles cinéphiles, voici le compte-rendu, assez rapide, des activités du mois de mai.

Du fait des nombreux jours fériés et de l’année arrivant à son terme, je n’ai pas eu beaucoup de séances, j’ai donc essayé de compenser en préparant le plus possible les projets de l’an prochain, et en faisant à la fois plus de gestion et d’animations.

Les dernières séances

Il me restait cependant quelques séances à mener, même si certaines ont aussi dû être annulées au dernier moment.

  • Formation à la recherche 2nde5

Après avoir proposé des séances de formation à la recherche à la moitié des classes de seconde (je suis sur un double poste, nous avons 11 classes au total, et nous nous répartissons les classes en fonction de nos emplois du temps respectifs), il s’est avéré que je devais encore intervenir auprès d’un demi-groupe.

Cette formation, comme toutes les autres précédentes, devait avoir lieu sur 2h :

  1. une heure consacrée à la recherche d’information sur Internet et à l’analyse de son besoin d’information
  2. une heure sur le portail E-SIDOC et la réalisation d’un padlet de ressources autour du surréalisme en littérature

J’ai donc, pour la deuxième heure, préparé pour ce demi-groupe et le collègue de français, le questionnaire suivant :

https://goo.gl/forms/J7cwMl8BlS2ApiTf2

Cependant, le collègue de français a dû changer ses heures de demi-groupes et les a déplacées sur des créneaux où je n’étais pas disponible… les deux heures ont donc été annulées.

  • Parcours Femmes et débat EMC 1L1

Avec mon collègue d’histoire-géo, nous avons mené à son terme la séquence d’EMC sur la place des femmes dans la société, auprès de la deuxième classe de Première L.

La dernière séance où les élèves devaient renseigner les différents formulaires a eu lieu le 12 mai, ce qui m’a permis de compléter le padlet avec un florilège des réponses des élèves :

Et le débat « Femmes : actrices ou témoins de la société française » a eu lieu le 26 mai, avec comme d’habitude une restitution sous forme de carte mentale :

  • Arts visuels 2nde7

Nous parvenons, avec ma collègue d’histoire-géo, au terme de cette collaboration d’un an, qui avait pour objectifs de sensibiliser les élèves aux métiers et à l’univers du cinéma, et de leur faire réaliser un court métrage sur l’hôpital du Perray-Vaucluse, inspiré de l’émission «Secrets d’histoire».

Nous nous sommes retrouvées directement sur le site avec les élèves le mardi 22 mai pour tourner les derniers plans. Malheureusement, l’une des deux caméras n’a pas fonctionné et ma collègue est obligée de bidouiller le montage, voire de tourner à nouveau certaines scènes, cette fois depuis le lycée…

Fin du suspense quant au résultat : d’ici quelques jours.

Marque-page « C’est bientôt le bac ! »

L’an dernier, j’avais proposé sur le portail E-SIDOC du CDI et affiché directement sur la porte sous forme de QR-code, l’accès au travail de Catherine Besse, professeur documentaliste au lycée Alfred Kastler de Cergy-Pontoise, à savoir une sélection de chaînes YouTube pour permettre aux élèves de réviser le bac.

Cette année, j’ai trouvé plus sympa de leur proposer le même lien sur un marque-page, mis à leur disposition au CDI :

Un grand merci encore à Catherine pour cette sélection !

Animations

Semaine des langues

La grande animation proposée ce mois-ci a été organisée en collaboration avec un collègue d’histoire-géographie qui souhaitait, dans le cadre de la semaine des langues, mettre en place un projet d’envergure autour de la Russie.

En effet, le lycée est situé dans une ville qui a eu pendant très longtemps une importante communauté russe, avec un cimetière orthodoxe, et le collègue est passionné par la culture russe.

Il m’a donc demandé d’installer une exposition sur cette thématique au CDI – exposition qu’il m’a aidée à installer sur son temps libre – et de proposer une énigme à résoudre aux élèves.

Voici le détail des différentes installations :

  • Programme réalisé par le collègue

programme russie

  • Affiches
  • Installations

Avec le collègue, nous avons acheté une affiche « rétro » sur la Russie, afin d’apporter un autre élément de décoration, il a également apporté au CDI un drapeau russe, et une élève de Première S, Julie, a prêté quelques objets (un œuf, deux livres et quelques cartes postales).

  • Le code russe

Pour finir, j’ai proposé l’énigme suivante à résoudre :

Le QR-code a été affiché au CDI et ajouté dans le programme officiel de l’événement.

Au menu également, de la musique le matin dans le hall du lycée, un repas russe, la projection d’un film et une initiation à la langue russe.

Sessions jeux

L’autre animation organisé ce mois-ci, beaucoup plus modeste, avait pour objectif que les élèves s’emparent de l’espace jeux mis à leur disposition depuis le mois de février.

J’ai donc invité les autres enseignants à participer à des heures de sessions jeux sur la pause méridienne, les mardis, jeudis et vendredis de 13h à 14h, avec pour l’instant la complicité (et la disponibilité) de 5 personnes.

Sur les suggestions d’une collègue, Virginie Vendamme, j’ai ajouté une rubrique « Espace jeux » sur le portail E-SIDOC du CDI :

Parallèlement à ces sessions, j’ai commencé à réfléchir et à chiffrer la transformation du coin lecture en espace « détente et créativité », avec notamment l’enrichissement de l’espace jeux, mais j’en dirai plus dans les articles à venir.

Gestion

Côté gestion, la fin d’année – et le calme relatif avec la fin des séances et des projets mis en place cette année – m’a permis d’avancer sur les chantiers suivants :

  • équipement en codes barres du rayon 700 (Arts et loisirs)
  • équipement en codes barres du rayon 800 (Littérature)
  • signalétique et équipement des annales
  • traitement des rares spécimens arrivés pour le CDI cette année

Communication

Pour cette fin d’année, voici deux petites nouveautés concernant la communication aux enseignants.

En effet, j’ai décidé, inspirée par une idée que j’ai vu passer sur Twitter, de mettre à disposition en salle des profs, les petits fascicules de David Cohen, que j’imprime et que je relie au fur et à mesure.

Plusieurs collègues m’ont fait part de leur intention de les consulter pendant les surveillances du bac.

La deuxième idée concerne ma lettre de diffusion hebdomadaire, que je réalise sur Piktochart :

et que j’envoyais jusque là, avec toujours le même message copié-collé.

J’ai décidé de modifier très légèrement ce message et de faire un effet « teasing » (ou plus vulgairement « putaclic ») afin de donner envie aux enseignants de cliquer et d’aller consulter les ressources, et pour leur permettre de savoir directement ce qui peut les intéresser :

  • N°29
Bonjour à tous,

Voici l’E-INSTANT CDI n°29 :

Avec ce numéro, j’inaugure une nouvelle présentation, dans ce mail, où je vous donne un aperçu des infos présentes…
– côté éducation : semaine des langues, classe inversée, innovations culturelles
– côté culture, au menu : du sexe au Moyen-Âge, John Travolta et Javier Bardem
– côté numérique : villes intelligentes
À découvrir ici, avec d’autres infos :

Et à retrouver sur e-sidoc, dans l’onglet « équipe éducative » :
http://0911346u.esidoc.fr/rubrique/view/id/43

  • N°30

Bonjour à tous, 

Voici l’E-INSTANT CDI n°30 : 

Les nouveautés de la semaine :

– côté éducation : une lettre Edu_Num Eco gestion sur l’internet des objets dans les organisations, Eduterre : un ensemble de ressources sur la terre ;

– côté culture, au menu : un MOOC sur la science-fiction et une bibliothèque numérique diplomatique

À découvrir ici, avec d’autres infos :

https://magic.piktochart.com/output/15886286-e-instant-cdi

Et à retrouver sur e-sidoc, dans l’onglet « équipe éducative » :

http://0911346u.esidoc.fr/rubrique/view/id/43

Voilà pour ce petit point de comm’

Durant ce mois, j’ai aussi pu aller voir le travail demandé par deux de mes collègues de physique-chimie à leurs élèves de seconde : représenter les éléments de la classification périodique et réaliser des énigmes.

Pour finir cet article #profdoc de mai 2018, voici un petit point sur #LudoDOC…

#LudoDOC

Avec mes deux complices Sophie Gronfier et Sandrine Geoffroy, nous avançons dans l’organisation de l’événement associé #LudoDOC.

Nous sommes aidées en cela par la publication de quelques articles :

  • un article sur Docs pour Docs
  • 4 articles sur les sites académiques de Bordeaux, Dijon, Toulouse et Versailles
  • un article mis à jour sur Ludomag

Afin de rassembler tout cela et de faciliter les inscriptions, j’ai proposé la présentation suivante :

Et Sophie a réalisé cette vidéo :

Nous pourrons très bientôt mettre le programme de #LudoDOC à votre disposition et en dévoiler tous les détails, d’ici là n’hésitez pas à continuer à vous inscrire !

Février 2018 : séances et animations du CDI

Le contexte d’écriture de cet article est un peu particulier et spartiate. En effet, je l’ai écrit sur ma tablette depuis le CDI, sans avoir nécessairement tous les documents qu’il me faut sous la main, puis de chez moi.

L’un de nos serveurs d’établissement est décédé il y a quelques jours et nous n’avons ni internet, ni accès aux documents que nous aurions déposé dessus, ni accès à la base documentaire…

Je rajouterai donc les éventuelles ressources manquantes au retour des vacances.

Animations

Le gros projet du mois, et qui m’a pris le plus de temps à préparer, est l’installation d’un espace jeux au CDI.

C’est un projet que j’avais en tête depuis assez longtemps, dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler, et que j’ai formalisé auprès de la proviseure à la fin du mois d’octobre.

Au mois de décembre j’ai préparé l’affiche de présentation aux élèves :

Au mois de janvier, j’ai proposé un « Protocole d’installation de l’espace jeux » (principalement nourri de ma lecture du dossier de Savoirs CDI « Organiser et animer des espaces pédago-ludiques au CDI »).

J’ai également commencé à acheter les jeux et à les équiper. Enfin, l’espace en tant que tel a été mis en place le lundi 12 février, dernier lundi avant les vacances. J’ai choisi un endroit relativement proche du bureau, plus facile à surveiller (à l’origine il était prévu que le rayon soit à côté de la SF), et à côté du coin lecture, donc associé à la partie « loisirs » du CDI.

Chaque jeu, comme indiqué dans le protocole, est enregistré dans la base, exemplarisé et estampillé, je plastifie à nouveau les cartes si besoin, j’ajoute une petite check-list sur laquelle figure un QR-code donnant accès aux règles du jeu, si jamais celles-ci ont été perdues.

Parallèlement à cet espace jeux, j’ai installé sur le bureau une boîte lumineuse qui diffusera des messages aux élèves.

En ce qui concerne les expositions, du fait de l’installation de cet espace, je n’ai pas pu prendre le temps d’installer des choses conséquentes.

J’ai changé de place mes expositions de janvier (Scène de crime et l’exposition consacrée à la journée de la mémoire) :

Et j’ai installé 3 mini-expos entre début et mi-février :

  • une sélection sur le Safer Internet Day

  • quelques documents (bien en avance) pour les 50 ans de mai 68

  • et une petite sélection pour la Saint Valentin

Voilà pour les animations mises en place au CDI au mois de février.

Préparation #SPME2018

J’ai également commencé à préparer la Semaine de la presse et des médias à l’école.

J’ai fait une présentation à destination des enseignants, j’ai également proposé un Hors-série à ma lettre de diffusion.

J’ai préparé des marques-pages sur Canva que je mettrai à disposition des élèves une fois la presse reçue :

https://www.canva.com/design/DACuJf8X7O4/xngZ-m_-g8WpSFNV84FlaA/view

Enfin j’ai produit, avec Sandrine Duquenne, ma comparse habituelle, un parcours sur Genially consacré aux médias, que nous avons appelé Info’Sphères.

Le mieux pour retrouver toutes ces ressources est que je vous fasse un copier-coller du mail adressé aux collègues :

Bonjour à tous,
Je vous envoie ce mail dans le cadre de la préparation de la semaine de la presse et des médias à l’école, qui aura lieu du 19 au 24 mars prochain, l’occasion de faire (re)découvrir la presse et les médias aux élèves et de venir faire des séances au CDI ou en salle informatique ! Cette semaine peut être élargie à la semaine d’avant et prolongée jusqu’aux vacances…
Je vous envoie une petite présentation qui vous donnera des pistes,
un parcours « Info’Sphères » réalisée avec une collègue professeure documentaliste (saurez-vous résoudre la charade ?), et un E-INSTANT CDI Hors-série entièrement consacré à la semaine de la presse ! Au plaisir de collaborer avec vous dans le cadre de cette semaine,
Bonnes découvertes !

Gestion

À côté de ces installations et de ces préparatifs, mon temps a été quelque peu monopolisé par de gros chantiers en terme de gestion, l’un prévu, l’autre un peu moins…

En effet, j’avais décidé l’an dernier, après l’harmonisation des cotes de mes rayons, de m’attaquer à l’équipement en codes barres des documents.

Comme il faut bien commencer quelque part, j’ai donc décidé de commencer par les documentaires et par les nouveautés, ce qui jusque-là, m’a permis d’équiper :

  • le rayon 000 – 100 – 200
  • une partie des rayons 400 – 700 – 800
  • les jeux et les nouveautés reçus au mois de janvier

Pour cela j’utilise les rapports de BCDI et j’ajoute les codes barres sur la première de couverture.

L’autre chantier, moins prévu, est le désherbage d’environ 200 (voire un peu plus) numéros de périodiques, en raison d’un dégât des eaux survenu dans la réserve du CDI, à cause d’une chaudière défectueuse (comme quoi, quand ce n’est pas internet…).

L’avantage : ça fait de la place, l’inconvénient : rien pour l’instant n’indique que ça n’arrive pas à nouveau…

Séances

Juste avant les congés de février, j’ai eu 3 heures de séances annulées en raison des problèmes informatiques du lycée, mais entre fin janvier et mi février, j’ai tout de même réussi à mener quelques projets…

  • Débat « Fake news et théories du complot »

Avec les Premières L2, que j’ai suivi durant toute leur découverte du parcours sur la désinformation, nous avons clôturé les séances par deux débats en demi-groupe sur les fake news et les théories du complot.

Une première heure quelque peu chaotique (cela se voit à la carte mentale de compte-rendu), une deuxième heure plus satisfaisante.

  • Parcours Désinformation 1L1

Avec le même collègue d’histoire-géo, en EMC, nous avons commencé des séances sur le parcours Désinformation, comme nous l’avions fait avec les 1L2. Là encore, ces séances ont pâti des problèmes informatiques, et nous avons dû les modifier en une forme de débat s’appuyant sur les vidéos du parcours.

  • Littérature et société / Webradio

Le lundi matin, j’aide toujours ma collègue de français dans ses séances en littérature et société, durant lesquelles elle veut faire réaliser un film à ses élèves.

Ces séances ont lieu en même temps que les séances de webradio menées par mon collègue référent numérique avec mon collègue d’histoire. Quand je finis un peu plus tôt, je peux aller assister à quelques séances, comme j’ai pu le faire début février, pour assister à un débat des Premières S4 sur les voitures autonomes :

  • Formation à la recherche en seconde

Il me reste deux classes de seconde à voir, et pour chacune d’elles, les séances ont soit été interrompues, soit reportées.

Avec l’une des deux classes, les Secondes 2, j’ai tout de même réussi à faire la première séance, sur le modèle que j’ai indiqué dans l’article précédent.

Voici un aperçu de la partie « brainstorming » de la séance :

La deuxième séance devrait avoir lieu au retour des vacances, sauf si le serveur n’a toujours pas été remplacé…

  • Arts visuels

J’ai poursuivi avec ma collègue d’histoire-géo les séances auprès des élèves d’arts visuels.

Après la visite du Perray-Vaucluse, mentionnée dans l’article du mois de décembre, nous avons fait travailler les élèves par groupe sur plusieurs thématiques, le but final étant de réaliser sur le lieu un film documentaire sur le modèle de Secrets d’histoire.

L’ensemble des recherches des élèves est centralisé sur un padlet, l’un des groupes étant également chargé de réfléchir au générique et à la manière dont les plans vont s’enchaîner…

Voilà pour ces quelques séances de fin janvier – début février, période qui a aussi vu la fin des TPE et la panique habituelle pour rédiger au dernier moment une note de synthèse et une bibliographie…

Et sinon à l’extérieur ?

  • #IANHGDOC18

Début février, j’ai assisté au séminaire des IAN (interlocuteurs académiques pour le numérique) documentation et histoire-géo, qui se tenait au lycée Jules Le Cesne du Havre les 8 et 9 février.

À cette occasion, nous avons, ma collègue et moi-même, proposé deux présentations, l’une bi-disciplinaire, l’autre propre à la documentation. De belles choses ont été présentées et réalisées, et pour retrouver l’ensemble des échanges de ce séminaire, je ne peux que renvoyer au Moment partagé sur Twitter par Éric Garnier, IAN documentation de Rouen.

  • Généalogie

Petite intrication du personnel dans le professionnel, et sur laquelle je conclurai cet article (ce qui fera également office de présentation de l’outil du mois…).

J’ai commencé depuis quelques temps des travaux de généalogie. Outre que je trouve cela passionnant, et que j’ai l’impression à chaque instant de plonger dans une enquête policière, cela m’est facilité par l’ensemble des numérisations d’archives qui a été réalisé – et continue de l’être.

J’en profite, pour ceux que cela intéresse, de vous partager la vidéo de Nota Bene, qui est très éclairante sur la question :

Si j’ose aborder cette question sur un article professionnel, c’est parce que je pense que la démarche peut intéresser les professeurs documentalistes qui ont une fibre d’historiens, d’enquêteurs ou d’archivistes, et que cela peut être un travail également à mener avec des élèves (reste à imaginer le cadre).

Bref, fin janvier, je me suis inscrite sur un site de généalogie, dont je ne ferai pas la publicité ici, mais qui me semblait correspondre à mes besoins (archives numérisées, possibilité de consulter l’arbre d’autres personnes et d’importer ou de partager des branches).

Je me suis vite rendue compte que mes souvenirs n’étaient pas aussi exacts qu’il l’aurait fallu, j’ai donc questionné un membre de ma famille qui m’a corrigé et permis d’avancer. J’ai réussi alors à mettre en place toute une démarche :

  • pour les parents / grands-parents : demander l’extrait d’acte de naissance, soit via un formulaire en ligne, soit directement sur place (avec une pièce d’identité), les pièces récentes n’étant pas encore numérisées
  • à partir des actes de naissances les plus anciens, récupérer le nom des parents, et retrouver leurs propres actes de naissance / décès / mariage…
  • … ce qui permet de remonter les branches une à une, quand on ne tombe pas sur un enfant naturel, qui n’a pas d’acte de naissance, et qui coupe nette une branche de l’arbre d’un côté.
  • arriver, du coup, à déchiffrer les écritures manuscrites des employés de mairie, ce qui n’est pas toujours simple !
  • à partir de là, beaucoup de choses peuvent intéresser : les ancêtres viennent-ils tous du même lieu ? quels métiers exerçaient-ils ? les femmes travaillaient-elles ? savaient-ils écrire et signaient-ils l’acte, même avec une croix ?

Mais le plus passionnant, jusque là, c’est aussi de fouiller dans les registres de matricules (RMM), à la recherche des ancêtres ayant participé à la première guerre mondiale.

Pour cela, le procédé est le suivant :

  • avoir le lieu de naissance / d’habitation du soldat, et son année de naissance
  • son année permet de déterminer sa classe (à 20 ans, il fait son service militaire), le lieu permet de trouver (ou de supposer) le bureau dont il dépendait
  • une fois que l’on a ces informations, on est susceptible de trouver la fiche matricule.

Pour un ancêtre né en 1883, on en déduit qu’il a fait ses classes en 1903. On récupère donc les tables alphabétiques annuelles du bureau concerné, on cherche son nom et on obtient son numéro de matricule qu’on va ensuite retrouver dans le registre de la même année.

Sur la fiche en question, on trouve son nom, le nom de ses parents, son année et lieu de naissance, son apparence physique, ses domiciles successifs et sa vie militaire jusqu’à sa démobilisation (ou plus tristement son décès).

On y apprend donc beaucoup de choses, et on a parfois quelques surprises…

Vous trouverez plus d’informations, par exemple ici :

http://archives.seine-et-marne.fr/rechercher-un-combattant-de-la-grande-guerre

La plupart des archives départementales sont numérisées (sauf une bonne tranche des archives de Paris qui est en cours de numérisation dans le cadre de la mission Centenaire), et évidemment le site du Grand Mémorial proposé par le ministère de la Culture permet aussi de trouver directement la fiche d’un combattant :

http://www.culture.fr/Genealogie/Grand-Memorial

Enfin le site de la mission Centenaire constitue aussi une mine d’informations :

http://centenaire.org/fr

Espérant avoir titillé votre curiosité documentaire, je vous dis à très bientôt, sur Cinephiledoc !

Page 1 sur 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén