cinephiledoc

Blog pour cinéphiles et profs docs

Étiquette : exposition (Page 1 sur 15)

Une année Tolkien ?

En février dernier, sur le fil et quelques jours avant la fin de l’événement, je suis allée avec Sandrine Duquenne découvrir l’exposition de la Bibliothèque nationale de France consacrée à Tolkien.

Cela m’a donné envie de faire un petit point sur ce blog sur l’exposition en elle-même, et sur quelques ouvrages qui abordent l’univers ô combien foisonnant de cet auteur.

L’exposition de la BnF

Du 22 octobre 2019 au 16 février 2020, la BnF proposait une exposition d’envergure dédiée à l’œuvre Tolkien, avec 300 pièces exposées : de nombreux manuscrits et dessins originaux de Tolkien étaient présentés.

Parallèlement, une sélection de pièces d’exception issues pour la plupart des collections de la BnF fournissait un contexte pour cette création artistique et littéraire, on y retrouvait principalement des textes, des gravures et des tapisseries, le tout organisé de manière assez grandiose.

Cette exposition avait été annoncées plusieurs mois auparavant – à l’été 2019 il me semble – et elle était attendue avec impatience.

La BnF a bénéficié du soutien du troisième fils de Tolkien, Christopher, qui a grandement contribué à l’édition et à la diffusion de l’oeuvre de son père, et qui est malheureusement décédé le 16 janvier dernier.

Elle a également abondamment communiqué autour de cette exposition, en lançant notamment un site de référence dédié à la fantasy :

https://fantasy.bnf.fr/

Sur son site, à la présentation de l’exposition étaient associés plusieurs documents et ressources, notamment cette frise chronologique de la Terre du Milieu, qui a aussi été relayée sur le compte Twitter de la Bibliothèque nationale de France.

CHRONOLOGIE_Tolkien_EXE_BD

Bref, il n’est pas étonnant que cette exposition ait battu des records de fréquentation, de par sa richesse et de par la communication, d’une qualité incontestable, de la BnF.

Évidemment, la petite ombre au tableau reste que les photographies n’étaient pas autorisées pendant la visite, ce n’est donc pas par ce biais-là que le visiteur pouvait conserver un souvenir de cette plongée dans l’univers de Tolkien.

Trois lectures

  • Trésors de Tolkien, Catherine McIlwaine

Le livre le plus à même de restituer l’atmosphère de cette exposition et de donner un aperçu relativement exhaustif des pièces exposées, c’est l’ouvrage Trésors de Tolkien, de Catherine McIlwaine, publié en octobre 2018 chez Christian Bourgeois, et traduit de l’anglais par Vincent Ferré, le spécialiste français de Tolkien.

Ce petit livre, où les illustrations prédominent, présente les pièces maîtresses des archives de Tolkien, qui étaient conservées à la Bibliothèque Bodleian d’Oxford et qui ont été prêtées pour l’exposition à la BnF.

On y retrouve les illustrations réalisées par Tolkien pour le Silmarillion, le Hobbit et le Seigneur des Anneaux, des cartes, des alphabets, des manuscrits ou tapuscrits de ses différentes oeuvres, des documents plus personnels (photographies, extraits de carnets) et ses fameuses cartes de Noël – en effet, à chaque Noël il adressait une carte à ses enfants en se faisant passer pour le Père Noël.

Mes préférés ? Les cartes du Silmarillion, la maquette de jaquette du Hobbit, les lettres de feu, et toute la partie consacrée aux carte de la Terre du Milieu.

  • Tolkien et les sciences

Le deuxième livre sur lequel je voulais revenir, c’est Tolkien et les sciences, un ouvrage dirigé par Roland Lehoucq (déjà fréquenté sur ce blog pour ses ouvrages de vulgarisation autour de la science-fiction et de Star Wars), Loïc Mangin et Jean-Sébastien Steyer, et publié aux éditions Belin en octobre 2019.

C’est un livre dont la lecture m’a bien occupée entre janvier et février 2020 (avec un pic de lecture entre le 20 et le 22 février.

L’ouvrage est un pavé assez passionnant, et qui, loin de se cloisonner aux domaines strictement scientifiques, fait aussi la part belle aux sciences humaines : sociologie, philosophie, économie, politique – évidemment linguistique pour Tolkien.

Il est composé de six parties, la première étant dédiée à ces sciences humaines qui permettent la construction d’un monde. Suivent des chapitres traitant du rapport de Tolkien au temps et à l’histoire, des études de l’environnement et des milieux. Enfin, les deux dernières grandes parties s’intéressent aux personnages et au bestiaire de Tolkien.

L’ouvrage remplit parfaitement sa mission de vulgarisation scientifique et nous permet de nous intéresser, tantôt à la géologie et au climat, tantôt à la chimie, tantôt à la paléontologie…

Mes chapitres préférés ? Ceux consacrés au climat, aux questionnements sur la composition chimique de l’Anneau unique, sur la médecine, celui qui s’intéresse de près aux pieds poilus des hobbits, celui qui étudie l’évolution des peuples de la Terre du Milieu, mais aussi le chapitre consacré aux dragons. Le tout avec tableaux, schémas, et arbres phylogénétiques à l’appui.

  • Atlas illustré de Tolkien, David Day

Enfin le dernier ouvrage est le petit Atlas illustré de Tolkien, de David Day, publié en février 2020 chez Hachette Heroes.

Bien que ce livre n’ait pas été réalisé sous licence ou approuvé par les héritiers de Tolkien ou le Tolkien Estate, comme cela est précisé dès la page de titre, son approche est assez originale.

Il propose de nombreuses chronologies par tableaux, ainsi que plusieurs cartes, et plus que d’être un atlas, il fait justement la recension chronologique des événements de la Terre du Milieu, depuis la création d’Arda jusqu’au départ des porteurs d’Anneaux pour les Terres immortelles.

Pour chaque chapitres sont ainsi proposées des cartes, des généalogies et des chronologies, et c’est cela, bien plus que les illustrations et le textes, qui a retenu mon attention.

Autres références

À ces lectures récentes s’ajoutent évidemment quelques autres références que peut consulter l’amateur ou le spécialiste plus ou moins chevronné de Tolkien.

La première d’entre elles est bien-sûr le Dictionnaire Tolkien, plusieurs fois réédité et dirigé par Vincent Ferré, spécialiste déjà mentionné plus haut et faisant autorité dans ce domaine. Son ampleur est à la mesure du gigantisme de l’oeuvre à laquelle il est dédié : 60 contributeurs, 350 notices, et près de 550 pages.

Édité initialement aux éditions du CNRS, il a été réédité en septembre 2019 aux éditions Bragelonne.

Tolkien : l’encyclopédie illustrée est un autre travail réalisé par David Day (cité plus haut pour son atlas illustré) : 500 entrées alphabétiques et qui traite de tous les aspects de la Terre du Milieu :  l’histoire, la géographie, les peuples, la faune et la flore, les protagonistes. Des cartes, des arbres généalogiques, des tableaux chronologiques, illustrés de dessins originaux permettent de situer aisément événements et personnages. L’ouvrage est lui aussi paru chez Hachette Heroes en octobre 2017.

Plus ancien mais non moins indispensable, le travail de d’Édouard Kloczko, malheureusement difficile désormais à trouver à un prix abordable, L’Encyclopédie des elfes, qui permet d’aborder cet aspect de l’univers de Tolkien, avec toute sa richesse linguistique, et qui avait été publié en 2007 aux éditions du Pré aux clercs.

Enfin voici quelques titres dont j’ai déjà parlé sur ce blog et qui permettent d’élargir encore un peu plus le champ de vision :

Je ne crois pas avoir oublié un incontournable, mais si néanmoins c’était le cas, je l’ajouterai ci-dessus…

Voir, revoir, lire, relire…

Cette plongée dans l’univers de J.R.R. Tolkien m’a donné envie de pousser la curiosité un peu plus loin, notamment de revoir les films de Peter Jackson (même si les puristes n’y voient pas des adaptations fidèles du Seigneur des Anneaux, et à plus forte raison du Hobbit), et plus particulièrement le Seigneur des Anneaux, même si je commence à le connaître par coeur…

J’ai eu aussi envie de voir le biopic sur Tolkien sorti en 2019 et qui m’est passé sous le nez, là encore c’est la curiosité qui me pousse car le film est passé quelque peu inaperçu et ne semble pas avoir fait l’unanimité, ni parmi les critiques, ni parmi les héritiers de Tolkien.

Enfin, l’un de mes projets pour la fin de l’année 2020, après avoir passé toute la période de juillet 2019 à juin 2020 à lire l’ensemble des Hercule Poirot d’Agatha Christie, sera de me replonger, lentement mais sûrement, dans la lecture du Seigneur des Anneaux. J’imagine qu’entre deux autres lectures et vue la densité de l’oeuvre, cela occupera merveilleusement une partie de mon année 2020-2021, à l’issue de quoi je me lancerai dans un autre projet de lecture : les pièces historiques de Shakespeare.

D’ici là, je vous souhaite de belles échappées littéraires à vous aussi, et vous dis à très bientôt sur Cinephiledoc !

Mars 2020 : séances et animations du CDI

Voici un article un peu particulier, avec les activités menées entre le 24 février et le 20 mars.

J’ai bien conscience qu’il y aura un avant – télétravail et un après – télétravail, mais je me dis tout de même que toutes les actions préparées fin février ou au début du mois de mars ne sont pas perdues et pourront être réutilisées l’an prochain.

2 événements prévus

Pour le mois de mars, j’avais deux événements sur lesquels je m’étais plus particulièrement engagée : une journée des maths au lycée, « Einstein fête les maths », organisée avec mes collègues de maths, Marie et Christophe.

  • Einstein fête les maths

C’était un événement que nous préparions depuis le début de l’année, motivés par nos échanges, notamment sur Twitter, autour de la vulgarisation scientifique et des jeux.

Étaient prévus notamment des conférences et des ateliers, une installation d’exposition devant le CDI, une mise à disposition de ressources dans le CDI ainsi qu’une incitation à découvrir (ou redécouvrir) le fonds de jeux, que je me préparais à enrichir pour l’occasion (la commande était passée).

La semaine du 6 mars, nous avions donc commencé à tout installer et à communiquer sur cette journée.

J’avais trouvé une exposition téléchargeable en PDF, « Voyages en mathématiques », que la secrétaire du lycée, Isabelle, avait accepté de m’imprimer en A3 couleurs, j’avais aussi installé une sélection maths au CDI.

Pour l’occasion, j’avais également proposé à mes collègues un E-INSTANT CDI spécial maths :

Nous étions donc fin prêts pour fêter les maths le 19 mars… nous serons fin prêts pour les fêter à nouveau l’an prochain, et encore mieux !

  • Semaine de la presse

Comme tous les ans, je commence à préparer ma semaine de la presse au moment des inscriptions, en janvier. J’envoie à ce moment un premier mail sur la liste de diffusion du lycée (vous pourrez retrouver le détail de ce mail dans l’article de janvier).

Au retour des vacances de février, je prépare la semaine avec un peu plus d’assiduité, une deuxième communication, avec là encore un E-INSTANT CDI dédié :

Je surveille les demandes des collègues, je guette les codes d’accès du CLEMI, j’attends les colis avec les périodiques.

Cette année, j’avais dans l’idée de proposer quelque chose de très visuel aux élèves, et j’avais été influencée en cela par la lecture de la thèse de Bénédicte Langlois en décembre sur l’éducation à l’image.

Je mets ici le lien vers la thèse de Bénédicte : http://www.theses.fr/s82018

Bref, j’avais envie de proposer quelque chose qui à la fois réponde au thème de la SPME de cette année, « L’information sans frontières ? » et fasse honneur à la photographie d’actualité.

C’est pourquoi, avec Floriane, nous avons proposé l’installation suivante, en utilisant les photographies mises à disposition sur le site de l’AFP :

J’ai reçu le premier carton de périodique le vendredi 13 mars… trop juste pour le mettre à disposition !

Pour maintenir, du moins à distance, cette semaine de la presse, j’ai proposé le 16 mars sur la page d’accueil du portail E-SIDOC la présentation suivante :

J’ai aussi proposé aux enseignants de maintenir des séances à distance en utilisant l’ENT du lycée…

Autres valorisations

Pour cette fin février – début mars, voici les actions que nous avons mises en place.

  • Nouveautés 

Nous avons reçu 3 cartons de commandes entre fin février et début mars, et nous avons commencé à les mettre en valeur. Il s’agissait principalement de mangas et de bandes-dessinées, mais aussi de quelques romans récents et quelques documentaires, ainsi que des suggestions de romans en VO pour répondre à la demande d’une collègue d’anglais.

  • Mangas. Prix manga Sensei (présentoir roulant)

Floriane a passé une commande de mangas qui a remplacé la sélection proposée en bandes-dessinées pour l’année de la BD :

  • Journée internationale du droit des femmes

Pour « habiller » mon rayon histoire-géo et remplacer l’exposition Saint Valentin, j’ai proposé fin février une sélection autour des femmes dans l’histoire :

Cette exposition fait écho à celle proposée devant le rayon Arts suite au décès de l’illustratrice Claire Bretécher, et qui met à l’honneur les femmes illustratrices

  • Claire Bretécher / Les filles qui dessinent
  • Espionnage James Bond (recyclage expo Espionnage) 

Ces derniers mois, Floriane avait proposé une sélection sur l’espionnage. Nous pensions profiter de la sortie du dernier James Bond au mois d’avril pour recycler cette exposition. La sortie a été décalée, mais nous avons quand même acheté quelques bandes-dessinées…

  • Virginia Woolf

Floriane a proposé d’imprimer sur la porte du CDI le calendrier mensuel (Les bas bleus) proposé par MikanKey sur Instagram, nous en sommes au cinquième mois et après Jane Austen au mois d’octobre et Sagan au mois de novembre, Christine de Pisan pour le mois de décembre et Agatha Christie pour le mois de janvier, la Comtesse de Ségur pour le mois de février, nous en sommes maintenant à Virginia Woolf pour mars.

Voici les deux affiches proposées :

J’ai adoré proposer ces affiches et cette sélection, car même si nous n’avons pas un fonds conséquent sur Virginia Woolf, j’ai élargi la sélection à Londres et à la littérature britannique :

  • Stendhal

Pour remplacer la sélection sur Racine que j’avais installée au mois de janvier, j’ai choisi de poursuivre sur les textes imposés de français, avec une valorisation autour de Stendhal, Le Rouge et le Noir et les témoins du dix-neuvième siècle.

Comme pour Racine, trois affiches :

et une sélection de ressources :

  • Puzzles et jeux

Je l’ai dit, pour préparer la journée « Einstein fête les maths », j’avais commandé de nouveaux jeux. Les élèves ont pu commencer à les découvrir début mars. Le puzzle, quant à lui, n’a pas beaucoup avancé, il restera donc en place pendant un certain temps…

Gestion : travaux en cours

  • nous attendions toujours à la mi-mars le nouveau kiosque ONISEP demandé début février
  • nous étions également en discussion avec ma gestionnaire pour changer le portique antivol du CDI
  • nous avions cependant fini de cataloguer toutes nos nouveautés et pour anticiper les événements de mi-mars, j’avais fait pas mal d’archivage en réserve…

Séances : quelques ébauches…

Avant le 13 mars, voici un petit point sur les projets qui étaient en cours et ceux qui étaient en préparation…

  • HGGSP : sur 3 classes, deux ont lancé leurs rédactions de revues de presse sur l’ENT et leurs passages à l’oral. Les élèves ont déposé des travaux notamment sur l’emballement médiatique en janvier autour de la World War III (un travail superbe), sur le tourisme entre les deux Corée… La troisième classe était sur le point de démarrer.
  • SNT : je devais intervenir dans une classe pour démarrer le travail sur les réseaux sociaux le 17 mars. Pour les 3 autres classes avec lesquelles je suis sensée travailler, les séances devaient avoir lieu un peu plus tard, je croise les doigts.
  • EMC : j’interviens toujours avec mon collègue d’histoire-géo auprès d’une de ses classes de premières. Je lui ai demandé si l’on pouvait adapter les séances au contexte, j’attends son retour.
  • Anglais : j’avais commencé à travailler avec une collègue sur un support pour parler du circuit de l’information et de l’emballement médiatique. Là encore, je vais essayer d’adapter la séance pour du distanciel.

Réunions, formations…

  • les 24 et 25 février, j’ai co-animé avec Émilie Baille notre première session du stage « Jouer au CDI… du jeu de société à l’escape game » à Marly-Le-Roi
  • le 2 mars, j’ai assisté à une réunion de bassin vraiment intéressante sur l’oral au lycée René Cassin d’Arpajon, avec une comédienne comme intervenante
  • les 12 et 13 mars, je devais animer à Lille le séminaire des IAN Documentation à l’École Supérieure de Journalisme, la réunion a été transformée en visio-conférence d’une journée
  • le 13 mars j’ai donc assisté à un conseil pédagogique réuni pour l’organisation de la continuité pédagogique au lycée
  • le 16 mars j’avais une formation de formateurs qui a été annulée

et donc…

Depuis le 14 mars…

Comme à l’origine, notre cheffe d’établissement nous avait indiqué que les cours étaient annulés mais le lycée ouvert au personnel, j’ai proposé la chose suivante :

Comme indiqué dans le mail, j’avais proposé un Genial.ly avec quelques ressources, et qui prenait la forme suivante :

Comme les consignes ont rapidement été modifiées, nous avons adressé, Floriane et moi-même, le message suivant à notre direction :

J’ai donc depuis samedi 14 mars :

  • créé un groupe « Salle des profs Einstein » sur Whatsapp, qui regroupe une quarantaine d’enseignants du lycée. Le groupe est très convivial et animé et je me félicite de cette création, qui m’a été inspirée par ma copine Catherine Besse, profdoc dans le Val d’Oise. J’y poste des ressources, des infos, des conseils de lecture entre autres.

Pourquoi Whatsapp et pas Télégramme ou Signal ? Parce qu’un certain nombre de mes collègues étaient déjà présents sur Whatsapp, tout simplement. Je n’ai absolument pas imposé l’utilisation de ce groupe, j’ai ajouté quelques personnes qui en ont ajouté d’autres.

  • envoyé des mails aux profs avec lesquels j’avais des projets et des séances pour assurer la continuité de ces actions.

Concernant certains projets, j’ai adapté les contenus à des séances à distance en créant des blogs sur l’ENT, et en faisant le suivi de ceux qui existaient déjà, j’ai aussi fait des propositions dont j’attends les retours… Je reviendrai sur l’adaptation de ces séances et sur les autres projets construits durant cette période dans un prochain article.

  • publié une info « semaine de la presse » sur le portail E-SIDOC du CDI
  • avancé avec Floriane dans le bilan d’activités du CDI et travaillé sur l’architecture du nouvel E-SIDOC
  • créé un blog CDI sur l’ENT
  • répondu aux questions de mes collègues sur Whatsapp ou par téléphone pour, entre autres, partager des documents sur l’ENT, créer un blog sur l’ENT, utiliser un Google Form, utiliser les signets sur Twitter, ajouter des flux sur Inoreader…

Mais ce sur quoi je voulais avancer pendant cette période, c’est sur l’évaluation de mes compétences du CRCN dans PIX.

CRCN et PIX

Je reprends les infos publiées sur Éduscol :

Les ministères chargés de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation ont élaboré un cadre de référence des compétences numériques (CRCN), inspiré du cadre européen (DIGCOMP) et valable de l’école primaire à l’université. (…)

Le cadre de référence est entré en vigueur depuis la rentrée scolaire 2019.

Suite à cette entrée en vigueur et à la publication de ressources d’accompagnement sur Éduscol, je me suis dit que cela ne me ferait pas de mal d’aller bidouiller un peu dans PIX, auquel j’ai accès dans mon ENT.

Fin janvier, j’avais dans l’idée de commencer à travailler là-dessus, et quand j’ai vu notamment les documents publiés par Guillaume Allemann sur le site des profs docs de Guyane, l’article de Doc pour Docs et la présentation réalisée par Magali Lesince dans le cadre des TraAM Documentation sur le CRCN, cela a achevé de me convaincre.

Vous trouverez donc ici, à intervalles réguliers, et quand j’aurai le temps de me pencher dessus, ma progression dans PIX.

Pour l’instant j’ai surtout travaillé sur le domaine 1, Information et données, et le domaine 2, Communication et collaboration.

Pour le domaine 1, le plus facile évidemment pour nous en tant que profs docs, c’est la compétence Mener une recherche et une veille d’information, je suis vite arrivée au niveau 5 :


Les compétences Gérer des données, et Traiter des données, sont plus difficiles selon moi, enfin ça n’engage que moi, je ne suis pas une pro des tableurs et pour l’instant j’ai atteint le niveau 3 :

Concernant le niveau 2, pour l’instant j’ai réussi à atteindre le niveau 5 dans deux des quatre compétences : Partager et publier et S’insérer dans le monde numérique.

Il me reste Interagir et Collaborer.

Globalement je trouve la plateforme agréable et intuitive, on se prend vite au jeu et on essaye coûte que coûte de trouver les réponses aux questions, et cela permet de voir assez facilement comment nos séances en EMI peuvent permettre d’évaluer certaines des compétences des élèves. Après, sur certains domaines et certaines compétences, les questions deviennent rapidement assez ardues…

Je vous tiendrai au courant au fur à mesure de ma progression.

D’ici là je vous souhaite bon courage, prenez soin de vous, et à bientôt sur Cinephiledoc !

Février 2020 : séances et animations du CDI

Voici le compte-rendu des activités menées au CDI et en dehors entre le 27 janvier et le 21 février.

Si j’ai choisi de profiter des vacances d’hiver pour publier cet article un peu en décalé par rapport aux vacances de ma zone, c’est à la fois pour équilibrer les articles et pour m’attarder un peu plus sur une petite escapade que j’ai faite entre le 7 et le 14 février.

Valorisation du fonds et animations

Je liste ici, à cheval sur deux mois, les quelques changements dans les expositions installées au CDI.

Depuis le mois de janvier, ce qui est resté :

  • l’exposition Albert Camus, qui était suffisamment conséquente pour ne pas être retirée après seulement deux semaines ;
  • la nuit de la lecture, mise en place avec Floriane, qui est restée installée jusqu’au 3 février
  • la mini-expo Star Wars (de mon côté) et la mini-expo Espions pour Floriane

Les expositions que nous avons progressivement remplacées sont donc : celle sur les années folles (1920-2020), la sélection sur Montesquieu et celle sur Agatha Christie.

Saint Valentin

Pour remplacer les années folles, j’ai installé une exposition Saint Valentin devant le rayon histoire-géo. L’emplacement peut paraître curieux, mais nous avons choisi de laisser la table de l’entrée à disposition pour le printemps des poètes, et le « coin » Camus disponible pour une future sélection.

C’est donc à cet endroit que j’ai proposé une petite affiche Genial.ly (qui n’a pas encore été publiée sur E-SIDOC en raison de la mise à jour du portail) :

et une sélection de documentaires et de fictions, ainsi que le manuel de la série Sex Education, téléchargé en format PDF et imprimé :

À cette sélection, j’ai associé à l’entrée du CDI un mur d’expressions, sur lequel les élèves sont invités à participer… pour l’instant avec beaucoup moins de succès que la série de Netflix !

Sélection Racine

Pour remplacer (enfin) la sélection sur Montesquieu que j’avais installée au mois de décembre – j’avais eu quelques difficultés à trouver des ressources intéressantes – j’ai choisi de poursuivre sur les textes imposés de français, avec une valorisation autour de Racine, Phèdre, la tragédie, le théâtre et le dix-septième siècle.

Cela m’a donné un peu plus d’inspiration tant au niveau de l’enrobage, avec trois affiches :

que des ressources sélectionnées :

Je n’ai pas encore comptabilisé le nombre d’auteurs de français sur lesquels j’ai fait des focus… si je me souviens bien : Baudelaire, Montaigne, Montesquieu et maintenant Racine, j’ai encore de quoi tenir jusqu’à la fin de l’année avec entre autres Hugo, Molière, Beaumarchais, Stendhal ou encore Yourcenar.

Sélection Année de la BD

À l’occasion de l’année de la bande-dessinée, nous avons proposé une petite sélection de classiques et de dernières parutions :

Mini sélection sur les 75 ans de la libération d’Auschwitz

J’avais installé dans le rayon histoire un tout petit coin dédié aux 30 ans de la chute du Mur de Berlin. Comme ce petit espace se fondait vraiment dans le décor, je n’y ai presque plus pensé. Étant donné que je pense faire un gros focus historique au mois de mai-juin sur la seconde guerre mondiale, j’ai juste voulu marquer le coup avec un visuel cliquable (à ajouter, là encore, sur E-SIDOC)

et deux ou trois ressources :

Sélection Comtesse de Ségur

Floriane a proposé d’imprimer sur la porte du CDI le calendrier mensuel (Les bas bleus) proposé par MikanKey sur Instagram, nous en sommes au cinquième mois et après Jane Austen au mois d’octobre et Sagan au mois de novembre, Christine de Pisan pour le mois de décembre et Agatha Christie pour le mois de janvier, nous sommes passées à la Comtesse de Ségur pour le mois de février.

Voici les deux affiches réalisées :

Concernant la sélection thématique, nous n’avions pas beaucoup de documents à proposer aux élèves, nous avons donc élargi la sélection au Paris du dix-neuvième siècle :

D’un puzzle à l’autre…

Le 31 janvier, après presque deux mois d’efforts, les élèves ont enfin réussi à terminer le puzzle sur le Sacre de Napoléon ! Floriane m’ayant proposé de marquer le coup, j’ai pris quelques photos de l’avancée progressive du puzzle :

  • 6 décembre :

  • mi janvier :

  • 30 janvier :

  • 31 janvier :

J’ai réutilisé un visuel de Piktochart pour féliciter les élèves et annoncer le puzzle suivant :

J’ai aussi glané (grâce à @_Doctoctoc sur Twitter) l’idée d’associer au puzzle des documentaires sur ce qu’il représente. Le temps que les élèves savourent le puzzle terminé, je leur ai proposé une petite sélection d’ouvrages :

Quant au nouveau, il a été installé comme promis le mardi 4 février.

Gestion et affichage

  • Visuel BCDI hébergé

Pendant les deux semaines entre l’article du mois de janvier et les vacances, j’ai voulu informer la collègue qui travaille d’habitude avec moi au CDI et qui est en arrêt maladie depuis le mois de septembre, du changement d’hébergement de BCDI.

J’ai donc réalisé sur Canva le visuel suivant :

ceci afin d’expliquer les changements le plus clairement possible.

  • Visuel nouvel E-SIDOC

De la même manière, afin d’inciter les collègues à aller le découvrir, j’ai préparé et affiché en salle des professeurs le visuel suivant sur la nouvelle version d’E-SIDOC, visuel que je leur ai également envoyé par mail dans ma lettre de diffusion hebdomadaire.

  • Surinformation sur la porte du CDI

Je ne pense pas avoir déjà parlé de la porte du CDI, sur laquelle il y a beaucoup de choses affichées, et que les élèves ne lisent pas forcément…

Sur cette photo, on peut voir la porte de droite, mais je peux vous assurer que la porte de gauche était tout autant envahie (un peu comme les papiers au dessus des ordinateurs, pour ceux qui s’en souviennent, que j’ai remplacés par un mémo plastifié à côté de chaque poste élève).

AVANT

Sur la porte de gauche, il y avait donc : les horaires du CDI et une pancarte ouvert / fermé, le règlement du CDI, celui de l’espace jeux, la Dewey, les droits du lecteur, les conditions de prêt et une affiche sur la gratuité dans les musées.

Sur la porte de droite, un tableau blanc sur lequel on indique les fermetures exceptionnelles, l’affiche sur les conditions d’accès en cas d’affluence, des affiches de citations.

Sur le deuxième tableau blanc, accroché au mur, le calendrier mensuel.

APRÈS

Du coup après nettoyage, j’ai refait les affiches sur les conditions de prêt et la gratuité dans les musées pour les rendre plus lisibles :

J’ai retiré les affiches de citations que j’ai transvasées dans les vitrines.

Cela permet de récupérer complètement le premier tableau blanc. Pour le deuxième, j’ai juste laissé une affiche « événement » (celle du puzzle) et le calendrier mensuel proposé par Floriane.

Nous avons également co-réalisé l’affiche ci-dessous, une affiche de présentation générale du CDI :

Séances

Très peu de séances dont je puisse faire le compte-rendu ce mois-ci, à part deux séances d’introduction d’un projet en Histoire-géo géopolitique science politique.

En effet, suite aux épidémies diverses et variées et au blocage des E3C, mes séances ont été reportées à des périodes plus clémentes…

Je vais donc présenter rapidement le projet (non finalisé) de HGGSP.

Il s’agit de faire réaliser aux élèves de cette spécialité une revue de presse sur des sujets d’actualités.

Voici les consignes qui ont été données aux élèves :

Chaque semaine, deux élèves doivent choisir l’un des sujets d’actualité proposés sur le blog par Mme Millo et Mme Filiol. Ils doivent réaliser en 15 jours une revue de presse à présenter à l’oral en classe et à publier sous la forme d’un article de blog.

Qu’est-ce qu’une revue de presse ?

Une revue de presse permet à un journaliste de montrer des articles venant de plusieurs journaux différents.
On peut voir tout de suite l’essentiel de l’information. C’est une sorte de tri de l’important à savoir et donc à retenir.
La présentation à l’oral et sur le blog
​Les deux élèves doivent sélectionner une ou deux sources sur le sujet choisi (presse papier, presse en ligne, vidéos, podcasts, boîte à outil proposée par Mme Filiol) pour constituer leur revue de presse.

La revue de presse doit obligatoirement comporter :

  • une présentation du sujet / localisation
  • contexte ou historique
  • acteurs
  • enjeux
  • sources (expliquer le choix de vos sources et leur intérêt)

La publication sur le blog

Sur l’ENT du lycée, allez dans « applications » puis sur l’outil blog. Cliquez sur le blog « HGGSP Surveiller l’actualité » et ajouter un article (votre revue de presse).

L’oral

Les élèves doivent parler environ 3 minutes chacun maximum.

Les élèves se sont positionnés sur plusieurs sujets : le Brexit, le procès Weinstein, les relations États-Unis / Iran… Je scrute donc d’autant plus l’actualité, et j’enrichis le blog, en attendant que les élèves postent leurs articles, en leur mettant à disposition cette présentation cliquable :

Ou en leur signalant telle ou telle ressources pour les différents sujets traités :

Guyane

Enfin pour conclure avec cet article de février, voici une petite aparté mi-professionnelle mi personnelle sur le séjour que j’ai effectué en Guyane entre le 7 et le 13 février.

À la base, je devais me rendre en Guyane pour un séminaire qui n’a malheureusement pas pu avoir lieu. Perrine, professeure documentaliste avec laquelle j’ai déjà eu l’occasion de travailler (notamment sur un projet mené l’an dernier dont vous trouverez le détail ici) a tout de même accepté de m’accueillir.

J’ai donc passé de très agréables vacances, entrecoupées de temps professionnels, où j’ai pu :

  • co-animer avec Perrine une formation à destination des professeurs documentalistes de lycées notamment sur les nouveaux programmes et enseignements, avec beaucoup de SNT :

  • voir en vrai à quoi ressemble le lycée Léon Gontran Damas de Rémire-Montjoly et le CDI de Perrine :
  • rencontrer (enfin !) l’équipe des TraAM Documentation de Guyane durant une matinée
  • assister au séminaire des IAN de Guyane et y intervenir pour présenter Édubase, la plateforme Lumni et les comptes Twitter disciplinaires @eduscol_…

Je suis revenue avec des images plein la tête et je vous en partage quelques-unes ci-dessous :

Encore un immense merci à Perrine !

Bon dépaysement et à très bientôt sur Cinéphiledoc !

Janvier 2020 : séances et animations du CDI

Je profite de ce compte-rendu des activités du CDI entre le 6 et le 24 janvier pour vous réitérer mes vœux de bonne année 2020.

J’en profite également pour vous donner les dates (approximatives) de publication des prochains articles :

  • article cinéphile de février : 6 février
  • article profdoc de février : aux alentours du 21 février
  • article cinéphile de mars : 5 mars

J’ai établi ce petit calendrier afin d’équilibrer et d’échelonner les publications, et afin qu’après la publication d’un article, le suivant n’arrive pas trop vite.

Pour cet article, je vais revenir principalement sur deux actions qui ont constitué l’essentiel de mes activités du mois.

La première est la valorisation du fonds, avec la réorganisation des expositions proposées aux élèves ; la seconde est un compte-rendu des séances menées en SNT (Sciences du Numérique et Technologie) pour les axes « Web » et « Réseaux sociaux » du programme.

Enfin je reviendrai rapidement sur mes autres activités de ce mois-ci (gestion, communication, réunions).

Valorisation du fonds

Pour ce début, je travaille toujours avec Floriane au CDI et, si nous avons laissé en place quelques expositions installées au mois de décembre, nous avons pu en proposer de nouvelles dès la rentrée.

Initiatives individuelles

J’indique ici en premier les expositions que j’ai installées, simplement pour respecter l’ordre chronologique de leur installation.

  • Star Wars

Je commence donc par un petit retour en arrière avec la mini exposition Star Wars, installée la dernière semaine avant les vacances de Noël, à l’occasion de la sortie de l’épisode IX :

Pour cette mini-exposition, je commence à bénéficier d’un fonds assez sympathique, fait d’ouvrages de vulgarisation issus des différents rayons documentaires. J’aurais pu leur associer les revues et livres que j’ai pu accumuler chez moi à titre personnel, mais j’avoue que je n’en ai pas pris le temps.

En revanche, j’ai, comme à mon habitude, proposé une présentation cliquable que j’ai mis à disposition des élèves en page d’accueil d’E-SIDOC :

  • Exposition Albert Camus

Pour remplacer l’exposition consacrée aux « Histoires de livres et d’interdits », assez conséquente, et installée au mois de décembre au CDI, j’ai fouillé dans les événements et les commémorations prévues en 2020.

Je voulais quelque chose qui parle suffisamment aux élèves mais qui soit aussi transversal et qui puisse concerner plusieurs disciplines. Avec Camus, je couvre aussi bien la littérature, la philosophie, l’histoire, le tout avec une figure à même de susciter l’admiration et la curiosité.

Pour remplacer les visuels sur la censure, les ouvrages ayant été interdits, j’ai choisi trois visuels :

  • un visuel de présentation avec dates et citation :

  • un visuel exclusivement biographique avec des citations issues de ses œuvres principales

  • enfin un visuel présentant les événements majeurs de la vie de Camus et ses contemporains (sans toutefois explorer les ruptures, les brouilles ou les réconciliations éventuelles)

L’ensemble de ces visuels a été réalisé sur Canva, et j’ai cherché, comme pour les visuels de l’exposition précédente, à avoir une sorte de cohérence graphique entre chacun d’eux.

L’exposition une fois installée rassemble des œuvres de Camus (philosophie, romans et pièces de théâtre), des biographies des ouvrages de ses contemporains (Sartre, Beauvoir, Malraux, René Char) et des documentaires d’histoire (principalement Résistance et Guerre d’Algérie).

Initiatives conjointes

Je présente ci-dessous les initiatives réalisées avec Floriane, et où je me suis investie à divers degrés.

  • Nuit de la lecture 2020

Inspirée par un visuel relayé sur son compte Twitter par Perrine Chambaud, Floriane a proposé un visuel avec un test de lecture à cocher.

Ci-dessous le tweet de Perrine :

Je lui ai proposé de mettre en valeur des fictions (ou des documentaires) où le livre est en quelque sorte un héros, et où la lecture ressemble à une aventure.

Je rajouterai ici son visuel, si elle en fait le relai sur son compte Twitter.

Nous avons réalisé quatre marques-pages chacune pour cette exposition, là encore avec des citations valorisant la lecture, je poste ci-dessous les miens :

Voilà ce que donne l’exposition une fois installée :

  • Agatha Christie

Floriane a proposé d’imprimer sur la porte du CDI le calendrier mensuel (Les bas bleus) proposé par MikanKey sur Instagram, nous en sommes au quatrième mois et après Jane Austen au mois d’octobre et Sagan au mois de novembre, Christine de Pisan pour le mois de décembre, nous sommes passées avec soulagement à Agatha Christie pour le mois de janvier.

Comme d’habitude, j’ai proposé une sélection de ressources avec deux visuels réalisés sur Genial.ly, l’un avec citations, l’autre envoyant vers des ressources (dont le parcours Crime Scene réalisé avec Sandrine Duquenne) :

  • Puzzle du CDI : le Sacre de Napoléon n’en finit pas

Installé début décembre, ce puzzle pose quelques difficultés aux élèves. S’ils sont très tenaces et n’abandonnent pas, ils n’hésitent pas à nous faire remarquer que le tableau de David est bien plus difficile que le précédent puzzle avec les personnages de l’univers de Harry Potter.

Pédagogie : séances en SNT

Depuis le mois novembre, je me suis investie à divers degrés dans le programme de SNT auprès de plusieurs classes. Je peux désormais vous proposer un premier compte-rendu de ces séances.

  • Séances « Web » : Secondes 2 et Secondes 3

Pour ces deux classes, ce sont mes collègues de SVT (surnommées Science girls) qui interviennent.

Les deux classes sont venues au CDI pour effectuer des recherches sur différentes thématiques liées au web : bienfaits et risques, impacts environnementaux, cyberattaques, info et intox, cybersécurité, données personnelles.

Pour ces deux classes, j’ai pu présenter aux élèves le portail E-SIDOC et les accompagner dans leurs recherches.

Pour l’une des deux classes, dont le support de présentation était un site en HTML, j’ai assisté à leurs présentations orales et j’ai pu co-évaluer ces présentations.

  • Séquence « Réseaux sociaux » : les deux premières classes

Pour l’axe « Réseaux sociaux » du programme, j’interviens de manière bien plus conséquente.

À partir du scénario que j’ai co-construit avec un collègue de physique-chimie, Floriane ou moi-même allons intervenir auprès de huit des douze classes de secondes du lycée.

Voilà comment la séquence a été organisée avec les Secondes 1 et les Secondes 10 :

  1. une séance de deux heures en classe entière, durant laquelle on alterne les temps de présentation et les mises en activités. Avec les élèves, je fais un aperçu historique et un point de vocabulaire sur les réseaux sociaux. Ils réalisent une frise chronologique sur l’ENT et participent à un sondage de pratiques. Durant cette séance, ils se voient également attribuer un réseau social à présenter par groupes de quatre, leur présentation devant reprendre la forme visuelle de ce réseau.
  2. une séance de deux heures en demi-groupe sur les graphes – pour cette séance d’activité, c’est mon collègue de physique-chjimie qui intervient
  3. une séance de deux heures en classe entière : les élèves présentent à l’oral leurs réseaux sociaux. Suit un travail en autonomie, via un Google Form, sur le partage de l’information sur les réseaux sociaux et sur les fake news.
  4. enfin une séance de deux heures en demi-groupe sur vie privée, données personnelles et cyber-harcèlement : les élèves doivent réaliser une affiche de sensibilisation au cyber-harcèlement.

Pour la première séance, j’utilise un support de présentation sur Genial.ly :

ainsi qu’une fiche distribuée aux élèves et réalisée sur Canva. Cette dernière peut sembler assez rudimentaire, mais elle n’a pour but que de permettre aux élèves de conserver une trace de la séance :

Pour la quatrième séance, nous avions à l’origine prévu avec mon collègue une étude de cas, et une réalisation de l’affiche sous forme papier en 30 mn par demi-groupe.

Entre les deux classes, je l’ai convaincu d’opter pour une réalisation sous forme numérique en une heure sur Canva, en créant un compte pour le CDI et en proposant aux élèves le tutoriel suivant, qui reprend, pour des raisons de cohérence, le même modèle que le support de cours de la séance 1.

Cette modalité de travail permet une réalisation beaucoup plus rapide de la part des élèves, un rendu plus « léché » et un suivi en temps réel de leur production.

Voici un exemple d’affiche :

Les affiches réalisées ont été exposées dans le hall devant le CDI à l’occasion de la journée de protection des données (28/01) et du safer internet day (qui tombe pour nous pendant les vacances, mais la proximité des deux dates permettait de laisser l’exposition en place.

Je vais être amenée, pour les séquences « Réseaux sociaux » avec les autres classes, à modifier légèrement le contenu et la forme des séances, certains collègues faisant se suivre les deux heures en classe entière, certains souhaitant travailler sur une thématique autre que celle des fake news.

J’ai donc réalisé, pour la séquence sous sa forme originelle, un compte-rendu formalisé et en images, qui donne un aperçu des différentes activités menées avec les élèves :

J’ai réutilisé une partie de ce travail, l’ai enrichi et précisé afin de le présenter le 23 janvier en réunion à mes collègues professeurs documentalistes du bassin :

Autres activités

Voici les autres activités (gestion, communication, réunions), au lycée ou à l’extérieur, du 6 au 24 janvier.

Gestion

  • réabonnement à BCDI/E-SIDOC (Sol Doc +) et hébergement de la base. Après beaucoup d’hésitations, je me suis laissée convaincre par ce réabonnement avec hébergement. La procédure a été relativement simple, et la perspective de ne plus avoir à faire de sauvegardes, de mises à jour et de ne plus dépendre d’un référent numérique pour tout et n’importe quoi me plait beaucoup, pour l’instant.
  • archivage et désherbage. J’ai fait un gros rangement dans la réserve du CDI, préparé des boites à archives pour les périodiques des mois à venir et j’en ai profité pour désherber quelques vieilleries qui trainaient depuis un moment, des vieux manuels, des ouvrages en arts et en anglais version originale.

Communication

  • inscriptions à la semaine de la presse et communication aux équipes. J’ai recyclé ma présentation de l’an dernier pour présenter la semaine de la presse aux collègues et inciter ces derniers à y participer :

  • E-INSTANT CDI, encore et toujours, tous les vendredis (ou presque). J’avais oublié dans mon article de décembre d’indiquer que je fais de temps en temps (et surtout pour les périodes de vacances), des numéros hors-série de ma lettre de diffusion. Voici donc le numéro réalisé pour les fêtes :

https://create.piktochart.com/output/43313778-e-instant-cdi-hs-hiver-2019

Concernant l’E-INSTANT, outre la présentation via Piktochart, je profite du mail adressé aux collègue pour y indiquer les informations du CDI et pour les inciter également à nous rendre visite.

Voici un exemple avec le mail envoyé le 17 janvier :

Voici l’E-INSTANT CDI n°15 de l’année 2019-2020 de la semaine du 20 au 25 janvier.
Pour info : en raison de la réunion de bassin des professeurs documentalistes, le CDI sera fermé jeudi 23 janvier après-midi.

Pour rappel :

– adresse personnalisée pour faire vos demandes de spécimens auprès du GIDEC :
https://gidec-gecri.fr/IdProf/
– petit aide-mémoire pour les manuels numériques au lycée
https://view.genial.ly/5d82803a5378ee0f6290d086

E-INSTANT CDI n°15

Au menu cette semaine :

Présentation de la semaine de la presse 2020
https://view.genial.ly/5e173c4d9e64014072918631

– au CDI :

– sélection consacrée à la Nuit de la lecture avec un petit défi proposé par Floriane, une sélection d’ouvrages et des marques-pages thématiques

– expositions au CDI : Albert Camus à l’occasion des 60 ans de sa disparition, les années folles (1920 pour commencer 2020), exposition Star Wars et exposition Agatha Christie, et le puzzle : le Sacre de Napoléon de David.

– à partir du 23 janvier, devant le CDI : dans le cadre de la journée de protection des données (28 janvier) les élèves de 2ndes1 et de 2ndes10 exposent leurs affiches de sensibilisation au cyber-harcèlement réalisées en SNT

– côté éducation :
Focus Semaine Maths et numérique

Lettre Edu_Num EPS : génération 2024, événements olympiques et ressources

– côté culture :

Le nouveau site de la BnF : « Fantasy : retour aux sources »
Les dossiers déclassifiés de la seconde guerre mondiale mis à disposition par les archives nationales

– côté numérique :

Série d’articles de la Revue des médias (INA) « La justice sous l’oeil des médias »

À découvrir ici, avec d’autres infos :
https://create.piktochart.com/output/15886286-e-instant-cdi

Et à retrouver sur e-sidoc, dans l’onglet « équipe éducative », avec quelques anciens numéros :
http://0911346u.esidoc.fr/rubrique/view/id/43

Vous pouvez retrouver toutes les ressources des numéros précédents (2018-2019) : https://docs.google.com/document/d/1oCdtsdq_Thw1URGINYsOoCOAR2xwgo3Dz8QC6TOxt3I/edit?usp=sharing
Et les ressources 2019-2020 qui seront ajoutées au fur à mesure sur ce document :
https://docs.google.com/document/d/1ztu69Wt2VXFxwm8PK3ifYvuFdA-dqlOizq8G3mlXES0/edit?usp=sharing

Bon courage à tous et bon week-end,

Réunions et autres réjouissances

Ce mois-ci j’ai assisté et / ou participé aux activités suivantes :

  • 20 janvier : le matin j’ai assisté à l’escape game réalisé par mes copines « science girls » de SVT sur Game of Thrones avec une classe de Seconde. L’après-midi était consacré à un temps de travail pour les séances « Réseaux sociaux » avec une collègue de maths
  • 21 janvier : formation de formateurs à Marly-Le-Roi
  • 23 janvier : comme indiqué plus haut, réunion des professeurs documentalistes du bassin d’Étampes.

Dans les autres activités, j’ai aussi publié sur le site de LudoDOC deux articles de Bénédicte sur la lecture :

Voilà pour ces activités de janvier, je vous souhaite encore tout le meilleur pour cette année 2020 et vous dis à très bientôt sur Cinephiledoc !

 

Décembre 2019 : séances et animations du CDI

Cet article couvre les activités du 25 novembre au 17 décembre, avec un changement complet des expositions proposées au CDI, quelques séances pédagogiques et la participation à des événements à l’extérieur du lycée.

Valorisation du fonds

Pour faire suite aux expositions thématiques consacrées à la fantasy, à la lutte contre les violences faites aux femmes et à la première guerre mondiale, nous avons, avec Floriane, proposé plusieurs installations pour le mois de décembre.

Calendrier d’avant les vacances

Traditionnellement depuis maintenant trois ans, je propose un calendrier de l’avent à la fois physique et numérique au CDI.

J’ai profité qu’une grille d’exposition avait été retirée juste à l’entrée du CDI pour installer le calendrier physique à cet emplacement, bien plus visible du coup que les emplacements choisis les années précédentes.

À ce calendrier physique, nous avons associé un calendrier numérique réalisé à deux sur Adventmyfriend. Pas de thématique particulière, plutôt une petite sélection d’informations insolites, de trucs et astuces pour réaliser des décorations et des cadeaux soi-même, ou pour découvrir des recettes de cuisine.

https://adventmyfriend.com/82506/6364249790/

Ce calendrier est proposé aux élèves et aux enseignants via des affiches et des marques-pages (je change la couleur et le QR-code chaque année) et il est intégré sur la page d’accueil du portail E-SIDOC durant toute la période concernée.

Parallèlement à ce calendrier, Floriane a proposé une sélection thématique de Noël ainsi que des visuels, sélection qui a donc remplacé l’exposition consacrée à la Fantasy.

Le puzzle qui était associé à l’exposition Fantasy, Harry Potter, a été terminé en l’espace de trois jours par un élève de seconde très motivé.

Je l’ai donc remplacé le 6 décembre par un puzzle du Sacre de Napoléon de David (2 décembre 1804, vous l’avez ?).

Préparer 2020 en retournant en 1920

Pour remplacer l’exposition consacrée à la première guerre mondiale, nous cherchions avec Floriane un événement ou une thématique à mettre en valeur pour le mois de décembre et le début du mois de janvier.

Après avoir quelque peu déprimé sur le choix des thématiques pour 2020, ou sur l’éventualité presque rituelle de proposer une sélection sur la journée de la mémoire, nous avons repoussé la journée de la protection des données et l’année des mathématiques à une date de mise en place ultérieure.

Floriane a suggéré une sélection bien plus joyeuse sur les années folles. Je me suis occupée de la sélection d’ouvrages pendant que Floriane réalisait une présentation cliquable sur Genial.ly :

Voici le résultat en image :

Histoires de livres et d’interdits

Cela fait un moment que cette idée d’exposition me trottait dans la tête. C’est grâce à une copine sur Twitter que je l’avais eue : elle m’avait partagé un article consacré à quelques bonnes idées mises en place dans les bibliothèques et cette histoire de livres interdits m’avait beaucoup plu.

J’ai beaucoup travaillé sur les visuels : je voulais réaliser au moins deux types d’affiches, une affiche de présentation très visuelle, justement et une affiche plus informative avec des éléments de culture et d’histoire. Je ne lui ai pas associé de contenu en ligne, ce qui aurait ajouté aux différents éléments présentés ci-dessous des vidéos, des articles, etc.

Voici l’affiche de présentation :

Finalement j’ai pu proposer deux affiches plus informatives : l’une plus générale sur la censure, l’autre plus précise sur les livres qui, un jour, se sont vus interdire.

Voilà ce que donne l’exposition :

Après avoir pris cette photographie, j’ai ajouté à la sélection un petit lot d’ouvrages en anglais, Harry Potter et deux exemplaires de Fahrenheit 451.

Après Sagan, Christine de Pisan

Floriane a proposé d’imprimer sur la porte du CDI le calendrier mensuel (Les bas bleus) proposé par MikanKey sur Instagram, nous en sommes au troisième mois et après Jane Austen au mois d’octobre et Sagan au mois de novembre, nous sommes passées à Christine de Pisan pour le mois de décembre.

Après un petit moment de perplexité et de questionnements, nous avons proposé une sélection autour de la littérature médiévale (l’affiche sur la littérature médiévale est une réalisation de Sandrine Duquenne) et du Moyen-âge.

Affichage informationnel

Deux choses me turlupinaient depuis la rentrée. La première, c’est qu’avec la réforme du lycée et le casse-tête des emplois du temps, nous avons des pics de fréquentation le midi.

C’est certes une très bonne chose, et qui indique combien le CDI est un lieu apprécié par les élèves, mais la nouveauté c’est que certains élèves ne disposant pas d’espaces de travail en autonomie (la salle de permanence est pleine comme un œuf, le hall est froid et sinistre, le foyer tout aussi sinistre, il n’y a pas d’autres salles de travail et pas assez de surveillants pour encadrer), ils viennent au CDI pour « se poser ».

J’ai donc réalisé une affiche pour gérer le CDI en cas d’affluence :

La deuxième chose, c’est l’espace informatique. Au-dessus des ordinateurs, il y avait plusieurs affiches, la plupart pas très esthétiques, avec des consignes et des conseils. J’en ai décollé la grande majorité et j’ai tout remplacé par des fiches mémos plastifiées à côté de chaque poste informatique :

Une troisième chose s’est ajoutée à la mi-décembre, il s’agissait d’un affichage plus à destination des enseignants. En effet, j’ai constaté que lorsque je mettais des infos culturelles à disposition en salle des profs, elles avaient tendance à disparaître entre le mardi et le jeudi (les agents m’ont assurée que ce n’était pas de leur fait).

Régulièrement je dois aussi lutter pour conserver un espace d’affichage dévolu au CDI en salle des profs. Il me fallait donc un prétexte pour trouver qui faisait disparaître ma communication (marques-pages et autres).

Il me fallait un projet dans lequel je n’allais pas mettre ni toute ma motivation, ni toute mon énergie. Il fallait une thématique transversale, et si je puis dire, quelque chose qui rentre plus ou moins dans mes missions de veille culturelle sans que j’y mette pour autant une implication déraisonnable.

J’ai donc décidé de proposer des petits cartons d’information sur les ressources gratuites du GAR.

Voilà ce que j’ai affiché sur le panneau du CDI :

Et voici les cartons réalisés avec un petit message à l’intention de mon nettoyeur de table basse fou furieux :

J’ai imprimé 16 cartons (2 pour chaque ressource, et les collègues ont très vite imaginé jouer au memori avec sur la table basse de la salle des profs) et j’ai très vite réfléchi aux autres ressources que je pourrai présenter sur le même modèle : outils numériques, musées et expos, comptes Twitter et chaînes YouTube…

Pour l’instant les cartes sont toujours en salle des profs mais je vous tiendrai au courant de la suite de mon enquête…

Séances pédagogiques

Pour cette période allant du 25 novembre au 20 décembre, j’ai pu mener des séances avec des collègues avec lesquels je n’avais encore jamais travaillé.

C’est le petit avantage de la réforme (et le seul d’ailleurs) : si les collègues de français, certainement débordés de boulot, ne répondent pas à mes sollicitations par mails, j’ai été sollicitée par les enseignants en charge des sciences numériques et technologie et par une collègue qui a la classe de STS Commerce international première année.

Fin novembre, deux classes de seconde (2nde2 et 2nde3) sont venus au CDI pour travailler sur l’axe « Web » du programme de SNT : cela m’a permis de faire une présentation rapide d’E-SIDOC, et de suivre les élèves dans leurs recherches pendant deux heures au CDI. J’en ai profité pour proposer la même organisation aux collègues d’autres classes. Je verrai donc prochainement (normalement) 4 autres classes de seconde dans le même contexte pédagogique.

J’ai également commencé avec deux autres classes (2nde1 et 2nde10) les séances consacrées aux réseaux sociaux. Je présenterai ces séances au mois de janvier.

Enfin, comme indiqué précédemment, j’ai fait deux séances avec les STS1 sur la veille et la recherche d’information. L’objectif était de les accompagner dans la rédaction d’un mémoire sur une entreprise en les sensibilisant à la citation des sources.

Le déroulé des séances (1h30 par demi-groupe) est le suivant :

  1. Aborder les notions de mots clefs, de questionnaire quintilien, de démarche de recherche (via un sondage wooclap)
  2. Temps 1 de citation de sources : trouver un document fiable et pertinent qui étudie le black friday et le déposer sur un padlet.
  3. Questionner (puis définir) les notions de fiabilité et de pertinence.
  4. Avec un jeu de rôles (que j’avais déjà utilisé les années passées en TPE), appréhender l’importance de citer ses sources et d’être cité
  5. Recueillir un certain nombre de ressources sous la forme d’une boite à outils
  6. Temps 2 de citation de sources : citer correctement, avec une norme adéquate, le document trouvé précédemment.

Voici le support de présentation, réalisé avec Floriane, pour ces deux séances :

Réunions, formations, escapades en dehors du CDI…

Pour le mois de décembre, voici les différentes activités auxquelles j’ai participé :

  • Le 11 décembre, j’ai co-animé une réunion à distance pour les TraAM documentation
  • Le 13 décembre, je devais assister à la soutenance de thèse de Bénédicte Langlois, professeure documentaliste dans l’académie de Montpellier, mais mes trains ayant été supprimés au dernier moment, je n’ai pu me rendre sur place.

La thèse de Bénédicte « Culture de l’information, culture de l’image et culture par l’image dans l’enseignement secondaire » étudie l’importance de la construction d’une éducation à l’image par la photographie.

On y retrouve de nombreuses pistes pédagogiques, principalement sous la forme du jeu (timeline, hackathon, escape games) et j’y ai appris ou retrouvé beaucoup d’éléments sur l’histoire de la photographie, les usages ou la culture de l’information. J’en recommande donc la lecture lorsque cette thèse sera déposée.

  • Le 16 décembre, j’ai animé, à l’invitation des professeurs documentalistes du bassin de Vanves, une formation sur le rayonnement du CDI, dont voici le support de présentation.

Voilà pour ces riches activités d’un mois de décembre assez vivant et mouvementé.

Les vacances sont très bienvenues, je vous souhaite à toutes et tous d’excellentes fêtes de fin d’année, et je vous retrouve début janvier pour le premier article de 2020, un hors-série un peu particulier que je vous promets depuis un petit moment…

À très bientôt sur Cinéphiledoc !

Page 1 sur 15

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén