Archives mensuelles : janvier 2018

Janvier 2018 : séances et animations du CDI

Voici un aperçu des activités que j’ai menées au CDI (et un peu en dehors) durant ce mois de janvier, mais aussi, par souci d’équilibre des articles, depuis la fin novembre, en termes de séances pédagogiques.

En effet, en début d’année, j’ai considérablement remanié mes séances de formation à la recherche à destination des élèves de seconde, et je vais donc vous présenter, en détail, ce que j’ai mis en place cette année.

Formation à la recherche en seconde

J’ai pour l’instant vu trois classes dans le cadre de ces séances, la plupart du temps en demi-groupes (sauf une fois en classe entière) et toujours en collaboration avec des enseignants de français. J’ai encore deux classes à voir, mais ce sera avant les vacances de février pour l’une, et dans le cadre d’une collaboration avec une collègue d’histoire-géographie pour l’autre.

La séquence se déroule en deux heures (4h en demi-groupe) avec le déroulé suivant :

  • Séance 1 : de mon ordinateur à ma recherche

Les élèves s’installent sur les ordinateurs. Sur l’écran, deux choses sont affichées, le conducteur de séance ci-dessous (en format images et PDF, qui permet aux élèves de savoir où je veux les emmener) :

Formation à la recherche internet

Et le jeu suivant :

https://learningapps.org/display?v=pt8qku7en17

qui permet d’ouvrir la séance de manière ludique.

Quant à moi, sur mon ordinateur et projeté au tableau, j’ai la présentation suivante :

Donc en début de séance, je laisse les élèves faire l’étape 1 en autonomie, puis je présente l’étape 2 au tableau (diapos 3 à 6 de ma présentation). Arrivés à la diapo 7 sur la formulation du besoin de recherche, je distribue une feuille à compléter (malgré mon envie de faire disparaître toutes les fiches papier à compléter, je n’ai pas encore réussi à me débarrasser de celle-là…).

Formation recherche fiche élève

Les élèves ont ensuite à réaliser une carte mentale à partir de toutes les idées (même homonymes) qui leur viennent sur la recherche demandée par leur enseignant de français. Je reproduis les réponses qu’ils me donnent au tableau.

Pour les plus réussis, ça donne ça :

J’attire leur attention sur certains homonymes et certaines polysémies (le groupe Tragédie pour la tragédie, la marque Zadig & Voltaire pour une recherche sur cette œuvre…) Je leur demande ensuite de faire une recherche sur le moteur de recherche de leur choix et d’observer les résultats.

Je leur distribue ensuite des petits papiers avec le numéro du résultat précis à analyser.

Enfin, je souligne sur la carte mentale au tableau les termes que je veux qu’ils cherchent sur Wikipédia, afin d’analyser les articles de l’encyclopédie. Et généralement je m’arrête là, car je n’ai pas le temps de faire l’étape 7…

Voilà pour cette première heure.

  • Séance 2 : Rechercher sur E-Sidoc et collecter les résultats de ma recherche

La deuxième heure ressemble beaucoup plus à ce que j’avais l’habitude de faire l’an dernier, même si j’ai quelque peu modifié ma présentation sur Genially :

J’ai à nouveau proposé aux élèves de renseigner, après cette présentation du portail, des Google Forms :

Une fois ces formulaires renseignés et envoyés, ils doivent ajouter des ressources à un Padlet sur leur sujet de recherche, et je mets à nouveau l’exemple le plus réussi, réalisé en seconde 11 (classe entière) :

https://padlet.com/jfiliol_pro/2nde11_2017

Et voilà pour cette deuxième heure.

Hormis ces séances là, les heures de TPE, et les séances sur la désinformation dont j’ai déjà parlé dans l’article précédent, je n’ai pas mené d’autres projets. J’ai continué les séances en arts visuels avec ma collègue d’histoire-géographie, et les séances en littérature et société avec ma collègue de français. En ce qui concerne les séances en arts visuels, j’en dirai un peu plus au mois de février.

Scène de crime / Crime scene

L’autre gros projet que j’ai mené au mois de janvier est une collaboration avec Sandrine Duquenne sur le roman policier.

J’ai organisé une exposition thématique de romans policiers, la police scientifique et les films noirs, avec l’affiche suivante :

L’exposition se présente ainsi :

J’ai recyclé des silhouettes que j’avais réalisé pour une exposition similaire lorsque j’étais en collège, le nuage de tags réalisé sur les films noirs pour l’exposition Cinéma du mois de novembre, et j’ai fait une silhouette de mort au sol.

Avec Sandrine Duquenne, nous avons réalisé le parcours Crime Scene sur Genially, un parcours accessible via l’affiche ci-dessous :

et sur le portail E-Sidoc du lycée, dans la rubrique « CDI connecté ».

Depuis la première page, on accède au sommaire, qui propose différentes salles. Dans chaque salle, des ressources, des images, des vidéos et une énigme à résoudre, donnant un des éléments de l’énigme finale.

Exposition consacrée à la Journée de la mémoire

L’autre exposition que j’ai installée est celle consacrée à la Journée de la mémoire du 27 janvier.

Pour cette dernière, pas d’affiche ni d’information ou de support spécifique, mais j’ai trouvé une frise chronologique de la Shoah vraiment intéressante à partager aux élèves…

http://www.memorialdelashoah.org/archives-et-documentation/quest-ce-que-la-shoah/dates-cles-de-la-shoah.html

Réunions

Enfin, pour finir avec les activités du mois de janvier, et avant la rubrique consacrée à l’outil du mois, que j’ajouterai plus tard, j’ai assisté le 18 janvier au séminaire de la DNE A2, durant lequel j’ai présenté un document sur le suivi des groupes dans les Travaux Académiques Mutualisés en Documentation, présentation que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Avant un mois de février bien occupé, et quelques articles cinéphiles, je vous dis à bientôt sur Cinephiledoc !

2 Commentaires

Classé dans Tics de doc

2017 : Palmarès de lecture

Avec un peu de retard, je suis de retour sur le site pour vous souhaiter une excellente année 2018 et faire un petit point rapide sur mes lectures cinéphiles de 2017.

J’en profite également pour dire que j’ai déjà au moins trois livres bien sympathiques dont je pourrai vous parler dans les prochains articles cinéphiles sur #Cinephiledoc.

Un autre petit mot concernant le site : il reste encore quelques couacs, concernant l’intégration de ressources, des partages d’images, et aussi l’apparence de #Cinephiledoc, ils seront résolus d’ici le mois de mars, quand j’aurai un peu plus de temps à y consacrer.

Présentation du palmarès

Comme chaque année depuis 2013, je finis le mois de décembre ou commence le mois de janvier par un palmarès de lecture de l’année passée.

Je vous glisse ici les liens des éditions précédentes :

C’est la première année que je le publie aussi tard, car j’hésitais à l’associer aux premières lectures de 2018…

Voici d’abord un état chiffré des lectures 2017 :

  1. janvier-février. 6 lectures, les Comment des éditions 404, et les deux sorties de janvier de Akileos, Le Parrain et Les Sept samouraïs
  2. mars.  1 lecture : La Parole du muet (tome 1)
  3. avril. 2 lectures : le catalogue d’expo de la Cinémathèque, Enfance et cinéma et l’ouvrage Hommage aux studios Ghibli : les artisans du rêve.
  4. mai. 2 lectures : Disney graphics : l’univers décrypté en infographies et Dominer le monde : les séries historiques anglo-saxonnes.
  5. juin. 1 lecture : le dernier volume d’Enrico Giacovelli sur le cinéma comique américain.
  6. septembre. 2 lectures : Les Mains au cinéma et le nouveau Gastronogeek sur les séries.
  7. octobre : deux lectures. Les deux sorties Akileos du moment : Rio Bravo et Retour vers le futur.
  8. novembre : deux  lectures. Akileos, toujours : Le Voyage de Chihiro et Blade runner.
  9. décembre : deux lectures. Le dernier Akileos de 2017 sur Star Wars et Faire des sciences avec Star Wars de Roland Lehoucq.

Au total 20 lectures, avec beaucoup de choses que j’ai pu retrouver d’une lecture à l’autre (pas forcément des lectures qui se démarquent, se détachent sur l’ensemble).

J’ai accordé cette année beaucoup d’importance aux petites collections que je commence à vraiment apprécier, et on y retrouve souvent les mêmes genres cinématographiques. Cependant, pour les curieux, voici ce qu’on peut retenir.

Palmarès 2017

Les petites collections qui montent…

Cette année aura été placée sous le signe de la maison d’édition Akileos, dont j’ai lu chaque opus successif : 7 lectures, au total.

Il y a aussi les petits « Comprendre » des éditions 404, mais leur parution ne s’est pas étalée sur toute l’année, et un bref coup d’oeil sur leur site internet m’a permis de constater que je n’avais pas manqué une sortie absolument indispensable ces derniers temps.

Donc la petite collection qui se démarque cette année, c’est encore une fois Akileos, avec une mention particulière pour leur ouvrage sur Rio Bravo, qui était absolument parfait !

Il y a aussi la collection Détails des éditions Aedon – La Septième obsession, mais, comme pour les éditions 404, pas de nouvelles publications annoncées prochainement dans cette maison d’édition. On en reste donc au curieux et néanmoins très agréable Les Mains au cinéma, même si depuis novembre, est sorti un ouvrage visiblement assez prometteur sur Le thriller érotique

Univers d’enfance au cinéma

Voici un thème qui a parcouru au moins cinq de mes lectures cette année, avec une prédominance certaine de l’univers Ghibli.

Je laisse de côté le catalogue de la Cinémathèque, qui m’avait quelque peu déçue, tout comme le Disney Graphics.

J’ai suffisamment parlé d’Akileos pour ne pas avoir à revenir sur l’ouvrage consacré au Voyage de Chihiro, c’est donc à l’Hommage aux studios Ghibli : les artisans du rêve, que j’accorde ma préférence, tant pour la qualité de son analyse que pour sa mise en page soignée et qui rend tout à fait justice au foisonnement et à la beauté des studios.

Sur les quatre lectures, une seule donc à retenir à tout prix : celle co-éditée par Ynnis et Animeland.

Retrouvailles avec le cinéma comique

Je clos ce palmarès (même si je n’ai pas évoqué tous les livres et même si ceux laissés de côté sont loin de m’avoir déçue) par l’ouvrage d’Enrico Giacovelli, que j’ai longtemps attendu.

C’était mon petit bonheur de l’année de retrouver cet auteur, sa passion pour le cinéma comique, lui qui m’avait fait découvrir tout un univers que j’ignorais.

Et même si cette joie a été quelque peu assombrie par le projet de Giacovelli de réduire son panorama à ce dernier tome, j’ai été très heureuse de finir de partager cet univers avec lui.

Bilan

Voilà pour ce palmarès avec aussi trois constats :

  1. beaucoup moins d’ouvrages sur les séries télévisées cette année. Il est vrai qu’hormis l’excellent Dominer le monde : les séries historiques anglo-saxonnes, de Ioanis Deroide, et le Gastronogeek, je n’ai rien vu qui ait su retenir mon attention…
  2. presqu’aucune fiction, hormis la bande dessinée La Parole du muet. J’ai guetté toute l’année sans succès un écrivain qui puisse me parler de cinéma, et je n’ai pas réussi à trouver d’aussi bons livres que les années passées, en tout cas rien qui mérite de s’y arrêter…
  3. et cette année, j’ai fait dans le « léger », donc le petit livre, aussi agréable à lire que facile à transporter, en m’attardant moins sur ce qu’on appelle communément les « beaux livres »…

Pour 2018, donc, j’ouvrirai l’année des comptes-rendus avec :

  • un beau livre
  • un roman et une autobiographie
  • et éventuellement un livre consacré à des séries télévisées.

D’ici là, je vous souhaite à nouveau une belle année, et je vous mitonne pour très prochainement un site avec moins de couacs et le prochain article #profdoc.

À très bientôt sur #Cinephiledoc !

Laisser un commentaire

Classé dans Bibliothèque cinéphile