cinephiledoc

Blog pour cinéphiles et profs docs

Étiquette : escape game

Mars 2019 : séances et animations du CDI

Pour équilibrer les articles des mois de mars et d’avril, je ne présenterai les séances faites dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias à l’école que dans l’article du mois d’avril.

Pour commencer, et comme promis dans l’article précédent, je reviens sur l’oral de TPE sous forme d’escape game, auquel j’ai assisté fin février.

Intervention à CANOPÉ 91

En effet, si j’ai tenu à ce point à assister à cet oral, au-delà de la sympathie que m’inspirait ce petit groupe de TPE, c’est parce qu’on m’avait proposé d’intervenir à la demi-journée de formation organisée le 25 février à l’atelier CANOPÉ du 91 sur la thématique : « Découvrir les principes de l’escape game pédagogique ».

Je remercie d’ailleurs Sidonie Richon, qui, connaissant mon souhait de m’inscrire en tant que stagiaire à cette demi-journée, m’a finalement proposé d’y avoir un rôle… disons plus actif 😉

La demi-journée s’organisait en deux temps :

  • présentation des principes de l’escape game pédagogique avec plusieurs exemples
  • participation à l’escape game « Corps en mouvement » proposé par la Petite Galerie du Louvre et installé à l’atelier

Dans ma présentation, que vous retrouverez ci-dessous, je revenais donc sur les principes de l’escape game, sur quelques éléments à prendre en compte dans la réalisation d’un escape game, sur deux exemples menés au lycée et déjà présentés sur ce blog, et sur le fameux escape game réalisé par les élèves de Première L dans le cadre de leurs TPE.

Semaine de la presse : expositions et ressources

Comme je l’ai indiqué en début d’article, je ne présenterai que très succinctement mes séances avec les élèves.

Je l’avais annoncé au mois de janvier : j’ai proposé comme chaque année juste après l’inscription du lycée, une présentation à mes collègues avec possibilité d’organiser des séances via un Google Form.

Comme la semaine de la presse coïncidait pour nous avec la semaine du bac blanc, je m’attendais à peu de retours…

J’ai finalement un certain nombre de projets :

  • avec les 2ndes : des séances en EMC sur les fake news et en anglais sur la presse anglo-saxonne
  • avec les 1L : des séances sur la liberté de la presse, la presse étrangère, les Unes de presse et le parcours Désinformation
  • avec les 1ES : des séances en anglais sur la presse anglo-saxonne, et la suite du projet #DamasEinstein sur les pratiques informationnelles en EMC/SES
  • avec les 1S : le parcours Désinformation et (en cours d’élaboration) un travail sur les fake news
  • enfin avec une classe de 1STMG, des séances sur la propagande, les rumeurs et les fake news.

Je reviendrai sur ces séances à la mi-avril.

Exposition au CDI

La thématique cette année étant « L’information sans frontières ? », j’ai proposé à l’ensemble de mes collègues de langues d’aller faire un petit tour à l’aéroport d’Orly (à environ 30 minutes de chez moi en voiture) pour y glaner quelques numéros de presse étrangère pour chaque langue vivante enseignée au lycée.

J’ai donc fait ma petite expédition le lundi 11 mars, puis j’ai installé l’exposition au CDI le mardi 12 mars.

Voilà un aperçu des installations au CDI :

En complément de cette exposition, j’ai proposé sur le portail E-SIDOC du CDI une présentation sur Genial.ly avec quelques ressources, le lien du parcours Info’sphère réalisé l’an dernier avec Sandrine Duquenne, et une sélection de sites pour vérifier l’information :

J’ai également laissé en place les ressources que j’avais installées au CDI en février dans le cadre du Safer Internet Day :

Voilà pour la mise à disposition des ressources dans le cadre de la #SPME2019.

Séances

Très rapidement, je reviens sur les séances que j’ai animées ce mois-ci, en dehors des séances #SPME2019 :

  • 1H de séance de formation à la recherche pour les 2ndes sur la thématique de la tragédie (qui vient compléter la première heure, celle-ci ayant eu lieu au mois de février).

Animations

Parallèlement à la Semaine de la presse, j’ai laissé installées certaines animations et en ai proposées d’autres.

Puzzle participatif

Mis en place le 12 février, ce puzzle a trouvé son public.

Même si le challenge de 1000 pièces à placer en 10 jours n’a pas été atteint, j’ai un petit groupe d’irréductibles qui progressent à leur rythme, comme en témoignent ces quelques photos :

Et l’infographie que j’ai réalisée sur Piktochart pour inciter d’autres élèves (voire des enseignants) à participer :

Exposition « Femmes écrivains »

Pour finir avec les animations proposées au mois de mars, voici ce que j’ai installé, bien après la journée internationale des droits des femmes (qui tombait pendant les vacances) mais c’était quelque chose qui me tenait à cœur depuis un moment – surtout depuis que le fonds s’est enrichi des derniers éléments de la collection à l’initiative de Laure Adler.

Pour l’occasion, j’ai recyclé deux affiches Lecture :

Et j’en ai réalisé deux autres, la première sur les femmes écrivains :

La seconde s’appuyant sur une citation de Marguerite Duras :

Voilà ce que donne l’expo une fois installée :

J’en termine pour cet article avec ma marotte #LudoDOC, ayant eu ce mois-ci une visioconférence avec mes comparses…

#LudoDOC

Nous avons poursuivi l’alimentation du site avec un article de Bénédicte Langlois sur la Semaine de la presse.

Nous allons bientôt publier un autre article #SPME2019 ainsi qu’une série d’articles sur le site, selon une thématique bien particulière et en lien avec le thème de cette année de Ludovia16.

Je vous redonne ici quelques infos, déjà évoquées dans l’article précédent :

Si vous souhaitez envoyer votre témoignage de profdoc sous la forme d’une interview, d’un texte, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à l’adresse suivante :

collectif.ludodoc@gmail.com

Si vous voulez nous présenter un projet pour que nous puissions continuer à nourrir le site en articles valorisant des profs docs, vous pouvez compléter le formulaire directement sur la page d’accueil de #LudoDOC :

Accueil

Enfin, si vous souhaitez participer au prochain événement associé #LudoDOC en août 2019 à Ludovia, remplissez dès maintenant le formulaire ci-dessous :

https://goo.gl/forms/ViF5K67xtVx86cBl2

J’en profite pour vous rappeler l’existence de la cagnotte sur Leetchi afin de nous permettre de faire vivre ce collectif et de vous accueillir dans les meilleures conditions possibles à Ludovia : n’hésitez pas à participer !

https://www.leetchi.com/c/ludodoc

En espérant vous retrouver nombreux cette année, à très bientôt sur Cinéphiledoc !

Septembre 2018 : séances et animations du CDI

Ceci est mon septième mois de septembre en tant que professeure documentaliste et j’en profite pour vous souhaiter à nouveau, avec un peu de retard une excellente année scolaire.

Comme chaque année depuis maintenant 4 ans, la mienne a débuté sous la bannière de Ludovia, je profite donc de cet article pour faire un petit retour sur cette 15e édition.

Retour sur #LudoDOC

Cette année, je ne vous propose pas, comme les années précédentes, un article spécifique et en temps réel de Ludovia – je me contente d’un petit moment sur Twitter déjà publié, mais je vais tout de même revenir sur deux choses qui me tiennent à coeur : la première édition de #LudoDOC (et les coulisses de cet événement associé) et les animations que j’ai pu présenter, seule ou à plusieurs, entre le 20 et le 24 août.

Historique de #LudoDOC

Comme vous le savez peut-être, j’ai eu l’idée de #LudoDOC durant la précédente édition de Ludovia, en discutant avec Florence Canet et Anne Delannoy.

En septembre 2017, j’ai créé le compte Twitter et quelques visuels pour mettre en valeur l’initiative, à savoir : un groupe de profs docs connectés, accros au numérique et à tous les aspects ludiques de la pédagogie.

En octobre-novembre, j’ai commencé à échanger avec Aurélie Julien, organisatrice de Ludovia, pour savoir comment faire de #LudoDOC un événement associé de Ludovia. J’ai aussi rencontré (en vrai) Sophie Gronfier et j’ai commencé à pas mal échanger sur Twitter avec Sandrine Geoffroy et Sophie qui sont devenues mes acolytes officielles de #LudoDOC.

En décembre, j’ai pu proposer à Aurélie un premier article qu’elle a publié dans Ludomag avec un logo.

Entre janvier et mai, avec Sandrine et Sophie, nous avons pu avancer en pointillé sur l’organisation, le programme, les intervenants, et nous avons commencé à communiquer. Nous avons également lancé un questionnaire afin de recueillir les premières inscriptions.

Sophie a créé une chaîne YouTube avec une première vidéo de valorisation, j’ai fait une présentation sur Genially, le tout régulièrement relayé sur le compte Twitter @doc_ludo, en alternant avec la valorisation d’initiatives de profs docs.

Puis nous avons préparé un site internet, commencé à regrouper quelques goodies (stylos, badges…).

En juillet, ça s’accélère : préparation des différents temps #LudoDOC (supports de présentation, échanges par téléphone), relance des dernières personnes inscrites, et impression des badges.

En août, enfin, communication la semaine avant Ludovia, avec des visuels rappelant les temps #LudoDOC et leur localisation.

Le 20 août, top départ : lancement du site ↓

Vous y retrouverez tout ce qui s’est passé pendant Ludovia. Je rajoute simplement ci-dessous les temps où je suis intervenue plus spécifiquement.

J’ajoute que durant Ludovia, à notre grand plaisir, nous avons recruté une quatrième personne dans l’équipe, Bénédicte Langlois (@reporterlego sur Twitter), professeure documentaliste dans l’académie de Montpellier.

Mes différentes interventions
  • Hackathon spécial #profdoc et numérique

Le 20 août après-midi, j’ai co-animé un mini-hackathon avec Sophie Gronfier sur l’usage des téléphones portables au CDI. Présentation et article de compte-rendu à venir sur LudoDOC.

  • Temps sur « Les profs docs vous présentent… »

Le 22 août après-midi, j’ai proposé sur le stand de LudoDOC une présentation sur la thématique : « Proposer aux élèves des contenus thématiques interactifs en lien avec l’ouverture culturelle et les actions éducatives ».

La présentation a fait l’objet d’une annonce sur Ludomag :

Proposer aux élèves des contenus thématiques interactifs en lien avec l’ouverture culturelle et les actions éducatives

Mon support de présentation est disponible ci-dessous :

Les profs docs vous présentent : Proposer aux élèves des contenus thématiques interactifs en lien avec l’ouverture culturelle et les actions éducatives

  • Barcamp avec Bérengère Stassin

Le matin du 23 août, j’ai co-animé un barcamp avec Bérengère Stassin sur la thématique « Comment aborder les différentes formes de désinformation du secondaire au supérieur ? » J’y ai fait un compte-rendu de ma séquence menée l’an dernier avec les Premières L.

La présentation est disponible ici :

Un compte-rendu du barcamp a été proposé sur Ludomag par Stéphanie de Vanssay :

Comment aborder les différentes formes de désinformation, du secondaire à l’université

  • Explorcamp avec Sophie Gronfier

Enfin, le jeudi après-midi, j’ai co-animé un explorcamp avec Sophie Gronfier pour présenter notre séance « Escape CDI : découvrir le CDI autrement ».

Un article présentant l’explorcamp avait été publié sur Ludomag :

Escape CDI : découvrir le CDI autrement

Vous retrouverez la présentation sur LudoDOC, en suivant le lien ci-dessous :

Explorcamp : Escape CDI : découvrir le CDI autrement

  • Interviews

Pendant ce Ludovia, nous avons eu la chance d’être interviewées deux fois pour présenter le collectif LudoDOC, dont une fois par eteachers et Nipedu.

La seconde fois, par François Jourde pour Ludomag TV :

Et j’ai aussi été interviewée par la chaîne Via Occitanie :

https://viaoccitanie.tv/ecole-30-le-ministre-de-leducation-en-ariege/

Encore une super expérience de Ludovia, et je profite de cet article pour remercier Aurélie Julien et Éric Fourcaud pour leur accueil et leur confiance !

Avant la reprise

Après Ludovia, et avant la pré-rentrée, je suis allée travailler sur différents projets de l’année que nous avons ensemble, ma copine d’histoire-géo et moi.

Elle m’a aussi demandé si je pouvais préparer, pour une copine prof doc et elle, un petit atelier sur Genially.

J’avais donc réalisé pour l’occasion la présentation ci-dessous, qui est loin d’être exhaustive, mais qui donne un aperçu de ce qui peut être fait avec Genially.

Une petite manière sympathique de se remettre dans le bain, d’échanger sur les projets à venir et d’avoir de nouvelles idées.

Séances pédagogiques

Durant ce mois de septembre, je me suis très vite impliquée (plus rapidement que les années précédentes) dans des séances avec les élèves, car j’ai participé dès le 4 septembre à des projets, que je vais détailler dans l’ordre chronologique (comme d’habitude, j’en garde quelques-uns pour le mois d’octobre, pour équilibrer les articles).

Journée d’intégration des Premières STMG

Mes collègues d’éco-gestion ont souhaité mettre en place, en fin d’année dernière, une journée d’intégration pour les quatre classes de premières STMG.

J’ai été conviée aux réunions et j’ai participé à la première demi-journée (durant la seconde, j’ai préparé avec des collègues les séances que je vous présenterai juste après).

La matinée se déroulait ainsi :

  • Accueil
  • Prise de contact « Apprendre à se connaître » (les élèves s’appuyaient sur un mini-questionnaire de Proust et devaient par binômes se présenter l’un l’autre) – 30mn
  •  « Ma STMG » : découvrir la filière, recenser ses craintes, ses représentations et ses objectifs, et réaliser une présentation par groupes – 2h30

Je suis intervenue plus spécifiquement sur le troisième temps, durant lequel j’ai rappelé aux élèves les sites ONISEP et Oriane.info (tout en profitant pour présenter E-SIDOC). J’étais « affectée » plus particulièrement à un demi-groupe, mais j’ai pu aller voir les 3 autres demi-groupes pour des petites présentations de 5 minutes.

Voilà le travail réalisé par quelques élèves.

Pour la deuxième demi-journée, comme je l’ai indiqué, je n’ai pas pu faire le même travail, puisque j’étais accaparée par la préparation d’une autre séance, à destination des secondes.

Escape Game Sciences / CDI

Depuis le mois de juin, nous réfléchissons avec mes copines de physique-chimie et SVT à une séance sous forme d’escape game pour présenter aux élèves de Seconde les séances de TP de sciences et le CDI.

Je vais tâcher de reconstituer le plus fidèlement possible les différentes étape de l’escape game, ce qui sera complété par les quelques photos que j’ai pu prendre.

  • 2 équipes (les verts et les rouges) et deux tables d’équipe.
  • on introduit la séance par une vidéo : les élèves doivent aider Einstein à retrouver son badge d’accès à un centre hyper-sécurisé. Le badge est dans un coffre fermé par un cadenas à combinaison à trois chiffres.
  • sur chaque table d’équipe : un jeu DEBLOK à reconstituer, les badges des élèves, un curieux QR-code, un portefeuille, une blouse, un gant en latex. Dans la blouse : un petit papier. Dans le portefeuille, une grille de loto et un petit papier avec la lettre F. Chacune de ces énigmes une fois résolue va conduire les élèves à des protocoles qu’ils auront à réaliser pour récupérer à chaque fois un élément du code final.
  1. le jeu DEBLOK conduit à la cote d’un livre qui permet de trouver le protocole « Volume via burette graduée »
  2. les badges permettent de compléter le QR-Code pour récupérer un protocole et mesurer une molécule via RASTOP
  3. le loto est à flasher avec HP-Reveal, ce qui révèle une couverture de livre, dans lequel on trouve le protocole de mesure d’une cellule via une lame micrométrique étalonnée
  4. le papier dans la blouse renvoie vers E-SIDOC, où les élèves doivent récupérer le protocole de mesure de la masse volumique d’une roche
  5. Sur les gants sont inscrits 3 lettres renvoyant vers les casiers de magazines du CDI pour permettre de mesurer un fossile avec une loupe binoculaire
  6. le petit papier avec la lettre F, passé à la loupe, révèle un code (police 0,5) à saisir sur un genially. L’élève a ensuite accès à un learning apps sur les atomes, molécules…

De 1 à 5, les élèves doivent récupérer des chiffres, pour le 6 ils doivent trouver 3 lettres. Le tout leur donne la cote d’un livre, dans lequel ils récupère une roue de César. Les élèves traduisent les 3 lettres en chiffres et obtiennent le code du coffre où se trouve le badge d’Einstein.

La réalisation de cet escape game a demandé un temps de travail considérable, et exige à chaque séance un temps d’installation lui aussi important. Mais les élèves apprécient vraiment cette séance et se prêtent au jeu.

J’ai pu voir 6 classes sur cette séance, et je profite de cet article de compte-rendu pour remercier mes collègues de sciences !

Dans le cadre de ce projet, j’ai acheté ces trois ouvrages pour le CDI :

J’ai également pu obtenir une plastifieuse pour le CDI.

Pour compléter cette présentation, voici un bilan pédagogique de ce que j’attendais des élèves en terme de compétences :

Compétences transversales aux sciences et à la formation aux recherches documentaires :
– Recenser, extraire et organiser des informations.
– Exprimer et exploiter des résultats, à l’écrit, à l’oral, en utilisant les technologies de l’information et de la communication.
– Manifester sens de l’observation, curiosité, esprit critique.
– Être capable d’attitude critique face aux ressources documentaires

Ces compétences ont été particulièrement mobilisées sur les épreuves suivantes détaillées ci-dessous :

Jeu déblock :

Objectif : décoder une cote de documentaires

Les élèves de chaque équipe devaient reconstituer à l’aide des différents blocs le dessin figurant sur une carte et devaient aligner les chiffres et les lettres pour former la cote d’un livre.

Cela supposait d’observer l’organisation du CDI, des rayons documentaires et de connaître le fonctionnement d’une cote :

Suite de chiffres = thème général et sous-thème du livre (son rayon)

3 lettres = 3 premières lettres du nom de famille de l’auteur

Utilisation de HP Reveal :

Objectif : retrouver un livre à partir de sa couverture

Identifier les différents éléments : illustration de la couverture, titre, auteur, éditeur, autres étiquettes permettant de l’identifier (hors-prêt, codes barres…)

Les 3 doigts du gant :

Sur les 3 doigts de deux gants étaient indiquées les lettres T, D, C et G, É, O. Un indice supplémentaire “revue” a été ajouté dans le gant.

Il s’agissait de faire explorer aux élèves le rayon des périodiques pour retrouver les casiers de ces deux revues.

Le papier dans la blouse :

Sur ce papier était indiqué : “Allez sur E-SIDOC (ordi poste 3 ou 6) http://0911346u.esidoc.fr

Cliquez sur “Articles pour ouvrir le document”

Le but de cet indice était que les élèves aient un premier contact avec le portail documentaire du CDI, et se repère dans son organisation. Ils devaient trouver la rubrique “articles” sur la page d’accueil, cliquer dessus pour découvrir les consignes rattachées à un protocole.

Code final :

L’ensemble des énigmes résolues renvoient vers la cote d’un livre.

Le but est que les élèves comprennent que s’ils n’ont qu’une partie de l’information (les chiffres ou les lettres) ils ne peuvent pas – en théorie – trouver le code.

Je détaillerai les autres séances organisées durant la fin de ce mois de septembre dans un autre article.

Expositions / Gestion

Outre les quelques nouveautés reçues en juin et début septembre, mises en exposition, j’ai proposé pour ce début d’année des actions de valorisation autour des Journées européennes du patrimoine.

J’ai donc installé une exposition thématique :

J’ai mis en page d’accueil d’E-SIDOC la carte proposée par le site officiel des Journées (mais l’affichage n’était pas terrible, j’ai donc aussi ajouté le lien).

Les travaux et le portail E-SIDOC de Laureline Lemoine, professeure documentaliste dans l’académie de Nancy-Metz, m’ont inspiré une nouvelle rubrique dans le portail E-SIDOC du lycée « Visites et expositions virtuelles ». Merci Laureline !

http://0911346u.esidoc.fr/rubrique/view/id/45

Communication

Pour les élèves, j’ai remis à jour et distribué mes marques-pages réalisés pour la journée portes ouvertes du lycée :

Pour les enseignants, j’ai repris mon E-INSTANT CDI, avec toujours un mail qui tente d’inciter à y voir de plus près…

Pour le numéro 3 :

Au menu cette semaine :
– côté éducation : le numéro 12 des P’tits fascicules sur les webmedias scolaires, les essentiels de la littérature de la BnF et une encyclopédie de l’énergie
– côté culture : un focus sur les frères au cinéma, une conversation avec Romy Schneider et une édition enrichie de Au bonheur des dames
– côté numérique : découvrir la pop culture et la culture geek, intégrer un PDF dans un Genially
J’ai aussi remis en service le compte Twitter du CDI qui dormait paisiblement depuis cet été.

Réunions

Le jour de la pré-rentrée, j’ai animé auprès de quelques collègues un atelier sur la politique documentaire.

Je leur ai proposé cette présentation (déjà envoyée par mail par l’administration du lycée) :

Je leur ai ensuite proposé de répondre à un petit questionnaire rapide :

https://goo.gl/forms/B1Sq7eojd75jay4h1

J’ai ensuite transmis un compte-rendu de cet atelier, en vue de préparer la suite du calendrier, mais je n’ai pour l’instant pas eu de retour sur ce compte-rendu.

Enfin, durant ce mois de septembre, j’ai assisté à deux réunions de formation de formateurs, les 17 et 24 septembre.

Petit teasing pour le mois prochain…

(cela me servira aussi de mémo, accessoirement !)

  • TPE et visites du CDI
  • Semaine hispanique et fête de la science
  • Déplacement dans l’académie de Besançon

Bon courage et belle fin de mois à tous !

Octobre 2017 : séances et animations du CDI

Faute de temps pour poursuivre mes lectures cinéphiles (qui sont en cours et devraient déboucher sur un article d’ici la fin du mois), je publie directement après septembre l’article #profdoc du mois d’octobre.

Escape CDI 2017 – suite (et fin ?)

Jusqu’à début octobre, j’ai poursuivi les séances de découverte du CDI auprès des élèves de seconde.

Le bilan de ces séances est très positif et l’expérimentation a donné lieu à une série de publications, que j’aurais pu ajouter à l’article de septembre, mais je préfère finalement les lister ci-dessous :

article sur le site académique des professeurs documentalistes de l’académie de Versailles : http://www.documentation.ac-versailles.fr/spip.php?article377

article sur le site académique des professeurs documentalistes de l’académie de Dijon : http://cdi.ac-dijon.fr/spip.php?article608#608

référencement de l’escape game sur le site de Christelle Quesne, un site dédié aux escape games pédagogiques : https://www.cquesne-escapegame.com/escape-cdi

référencement de l’escape game sur le site S’cape, dédié lui aussi aux escape games pédagogiques, avec deux articles : http://scape.enepe.fr/escape-cdi.html et  http://scape.enepe.fr/escape-cdi-en-ligne.html

Avec Sophie, nous souhaitons pouvoir valoriser ce projet, notamment à la prochaine édition de Ludovia, et je le présenterai aussi durant les stages que je vais co-animer cette année.

Une déclinaison de ce projet plutôt surprenante et agréable a d’ores et déjà été menée : en effet, après les élèves de seconde, j’ai eu l’idée durant un déjeuner en salle des profs, de le proposer à mes collègues enseignants. J’ai eu près d’une quinzaine d’inscrits et cela a permis notamment à de nouveaux collègues de découvrir le CDI dans une ambiance décontractée et amusante :

Autres séances : TPE

Comme je l’ai expliqué le mois dernier, j’ai en charge sur mon emploi du temps trois groupes de TPE : une première ES (histoire-géo et SES) et deux premières S (SVT/Histoire-géo et SVT/Physique-Chimie).

Pour cette dernière classe, le collègue de physique chimie m’avait demandé d’intervenir auprès des élèves sur la démarche heuristique.

Son binôme de SVT n’était quant à elle pas convaincue par le questionnement heuristique, j’ai donc décidé d’élargir mon propos et de proposer aux élèves un document leur permettant à la fois de questionner leur sujet, d’élaborer une problématique (notamment grâce à un schéma heuristique) mais aussi de vérifier si cette dernière tient la route.

J’ai donc produit le document suivant :

En voici le lien sur Piktochart : https://create.piktochart.com/output/25104947-formuler-sa-problematique-en-tpe

Bien qu’en termes d’accompagnement des élèves dans le cadre des TPE, je sois un peu plus sûre de moi que l’an dernier (où après 4 ans en collège, j’avais parfois un peu l’impression d’être à côté de la plaque), je suis toujours assez déconcertée par certaines problématiques, en particulier en S.

Ce document, inspiré d’une présentation proposé par des professeurs documentalistes de l’académie de Nancy-Metz, m’a donc permis de consolider ma réflexion en même temps que d’apporter un document support aux élèves.

Durant ce court mois d’octobre, encore raccourci par des réunions, j’ai aussi participé aux séances d’arts visuels, mais je ne vais pas m’étendre dessus, puisque pour ces dernières, je m’appuie exclusivement sur les documents proposés par ma collègue d’histoire-géographie.

Fête de la science #FDS2017

Évidemment, la principale exposition que j’ai installée ce mois-ci était pour la Fête de la science, puisque j’avais prévu autour de cet événement un dispositif assez conséquent.

Pour communiquer sur ce dispositif, j’ai produit l’affiche suivante :

Une fois l’exposition installée, j’ai ensuite beaucoup communiqué sur Twitter, mais je vais revenir sur les principales ressources proposées.

  • Tableau périodique cliquable

Le gros du travail de préparation de la Fête de la science a consisté à élaborer, en collaboration avec Sandrine Duquenne, professeure documentaliste au lycée Émilie de Breteuil de Montigny-Le-Bretonneux, un tableau périodique cliquable.

Nous avons utilisé Genially comme « habillage » et support, et après avoir choisi en image de fonds un tableau périodique des éléments, nous avons rendu chacun des éléments cliquables, et nous avons modifié la légende afin de rendre le tout cohérent.

J’ai désormais du mal à me souvenir des types des éléments d’origine, mais nous avons du coup transformé les « métaux alcalino-terreux » en « infographies » (ou autres), et chaque couleur correspond désormais à un type de ressources : sites de référence, comptes Twitter, chaînes Youtube, films, biographies…

Le tout ayant été rempli en quatre jours, un rythme de travail relativement effréné, qui nous a épuisées même si nous étions ravies du résultats !

  • Sélection de ressources et mise à disposition d’un jeu d’échecs

C’était mon petit plus et mon terrain d’expérimentation à l’occasion de cette Fête de la science : mettre un jeu d’échecs à disposition des élèves (accompagnés de quelques ouvrages sur les maths et les jeux et du Joueur d’échecs de Stefan Zweig).

J’ai donc utilisé un « mange debout » (enfin une table haute) sur lequel j’ai scotché une indication demandant aux élèves de jouer dans le calme et de remettre les pions en place à la fin d’une partie. À proximité, j’avais également imprimé les règles.

Cette expérience me permettait d’observer de quelle manière se comportent les élèves lorsqu’un jeu est mis à leur disposition (avec une justification pédagogique) et ouvrait pour moi la voie, dans le cas d’un succès, à la construction d’un espace jeux au CDI.

L’expérience a été des plus concluantes : non seulement, les élèves respectent les règles mises en place, mais ils sont ravis de l’initiative. Je reviendrai donc ultérieurement sur la concrétisation et l’installation de cet espace au CDI.

  • Réalisation de marques-pages

Inspirées par les initiatives de @cdicorbu (dont le bouillonnement d’idées donne envie d’aller s’installer à Strasbourg), nous avons décidé avec Sandrine, de proposer également dans le cadre de la Fête de la science, des marques-pages (je reviendrai plus bas et plus en détails sur l’outil utilisé et les pistes que nous avons explorées).

Pour la Fête de la science, nous nous sommes concentrées sur des citations de scientifiques. Voilà ce que cela donne, avec deux modèles un petit peu différents :

Voilà pour cette Fête de la science qui reste la grande manifestation que j’ai privilégié au mois d’octobre, au détriment de la semaine du goût ou d’Halloween, mais j’avais aussi fait la semaine du goût l’an dernier, et je garde Halloween pour une autre année…

Et puis lorsque j’ai une idée précise de ce que je veux faire, je préfère me concentrer sur un événement, plutôt que de m’éparpiller sur plusieurs, ce qui rend pour les élèves l’action d’autant plus marquante.

Néanmoins, je n’ai pas pu m’empêcher, le 9 octobre dernier, de préparer en quelques minutes une affiche qui n’était hélas pas prévue…

Hommage à Jean Rochefort

C’est aussi dans ces moments-là que la cinéphile rejoint la prof doc. Je me souviendrai sûrement un petit moment de ce lundi matin où, allant sur Twitter, j’ai appris le décès de Jean Rochefort.

Pour certaines de ces personnalités auxquelles on est attaché, il nous apparaît indispensable de communiquer aux élèves, de partager. Certes, même si cela me touche, je ne vais pas forcément faire une expo ou une affiche à chaque fois qu’un acteur ou une personnalité disparaît.

Mais pour moi (et pour beaucoup) Jean Rochefort était un tel passeur de culture, au théâtre, au cinéma, et plus récemment avec la participation aux Boloss des Belles Lettres, qu’il était inimaginable de rester silencieux.

J’ai donc réalisé (un peu dans l’urgence) cette affiche :

Voici le lien vers l’affiche en ligne :

https://create.piktochart.com/output/25121432-jean-rochefort

J’ai affiché cette présentation à l’entrée du CDI, et l’ai également mise à disposition dans le coin lecture et en tête du rayon Arts :

Je précise juste que le nombre 113 de l’affiche n’est pas totalement exact. Enfin, il est à la fois exact et inexact : il s’agit du nombre de films dans lesquels a joué Jean Rochefort, sans compter les téléfilms et séries télévisées, ce qui monte le chiffre à 150.

Réunions et formations

Ce mois-ci j’ai participé à trois réunions :

  • le 6 octobre, la réunion nationale des référents TraAM Documentation, qui travaillent cette année sur la thématique « Repenser l’espace existant du CDI pour répondre aux besoins des usagers »
  • le 10 octobre, la formation de formateurs en documentation pour l’académie de Versailles
  • le 17 octobre, la réunion des professeurs documentalistes de mon bassin

Voilà pour les activités du mois d’octobre, je suis en ce moment en train de préparer des petites choses bien sympathiques pour le mois de novembre (formation à la recherche des secondes, projets avec des collègues, expositions, préparation de stages…) mais avant de nous quitter, deux petits ajouts supplémentaires à cet article.

Lecture : L’Innovation pédagogique, André Tricot

D’abord un petit compte-rendu de lecture rapide et sans prétention, d’une publication récente : L’Innovation pédagogique : mythes et réalités, d’André Tricot, publié en septembre 2017 aux éditions Retz.

Il s’agit d’ailleurs davantage d’une mise en bouche que d’un réel compte-rendu de lecture.

En quelques 150 pages (et 9 chapitres), André Tricot revient sur les principales idées reçues en terme d’innovations pédagogiques et démêle le vrai du faux.

Il aborde ainsi, entre autres, le travail en groupe, la pédagogie de projet, la classe inversée, le numérique ou l’approche par compétences.

Il replace chaque « idée reçue » et chaque « innovation » dans son contexte historique (mettant en lumière que bien souvent, l’innovation est loin d’être une nouveauté), étudie les travaux scientifiques publiés, donne des exemples concrets, et propose une conclusion ainsi que des pistes pour chacune des actions.

En conclusion, André Tricot revient sur les différentes actions qu’il a explorées de manière synthétique et efficace, en insistant sur le fait que chaque situation est spécifique, et doit être conçue, réfléchie et adaptée à un contexte d’apprentissage précis.

L’ouvrage se lit facilement, et est vraiment un bon angle d’attaque pour l’enseignant qui souhaite évoluer ou réfléchir sur ses pratiques.

L’outil numérique du mois

À nouveau, petite entorse à la mouture de ma nouvelle rubrique. Je n’ai absolument pas eu le temps ce mois-ci de me plonger dans les nouveaux outils recensés par Outil Tice.

Revue a certes retenu mon attention, car il correspondait à un besoin que j’avais ressenti il y a quelques années : celui de proposer une lettre de diffusion directement cliquable dans le corps du mail, ce qui m’avait conduit pendant un certain temps à joindre mon Buzz de Mermoz ou mon E-INSTANT CDI en format images. J’ai depuis renoncé et je transmets uniquement le lien aux enseignants.

Ce mois-ci, évidemment, toute à la production de marques-pages, j’ai beaucoup utilisé Canva, ce qui m’a permis de me familiariser avec cet outil. Je n’ai pas exploré les autres pistes d’utilisation, en dehors de la fabrication de marques-pages, mais je dois dire que pour l’usage que j’en ai fait, l’outil m’a vraiment satisfait.

Le seul petit bémol que je lui trouve est que, lorsqu’on importe une image, cette dernière se place de manière assez aléatoire parmi les autres images récemment importées, ce qui peut être problématique pour une situation sur laquelle j’aurai l’occasion de revenir au mois d’octobre.

Pour le reste, l’outil est agréable, intuitif et les possibilités de partages et de téléchargement sont satisfaisantes.

Vous trouverez ci-dessous en format PDF quelques exemples de marques-pages réalisés soit seule, soit avec Sandrine Duquenne :

Vous aimerez vous aimerez

Marques pages savants

Sur ce, un dernier mot : je serai le 15 novembre à Educatice, pour ceux qui seront dans les parages.

D’ici là, bonnes vacances, et soyez #LudoDOC 😉

Septembre 2017 : séances et animations du CDI

Ce premier mois de reprise a été placée pour moi sous le signe de la mutualisation : j’ai pu travailler durant la fin août et début septembre sur un certain nombre de projets avec des collègues et des amis, que je détaillerai plus ou moins ci-dessous.

Publication / Communication

Avant d’aborder la présentation de mes activités au CDI (séances pédagogiques, expositions, projets), je reviens sur une publication qui a été faite peu avant la rentrée, à la fin du mois d’août.

Il s’agit d’un entretien que j’ai eu avec Bérengère Stassin, maître de conférence à l’université de Lorraine, sur l’éducation aux médias et à l’information, et qu’elle a publié le 29 août. J’ai essayé d’être la plus exacte possible et de donner également un certain nombre de pistes concrètes, en renvoyant vers les travaux d’autres collègues :

https://eviolence.hypotheses.org/501

Encore une fois, merci à Bérengère pour cette publication !

Comptes Twitter en pagaille…

Depuis quelques temps, je m’occupe de quatre comptes Twitter, un dernier s’étant ajouté début septembre à ma liste. Ils se présentent comme suit :

  • un personnel / personnel, @JFiliol (Cinephiledoc), sur lequel je poste des tweets sur le cinéma, mes articles, mes projets et ce qui me tient le plus à cœur à titre personnel ;
  • un personnel / professionnel : @doc_ludo (LudoDOC), axé sur la valorisation de #profdoc et le partage de ressources numériques, en lien avec Ludovia et Ludomag ;
  • un professionnel / personnel : @cdieinstein91, le compte Twitter du lycée ;
  • un professionnel / professionnel  : @eduscol_DOC, dont je suis co-responsable.

Dans cet article je reviens rapidement sur deux d’entre eux : @doc_ludo et @cdieinstein91.

En ce qui concerne @doc_ludo et #LudoDOC, j’ai déjà présenté le projet dans un précédent article. @doc_ludo compte à ce jour un peu plus de 150 abonnés et prend doucement son rythme de croisière : je tente le plus possible de valoriser des profsdocs via des tweets natifs et de retweeter des ressources et des outils numériques.

Pour ce qui est du compte Twitter du lycée, je tente de faire des publications plus régulières, avec un produit d’appel : prévenir les élèves des fermetures du CDI, donner des informations culturelles et sur l’orientation, en programmant les tweets au fur et à mesure via Tweetdeck (ce qui allège le travail a posteriori). J’ai communiqué en début d’année via cette affiche :

J’espère dynamiser peu à peu ce compte, notamment en proposant directement son fil sur le portail E-sidoc du CDI.

En passant maintenant aux projets et aux séances pédagogiques de début d’année, je vais pouvoir parler d’une collaboration qui m’a particulièrement tenue à cœur.

Projets et séances pédagogiques

  • Escape CDI

Ce premier projet est un projet sur lequel j’ai commencé à travailler à la mi-juillet. Il s’agit d’un projet de découverte du CDI via un Escape Game, que j’ai co-construit avec une collègue de l’académie de Dijon, Sophie Gronfier, avec la participation de Sandrine Duquenne pour les aspects matériels, les tests et une learning app.

Comme ce projet fera l’objet de deux articles sur les sites académiques, l’un sur le site de Dijon, l’autre sur le site de Versailles, à la mi-octobre, je vais ici rentrer dans des détails plus spécifiques à mes séances et rajouter les liens vers les articles une fois qu’ils seront en ligne.

Je vais me contenter de lister les différentes étapes du projet et d’évoquer le déroulé de l’expérience :

  1. Fin juillet : de mon côté, début de réflexion via un Google Doc et veille sur les escape game pédagogiques. Amorce d’une trame d’énigmes à résoudre par équipes en utilisant des cotes Dewey (étape 1 à 4 de l’escape game).
  2. Fin août : avec Sophie, début de réalisation des énigmes sur Learning apps (étapes 5 et 6) + trame de la grille de scénario pédagogique (nous utilisons la grille de l’académie de Dijon).
  3. Réalisation à deux de l’escape game entièrement numérique sur Genially, inspiré par un escape game valorisé par le compte Twitter du CARDIE d’Orléans-Tours. Parallèlement, réalisation d’un Genially qui rassemble les énigmes de l’étape 5, pour que les élèves puissent les retrouver.
  4. Considérations matérielles avec Sandrine : boites ou trousses / cadenas avec des codes à trois chiffres / chokobons…
  5. Réalisation par Sophie d’une vidéo d’introduction (elle a également réalisé la vidéo en page d’accueil du Genially) qu’elle projettera en début de séance. Mon vidéoprojecteur étant éloigné de l’entrée du CDI, et ne disposant pas de tablettes, je décide pour mon Escape Game d’utiliser le matériel des élèves, de demander aux professeurs principaux de faire installer l’application Unitag sur les smartphones, et de réaliser des affiches avec la vidéo comme première étape.
  6. Le 14 septembre : tout est prêt pour l’accueil de la première classe.

Voici quelques photos de cette première séance :

Pour le déroulé des séances, voici un bref résumé :

  1. accueil des groupes à l’extérieur du CDI (présentation du lieu, rappel de quelques règles, horaires, équipes…) + annonce des consignes du jeu.
  2. entrée de la classe : installation + à nouveau quelques infos (prêt, organisation de l’espace).
  3. distribution des fiches par équipes, rappel des consignes + un point « utilisation des smartphones au CDI »
  4. les élèves lisent le premier QR-code sur la fiche (la vidéo permet alors de tester l’application et de résoudre les éventuels problèmes – connexions…) puis trouvent le premier code (une cote de livre).
  5. sur la quatrième de couverture du livre, ils trouvent le 2e code, et ainsi de suite jusqu’à l’étape 5 (on remplace la cote par un QR-code, renvoyant vers une énigme à résoudre). Une fois l’énigme résolue, les élèves doivent trouver un dernier code, caché dans le « rayon de leur équipe ». Ce code leur donne la combinaison de leur cadenas, qui libère les chokobons.
  6. fin de séance : pour ceux qui finissent en avance, accès à l’escape game entièrement numérique via un QR-code que j’ai distribué (à retrouver également sur E-sidoc).
  7. après-séance : vérifier que tous les livres ont été remis en place, préparer les trousses pour les prochaines séances.

Je reviendrai plus en détail sur ces séances dans l’article publié sur le site académique, et sur les différentes ressources, dont j’ajouterai les liens ci-dessous à la mi-octobre, une grande partie d’entre elles ayant déjà été tweetée.

  • TPE : 1ES2, 1S1 et 1S2

Je m’occupe cette année de trois classes de TPE. A la rentrée, j’ai adressé aux enseignants disciplinaires responsables de ces classes le mail suivant :

Bonjour chers collègues,
Un petit mail pour vous indiquer, qu’a priori, c’est sur mes horaires de présence que se dérouleront vos TPE. Afin de faciliter leur organisation, je vous propose de choisir tout à fait librement entre 3 types d’utilisation du CDI, et après concertation avec votre binôme, de me répondre ce que vous décidez.
1ère option : formule « indépendante »
« Tu es très gentille et le CDI est très beau, mais je pense qu’avec mon binôme et nos loulous, on va pouvoir se dépatouiller tout seuls dans une salle informatique. Par contre, si jamais tu avais un petit quelque chose pour leur rappeler comment faire une recherche et une bibliographie ce serait top, et si jamais je change d’avis ou si j’ai besoin exceptionnellement du CDI ou si le réseau du lycée tombe en rade et qu’il nous faut des livres et des articles, je t’envoie un petit mail pour te prévenir. »
2e option : formule « intermédiaire »
« Je ne vais pas avoir besoin du CDI tout le temps, mais ce serait chouette si en début de TPE, par exemple à partir de la semaine du 18 septembre, tu pouvais consacrer 4/5 séances à rappeler la base à nos loulous :
– utilisation du CDI dans le cadre des TPE
– démarche heuristique et problématique
– méthodes de travail et recherche
– citation des sources »
3e option : formule « accro au CDI »
« Nous on est des fous, on viendra toutes les semaines, soit l’un soit l’autre, sauf si tu n’es pas là, on veut bien des séances au début, comme dans la formule intermédiaire, et puis on adore les livres, les périodiques, le portail esidoc et si nous on aime, y’a pas de raison que nos loulous ils n’aiment pas aussi… bref, on se voit le … « 
Voilà, je vous laisse choisir entre les 3 formules, merci de me prévenir rapidement de ce que vous décidez pour que je puisse m’organiser !

Suite à ce mail, deux classes ont choisi la formule « accro au CDI » et une classe la formule « intermédiaire ».

Pour les trois classes, j’ai préparé depuis juin un Padlet « Boîte à outils des TPE » que je leur ai transmis :

https://padlet.com/jfiliol_pro/tpe

Dans ce Padlet, j’ai mis les textes officiels, un rappel des thèmes, un certain nombre de documents sur la problématique (merci à Sandrine Duquenne pour son Genially sur la problématique), et des idées de production.

Mais aussi mes deux présentations, que j’ai enrichies et complétées depuis l’an dernier. La première fait un rappel sur l’utilisation d’esidoc et la recherche ainsi que la citation de sources :

La seconde propose quelques outils pour s’organiser durant les TPE et travailler en groupes :

Pour les équipes « accro au CDI », j’avais même commencé à travailler sur des carnets de bord en ligne, mais ils ont préféré garder le traditionnel carnet de bord papier.

  • Arts visuels

Cette année je suis impliquée dans une collaboration à l’année avec la classe d’Arts visuels. J’ai notamment élaboré mon emploi du temps autour de cette collaboration, qui me fait intervenir auprès des élèves 1h30 par semaine.

J’ai pour l’instant assisté à trois séances :

  • métiers du cinéma
  • écriture scénaristique
  • règles typographiques du scénario

Si pour l’instant mon rôle est surtout d’épauler ma collègue d’histoire-géo dans l’organisation des séances, j’aurai en fin d’année un rôle plus actif et sur lequel évidemment je reviendrai.

Expositions

J’ai organisé durant ce mois de septembre deux expositions au CDI :

  • l’une, assez minimaliste, sur les journées du patrimoine
  • l’autre, plus conséquente, sur la journée européenne des langues, en m’appuyant sur le fait que c’est moi qui suis responsable du fonds 400 (langues) et du fonds en version originale et bilingue, dont vous trouverez l’affiche ci-dessous.

Voici en photos les deux expos, ainsi que l’espace « Nouveautés » :

Communications et lectures

  • le retour de l’E-INSTANT CDI

Pour ceux qui ne connaissent pas encore, je propose chaque semaine à l’équipe éducative du lycée une lettre de diffusion, qui donne quelques nouveautés sur e-sidoc, fait un focus sur l’actualité du CDI, et propose une veille en éducation, culture et numérique.

https://magic.piktochart.com/output/15886286-e-instant-cdi

Petite nouveauté qui la rend un peu plus agréable cette année, j’ai viré les adresses URL et je ne donne que le titre des ressources ainsi qu’un petit message explicatif sur le contenu. Le tout est cliquable évidemment pour la version en ligne.

J’ai également ajouté cette lettre de diffusion dans l’onglet « Équipe éducative » d’E-sidoc.

  • la rubrique « CDI connecté » sur E-sidoc

Autre nouveauté cette année, j’ai ajouté (après une longue négociation) une rubrique « CDI connecté » sur le portail E-sidoc du CDI, qui recense un certain nombre de ressources dont j’ai parlé plus haut (compte Twitter, escape game, sites internet, chaînes YouTube, etc.), le but étant de proposer aux élèves des ressources organisées et validées par des professeurs documentalistes.

http://0911346u.esidoc.fr/rubrique/view/id/97

L’outil d’Outils Tice

Ce mois-ci, je renvoie à la lecture d’un article, non pas d’Outils Tice, mais du site Les Outils collaboratifs.

En effet, depuis la fin du mois de juin, j’ai commencé à me pencher davantage sur l’organisation de mon calendrier et de mes activités, et si j’ai toujours eu la manie de faire des listes dans un carnet papier, j’ai commencé à sauter vraiment le pas, avec un outil que pourtant, j’avais déjà été amenée à utiliser.

Comme le rappelle Fidel Navamuel dans son article (https://outilscollaboratifs.com/2017/09/trello-la-gestion-visuelle-de-tous-vos-projets/), Trello est un outil déjà ancien. Il y a deux ou trois ans, je l’avais utilisé pour l’organisation d’un travail en équipe.

Ce qui m’a motivé à l’utiliser à nouveau c’est surtout cet article des professeurs documentalistes de Toulouse, mais aussi l’idée d’avoir un calendrier ou une liste thématique de tâches qui fonctionnent pour moi comme des penses-bêtes :

J’y met ce qui est à faire, ce qui est en cours (jaune), ce qui est fait (rouge), j’ajoute des liens vers ma veille ou vers les textes qui me tiennent à coeur. Il me manque une rubrique ? Je n’ai qu’à rajouter une carte avec une liste. J’ai fait quelque chose qui ne me resservira pas ? Je n’ai qu’à cliquer sur archiver. Je veux garder une trace d’une année sur l’autre de ce que j’ai à faire ? Je mets des étiquettes de couleur pour indiquer « fait », « à faire », « en cours », etc.

J’ai ajouté cet outil dans les suggestions pour les élèves de TPE d’outils pour le travail en groupe. Il fait partie des outils que j’ai revu le plus souvent par la suite en passant dans chaque groupe, devant Padlet, Framapad, etc, et les élèves se l’approprient très bien.

Vous voulez bazarder votre « to do list » papier ? Trello est fait pour vous !

Cet article du mois de septembre commence à être un petit peu long : je garde sous le coude lectures, expositions et autres réjouissances pour vous en reparler au mois d’octobre !

D’ici là, un bel automne à tous, et à bientôt !

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén